Viens vivre ton aventure Bleach!
 

Partagez|

Une rencontre imprévue [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Une rencontre imprévue [Terminé] Lun 18 Avr - 14:17

La bataille opposant l'armée d'Aizen à la Soul Society était maintenant terminée. Les choses commençaient à rentrer dans l'ordre au Seireitei. De nouveaux Capitaines étaient élus, certains restaient à leurs fonctions, bref, tout allait bien. Une nouvelle ère commençait, une ère de paix et de tranquillité, mais pour combien de temps encore. Kira n'avait pas participé à cette guerre, mais il n'était pas dupe, rien n'était encore joué. La menace des Arrancars planait encore au-dessus de leurs têtes, même si quelques naïfs pensaient le contraire. Il était impératif de commencer à s'entraîner dès aujourd'hui afin d'être prêt pour leur prochaine offensive. Mais, apparemment, dans la deuxième division, personne n'avait l'air de penser comme lui. Et même s'il était troisième siège et qu'il avait tout à fait le droit de leur imposer quelque chose, il pourrait tout à fait être contredit par son Lieutenant ou son Capitaine et à ce moment là, il aurait l'air d'un imbécile. Au moins, s'il était lui-même à la tête d'une division, il pourrait agir comme il l'entendrait, mais ce n'était malheureusement pas le cas. Enfin, tout ça pour dire que la vie était paisible au Gotei 13, même si les missions continuaient dans le monde réel. D'ailleurs, alors qu'il se baladait tranquillement dans sa division, un papillon de l'enfer virevoletait autour de Kira. Ce dernier leva sa main afin que le petit être puisse se poser et lui transmettre le message qu'il portait. Une fois que cela fut fait, l'animal s'en alla comme il était venu. Les sourcils de Kuchiki se froncèrent, une mission, encore. Visiblement, un Hollow avait été repéré et on lui avait donné l'ordre d'aller l'éliminer. Quelle plaie! Personne d'autre n'était disponible pour ça? Franchement, l'envoyer tuer une bestiole dépourvue de tout quotien intellectuel était une honte. Mais un ordre, c'est un ordre et il dut se résoudre à y aller. Il sortit, lentement, son Zanpakutô de son fourreau et ouvrit une porte vers le monde des humains. Sans se retourner, le Shinigami s'engouffra à l'intérieur.

Il réapparut quelques instants plus tard dans la ville de Karakura. Quel temps! Il pleuvait des cordes et il ne faisait pas non plus très chaud. Kira n'aimait pas ça, il allait expédier cette mission en un rien de temps. La source d'énergie spirituelle ne fut pas difficile à trouver, en quelques instants, il se retrouva devant l'ennemi. Celui-ci était bien plus grand et plus puissant qu'il pensait. Un véritable monstre qui poussait des hurlements horribles. Sans attendre, il se jeta sur Kira, sans doute attiré par l'énergie spirituelle qu'il dégageait. Mais ce Hollow était massif, et très lent aussi. Kuchiki n'eut aucun mal à esquiver son attaque et se retrouva rapidement derrière son adversaire. Le Hohô, l'art du déplacement super-rapide, était justement l'un des domaines qu'il maîtrisait particulièrement bien. Il sortit une nouvelle fois son arme et fit face au gigantesque Hollow. Mais il était très résistant et même après plusieurs coups de sabre, il tenait encore debout. Le comble était qu'il avait réussi à blesser le noble. Son bras était plein de sang. Le liquide rouge dégoulinait sur son bras et cela avait l'air exciter le monstre qui s'agitait de plus en plus. Ses cris étaient de plus en plus puissants et il fixait le bras ensanglanté avec envie. Quelle horrible bestiole. Soudain, l'espace sembla se distordre et une autre créature apparut. C'était trop pour lui, il ne pouvait pas faire face à deux Hollow affamés sans ça...

-Chire, Senbon Zakura...

La lame de son sabre s'illumina d'une coleur rose très jolie, puis se désagregea lentement. Des milliers de pétales de cerisier dansaient autour de lui, un spectacle vraiment magnifique. Les deux monstres fixaient intensément le Shinigami, l'air un peu hésitant. Ils n'osaient pas l'attaquer, comme s'ils ressentaient que s'ils le faisaient, quelque chose de terrible allait leur arriver. Et ils avaient raison. Les pétales se dirigèrent à toute vitesse vers eux et les découpa de tout part, ils ne purent rien faire pour contrer cette attaque. Celle-ci était élégante, belle, presque envoûtante, mais au final, meurtrière. Le corps des deux Hollow gisaient au sol et baignaient dans leur sang. Quelques secondes après que les pétales réintègrèrent la lame de Kira, les créatures disparurent tout simplement. Mais alors qu'il s'apprêtait à rentrer directement au Seireitei, son regard fut attiré par une jeune fille qui se trouvait non-loin de là. C'était une humaine, elle n'avait donc certainement pas pu voir ce qui venait de se passer, pourtant, elle le regardait aussi. Il s'approcha, le bras dégoulinant de sang. La pluie continuait de tomber sur le Shinigami qui était trempé, maintenant. Il se trouvait à quelques mètres de cette jeune fille. Mais pourquoi avait-il cette étrange sensation, comme si elle pouvait le voir? C'était pourtant impossible, les humains n'avaient pas la possibilité de voir les êtres spirituels, alors, pourquoi?...

Ce qui était sûr, c'est qu'elle ne laissait pas indifférent notre noble préféré. Ce dernier ne pouvait se détacher de ces magnifiques yeux turquoises qui le fixaient. Son visage, certes un petit peu pâle, était lui aussi, très plaisant à regarder. Elle n'était pas une humaine normale, elle avait sans doute un pouvoir hypnotique qui lui permettait de faire ce qu'elle voulait d'hommes comme Kira. Cette jeune fille n'avait pas encore ouvert la bouche, mais il était déjà sous son charme. Incroyable n'est-ce pas? D'habitude, c'était lui qui faisait chavirer les coeurs des femmes, mais là, la situation était inversée. Il détestait cela, ne rien pouvoir contrôler était réellement désagréable. Mais, comment communiquer avec elle si elle ne pouvait le voir? Pourtant, elle donnait vraiment l'impression d'en être capable. Il voulut prendre la parole, mais se disant que cela ne servirait à rien, il se retourna et s'apprêta à partir...


Dernière édition par Kira Kuchiki le Mar 19 Avr - 11:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Lun 18 Avr - 17:45



Des cordes ...

Il pleuvait des cordes dehors. Yukiko était dans un magasin, elle avait été faire quelques courses. Elle avait besoin de certains trucs, mais aussi, elle avait besoin de s'oxygéner l'esprit. Pourquoi ? Parce que le déménagement lui tapait sur le système et qu'elle avait besoin de prendre l'air. Et puis, fallait encore qu'elle réfléchisse à tout ce que lui avait dit Kisuke, l'autre jour. C'était ... Un peu fou, un peu dingue à digérer. Les shinigami, les monstres bizarres, son rôle dans tout cela ... Pfiou ... Tant d'informations à assimiler, à comprendre, c'était pas facile. Surtout que la demoiselle avait eu beaucoup de mal à tout comprendre. Kisuke avait un peu parlé vite au départ, et du fait qu'elle n'était pas habituée à parler autant le japonais, bin ... Bin, pas facile à suivre pour elle. Mais bon, fallait juste lui laisser un peu le temps.

Quoi qu'il en soit, donc, elle avait été faire quelques courses. Yukiko n'avait pas prévu de prendre un parapluie. Selon la météo, il allait continuer de faire beau toute la journée. Voilà pourquoi elle avait quitté sa maison avec une simple petite veste blanche, manches trois quart. Bon, bien évidemment, elle n'avait pas que cela. Une jolie jupe avec des fleurs de toutes les couleurs qui lui arrivait en dessous des genoux, un joli chemisier couleur lilas qui allait bien avec la jupe. Ca ne lui tenait pas bien chaud, mais bon, il faisait bon dehors ... Du moins, pour le moment.

Yukiko arpenta le centre commercial pendant une bonne heure, voire deux même. Elle avait fait un tour au niveau des fringues, au niveau des chaussures aussi. Ho, et des chapeaux ! Les chapeaux, c'était marrant. Yukiko aimait bien les chapeaux. C'était un truc entre elle et sa mère. Même si elle n'était plus, la jeune adolescente ne pouvait pas non plus balayer cette tradition, en quelque sorte. Sauf que ... Le magasin n'offrait pas vraiment de chouettes chapeaux. Fallait dire aussi que ce n'était pas vraiment leur spécialité mais bon. Et Yukiko ne voulait pas non plus perdre plus de temps. Fallait bien qu'elle rentre à un moment ou à un autre, non ?

Elle n'avait rien acheté. Elle avait juste fait quelques repérages en vue de futurs achats. Elle reviendrait, sans aucun doute, plus tard, quand elle aurait un peu plus le temps, et qu'elle aurait rangé toutes ses affaires. Car après tout, elle ne voulait pas acheter de nouveaux trucs alors que tout n'était pas rangé chez elle. Quoi qu'il en soit, elle était arrivée devant les portes du centre commercial, afin de sortir. Sauf que là, elle eut un horrible rictus sur le visage. Bin ouais ... Ca pleuvait à grandes eaux dehors. Elle regarda le ciel, il était plus que menaçant.

"Bordel ..."

Yukiko secoua la tête. La poisse ... Ce n'était pas avec sa pauvre petite veste qu'elle arriverait à s'abriter. Pas cool, vraiment pas cool. Manquerait plus qu'elle chope un affreux rhume sous cette pluie battante ... Parce que oui, prendre le bus, bin ... C'était pas son genre. Non pas qu'elle n'aimait pas les transports en commun. Mais disons qu'elle savait pas comment ils fonctionnaient ici, les bus. Avec un peu de chance, c'était pareil qu'en Allemagne. Mais elle n'avait pas encore eu le temps de se renseigner. Et sans aucun doute qu'elle ne pourrait pas le faire avant un long moment.

"Quand faut y aller ..."

La voilà donc s'aventurant à l'extérieur, sous la pluie. Elle marchait tranquillement. Bah quoi ? Elle n'était pas en sucre, non ? L'eau n'allait pas la faire fondre. Yukiko pressa un peu le pas tout de même, au bout de quelques instants. Elle allait finir par être complètement trempée. Mais sa marche fut momentanément arrêtée. Elle avait senti des pressions spirituelles quelque peu bizarres. Et puis, à la seconde d'après, plus rien, ou presque. Yukiko leva le nez, mais rien. Elle se contenta d'hausser les épaules. Sûrement encore un coup de son imagination. Mais non, y'avait effectivement quelqu'un. Un type ... en noir ... Avec un katana. Shinigami ? Peut-être ... Kisuke n'avait pas voulu lui en dire plus l'autre jour, préférant se concentrer sur sa formation de Quincy. Il était blessé, il avait le bras en sang. Ah oui, Kisuke lui avait dit aussi qu'ils pouvaient être blessés.

L'individu la regardait, Yukiko en faisait de même. Sûrement qu'il se demandait si elle pouvait le voir. Bin oui, elle le voyait. Il s'était approché ... la fixait du regard, ne pouvant pas se détourner d'elle. Du moins, pas tout de suite. Il était plutôt mignon ... pour un mort ... Mais bon. Finalement, au bout de quelques instants, il se tourna, prêt à partir.

"Attendez ..."

Yukiko avait fait un pas vers l'avant. Elle ne savait même pas pourquoi elle l'avait interpellé. Peut-être parce qu'il était blessé et que ... Bin ... Même si elle ne le montrait pas vraiment, elle s'inquiétait pour les autres ...

"J'devrais probablement pas me mêler de ça ... Mais vous êtes blessé ..."

Ouais ... Probablement qu'elle ne devrait pas se mêler de cette affaire. Après tout, hein, elle ne savait pas trop qui il était, pourquoi il se baladait avec une arme et tout ça. Elle secoua la tête.

"Vous êtes ... réel ? Enfin ... J'veux dire ... Vous êtes encore un de ses trucs bizarres qui n'existe pas pour la plupart des gens ?"

Vu ses fringues, probablement que c'était un Shinigami, ce dont lui avait parlé Kisuke, mais elle ne pouvait pas en être sûre à cent pour cent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Mar 19 Avr - 9:31

Bizarre, c'était le mot qui résumait le mieux la situation dans laquelle il se trouvait. Une humaine, c'était pourtant ce qu'elle était censée être, alors, pourquoi était-elle entrain de communiquer avec Kira? Il n'en revenait pas, si bien, qu'il resta muet pendant un long moment. En voyant cette fille, l'effroyable douleur qu'il ressentait à son bras avait disparue, comme par magie. C'était l'effet qu'elle lui faisait. Elle l'avait retenu et semblait même s'inquiéter pour la blessure qu'il avait. Kuchiki s'approcha à nouveau d'elle, cette humaine était intéressante. Pourtant, son opinion pour cette race n'était pas franchement bonne. Il les trouvait minable, faibles, fragiles. Pratiquement chaque jour, leur ville était attaquée par des créatures dont ils ne soupçonnaient même pas l'existance et ils n'étaient même pas cabales de la défendre. Pitoyables, ils étaient tout simplement pitoyables. Mais cette jeune fille là n'était pas comme tous les autres humains, elle était spéciale. Mais il ne savait pas comment se comporter avec les gens de cette espèce, il ne savait pas comment ils fonctionnaient. Malgré son statut de noble à qui tout était dû, il avait peur d'être maladroit, de ne pas se conduire comme il faut et, par conséquent, faire mauvaise impression. C'était un moment vraiment important car c'était la toute première fois qu'il allait entrait en contact avec une personne humaine. Ses yeux gris la fixait, mais cela devait être gênant pour elle, il s'efforça donc de fuir son regard, puis, il prit la parole.

-Puis-je vous demander votre nom?

Il avait volontairement esquivé la question qu'elle lui avait posé. Non pas qu'il ne voulait pas y répondre, mais il était tout simplement déconcerté. Il n'était pas censé trouver une personne comme elle en venant ici. Qui aurait pu deviner que, dans le monde réel, vivaient des créatures aussi intéressantes? Sûrement pas Kira en tout cas. Le noble regarda son bras ensanglanté, cette blessure commençait à devenir gênante. Le saignement ne s'arrêtait pas, il devrait retourner au Seireitei et aller se faire soigner à la quatrième division, pourtant, il ne voulait pas partir. Mais si ça continuait, il finirait par se vider de son sang. Cette fille, avait-elle des compétences en médecine? Et lui, borné comme il l'était, oserait-il lui demander de l'aide? Non, ce n'était pas dans son caractère. Après avoir laissé passé un long moment de silence, l'homme rouvrit la bouche, se décidant enfin à répondre aux questions de son interlocutrice.

-Un Shinigami, pour être plus précis. Et comment une simple humaine connait-elle notre existence?

Cette question lui chatouillait l'esprit depuis plusieurs minutes. Le temps passait et la pluie ne s'arrêtait pas. Ce temps ne lui donnait vraiment pas envie de venir dans le monde des humains, lui qui n'aimait déjà pas y être envoyé, c'en était trop. Heureusement, cette rencontre était un petit peu le rayon de soleil qui illuminait cette sombre journée. Mais qu'était-elle? D'un coup, la douleur à son bras augmenta de manière considérable. Si bien, que son visage se crispa, exprimant désormais la gêne qu'il ressentait. Cette blessure, peut-être qu'elle était plus grave qu'il ne l'avait imaginé. Argh, pourquoi maintenant, était-il si faible que cela? Un simple Hollow, une créature sans intelligence, censée être à un niveau bien en-dessous de celui qu'il possédait avait réussi à le blesser ainsi. Quelle honte, heureusement qu'aucun membre du clan Kuchiki n'avait vu la scène, sinon, on lui aurait ôté son titre d'héritier sur le champ. Il s'était peut-être sur-éstimer, comme d'habitude. Un homme de son rang devrait agir avec plus d'intelligence, se servir de cet organe qui se situe dans son crâne, qu'on appelle le cerveau. Mais, en avait-il seulement un? Parfois, en voyant comment il agit, on aurait tout à fait le droit de se poser la question.

-D'avance, je m'excuse de vous demander ceci. Mais, sauriez-vous soigner cette égratignure?

Cette phrase s'était échappé de sa bouche sans qu'il ne le veuille. Comme si, pendant un courts instant, il n'était plus maître de sa bouche. Il la regarda, d'un air gêné. Rares étaient les moments où il était dans ce genre de situation, et il regrettait déjà de s'être levé aujourd'hui. Comment allait-elle réagir face à cette demande?...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Mar 19 Avr - 15:29

Yukiko l'observait. Elle avait vu les Hollow tomber. Elle se doutait donc que la blessure de son interlocuteur ... était due à l'un d'eux. Les monstres bizarres ... sans aucun doute, de curieuses créatures que l'adolescente préférait, avant tout, éviter de croiser, du moins, autant que faire se peut. oui, elle ne voulait pas s'en approcher. Enfin, façon de parler. Si jamais elle croisait l'un d'entre eux par hasard, et bien, probablement qu'elle se défendrait et qu'elle l'exploserait. Mais Yukiko était là pour prendre un nouveau départ, avoir une nouvelle vie. Pourtant, elle se doutait que ça serait probablement compliquée. Pourquoi ? Kisuke lui avait mis la main dessus et il voulait la former, histoire qu'elle puisse survivre, et s'en sortir toute seule. Ce n'était pas une mauvaise idée en soit, bien au contraire même. Au moins, elle pourrait se défendre seule, s'en sortir, et mener sa vie comme elle l'entendrait. Mais ... Mais Yukiko ne savait pas quoi ... Peut-être qu'elle se méprenait sur les intentions de Kisuke. Peut-être qu'il faisait cela plus pour lui que pour elle. Si ça se trouvait, il ne l'aidait ... que parce qu'en fait, ça pourrait lui servir par la suite. Oui, oui ... probablement qu'elle se faisait des idées. Mais bon, c'était pas de sa faute. Sa confiance dans les gens avait été ébranlée ... à cause d'un crétin. Alors, normal qu'elle faisait des hypothèses qui étaient, certainement, bizarres, voire déplacées.

La jeune Quincy secoua la tête durant quelques instants et reporta son regard sur son interlocuteur. Lui-même venait de détourner son regard, peut-être pour ne pas croiser le sien. Ah oui ... Ses yeux étaient d'une couleur tellement bizarre que, parfois, les gens préféraient ne pas la regarder dans les yeux, ne pas la dévisager, en quelque sorte. Karl avait osé, à l'époque, quand ... quand ils s'étaient rencontrés. Il avait fait exprès de soutenir son regard, juste pour savoir comment elle allait réagir. Elle en était venue à regretter cette journée là, l'avoir croisé ce jour là ... Un petit coup de blues, ça arrive, de temps en temps, non ?

A ce moment là, l'individu blessé lui demanda comment elle s'appelait. Ah ... La politesse ... Ils en étaient tous dépourvus, ou presque. Généralement, quand on demande le nom de quelqu'un, on se présente avant, du moins, c'était ce que Yukiko avait appris ... Mais peut-être que c'était une éducation spéciale qui était propre à sa famille, ou un truc dans le genre ... Qui sait ? A nouveau, il détourna son regard, observant son pauvre bras ensanglanté. Ouais ... Il pissait le sang ... Fallait pas trop qu'il tarde à faire soigner cette blessure sinon, il allait se vider, pour sûr. Yukiko ... n'avait pas vraiment envie de lui répondre. La confiance, encore un problème. Peut-être qu'il arriverait à lui faire surmonter ce problème, qui sait ?

"Yukiko ... Yukiko Ashitaka. Et vous ?"

La jeune Quincy en vint à se demander si ... si c'était une bonne idée. Peut-être que ... peut-être qu'elle n'aurait pas du l'interpeller. Peut-être que ça allait lui amener des problèmes dingues, ou un truc dans le genre. Ou peut-être qu'elle avait des pensées bien trop pessimistes et quelle devait arrêter de voir les choses en noir ou en gris. Après cela, il lui répondit qu'il était un Shinigami. Et aussitôt, une nouvelle question : comment connaissait-elle l'existence des Shinigami.

"Bonne question. J'vous dirais bien que j'ai appris comme ça, sur le tas, mais ça serait mentir."

Elle croisa les bras durant quelques instants, tout en continuant de le regarder, tandis que la pluie continuait à faire des ravages. D'ailleurs ... La pauvre Yukiko était pratiquement trempée ... Mais ça ne l'ennuyait pas plus que cela. Elle irait se prendre un bon bain, mettrait ses affaires dans la machine à laver et se ferait un bon chocolat, ou quelque chose dans le genre. Chouette programme, non ?

"C'est l'homme au bob qui m'a parlé des Shinigami ... Euh ... Urahara Kisuke ?"

Sans aucun doute qu'il devait avoir entendu parler de lui, du moins, c'était ce que Yukiko se disait. Son interlocuteur eut un drôle d'air sur le visage. Apparemment, son bras le faisait souffrir, terriblement souffrir. En le voyant ainsi, Yukiko avait fait un pas de plus vers l'avant, tendant, par la même occasion son bras. Mais qui était-elle pour s'inquiéter pour lui, alors qu'elle ne le connaissait pas ? Hein ? La Quincy rabaissa son bras, tandis qu'il s'excusait de lui demander si ... si elle pouvait soigner sa blesser.

"Là, maintenant, tout de suite, ça serait probablement difficile ... Mais si vous venez chez moi, j'aurais de quoi vous soigner."

Yukiko baissa les yeux et fouina dans son sac à main. Elle avait acheté un foulard, mais n'avait pas besoin de sac, d'où le fait qu'on ne l'avait pas mis dans un sac. Elle le sortit et se rapprocha du Shinigami.

"Je peux ?"

Après son approbation, elle se rapprocha un peu plus ... et plaça le foulard tout neuf autour du bras du Shinigami, histoire ... de lui faire un garrot, ou un truc dans le genre. Ca éviterait qu'il pisse le sang le temps du voyage jusqu'à chez elle, même s'ils n'étaient pas bien loin de sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Mer 20 Avr - 14:56

Yukiko Ashitaka, un bien joli nom qu'elle avait là. Elle était très sympathique, drole et surtout très belle. Mais lorsqu'elle révéla l'identité de celui qui lui apprit l'existence des Shiniogamis, ce fut le choc. Urahara Kisuke, l'ancien capitaine de la douzième division, un génie encore inégalé, mais surtout, à l'origine de cette grande bataille qui eut lieu quelques jours plus tôt. L'avis de Kira sur cet homme était partagé. D'un côté, il "l'admirait" pour toutes les choses qu'il avait accompli au Seireitei. Fondateur et premier président du département technologique du Gotei 13, il avait apporté énormément de choses à la Soul Society. Mais en même temps, en créant l'Hôgyouku, il avait également apporté beaucoup de problèmes. Bon nombre de personnes perdirent la vie par sa faute, et ça, c'était impardonnable. Enfin, la guerre était finie et même si Kuchiki regrettait de ne pas y avoir participé, il était bien content qu'elle fasse maintenant du passé. Tout ça pour dire qu'il était déconcerté par cette nouvelle. Ainsi, Urahara l'avait déjà approché? Et pour quelle obscure raison avait-il fait cela? Kira lança un coup d'oeil furtif en direction de la belle. Cette dernière, comme il le pensait, ne devait pas être une humaine ordinaire. Elle avait attisé la curiosité d'un ancien capitaine, elle devait donc forcément possédé des talents cachés. Mais qu'était-elle au juste? Pouvait-il se permettre de lui poser la question? Pourquoi pas, après tout, elle l'avait bien fait, elle. Mais alors qu'il s'apprêtait à lui demander, elle s'approcha de lui et sortit, de son sac, un foulard qui avait l'air neuf. Elle lui demanda si elle pouvait lui bander le bras, il acquiesa d'un hochement de tête.

Apparemment, Yukiko n'avait pas l'air de vouloir abréger cette rencontre. Aussi soudaine et imprévue soit-elle. Parfait, il ne voulait pas rentrer non plus. Pour une fois qu'il quittait cette vie monotone du Seireitei. Cetes, il subirait sans doute, à son retour, les foudres de son capitaine, mais cette jeune fille en valait la peine. A vue d'oeil, elle ne devait pas encore avoir atteint la majorité, une petite jeune en somme. M'enfin, sa compagnie était agréable et c'était tout ce qui comptait pour lui.

-Kisuke Urahara...

Il revenait encore sur ce sujet. Savait-elle réellement qui il était? Etait-elle au courant que cet homme était une véritable légende? Et puis, que lui voulait-il? Des tas de questions se bousculaient dans sa tête, des questions qui resteront sans doute sans réponse. Le garrot qu'elle lui avait fait avait l'air de fonctionner, en tout cas, le sang coulait déjà beaucoup moins. Ils se dirigeaient maintenant vers le lieu où Yukiko résidait, heureusement que personne n'osait sortir à cause de cette pluie torrentielle, sinon, elle passerait pour une folle. Ben oui, elle parlait avec un être invisible pour les humains, autrement dit, elle conversait toute seule. Du moins, c'est ce que les habitants de son quartier pourraient croire.

-Si ce n'est pas indiscret, pour quelle raison est-il entré en contact avec vous?

Cette question était venue comme ça, alors qu'ils marchaient côte à côte jusqu'à chez elle. Selon lui, c'était une manière plus ou moins habile de lui demander ce qu'elle était réellement. Après tout, lui poser directement la question paraitrait un peu bizarre, n'est-ce pas? Enfin, la bizarrerie, ils étaient déjà en plein dedans. Un mort qui allait se faire soigner par une humaine, ce n'était pas commun, pas du tout même. Soudain, Yukiko s'arrêta devant une habitation. Kira, lui, était totalement perdu dans ses pensées, si bien, qu'il continua à marcher droit devant. Quel crétin, il n'avait même pas remarqué qu'il se retrouvait seul. Heureusement pour lui, il n'avait pris aucun virage, il lui suffisait donc de revenir sur ses pas et il se retrouverait directement chez Yukiko. Il ne restait plus qu'à espèrer qu'elle ne s'en était pas allé, voyant qu'il n'était plus là. Mais lorsqu'il arriva, son visage se figea dans un masque d'effroi. Un Hollow, juste devant elle. Ni une ni deux, il utilisa le Shunpô afin d'arriver très rapidement à ses côtés. Il déguaina son Zanpakutô, et contra de justesse le coup que le monstre s'apprêtait à lui lancer. Elle était trop proche pour qu'il libère les pouvoirs de son arme, elle risquerait d'être touché. Il avait fait l'erreur de combattre ses derniers adversaires en n'invoquant pas directement son sabre, mais cette fois, il ne fera pas cette erreur. Cependant, comment cela se faisait-il qu'il n'avait pas ressenti sa présence avant? Une seule réponse était possible, Yukiko. Cette dernière bloquait les sens du Shinigami. Et seul quelqu'un possédant un grand pouvoir spirituel était capable d'un tel exploit. Soit, il fallait maintenant qu'il l'attire un petit peu plus loin de l'endroit où se trouvait la jeune humaine et essayer, par la même occasion, d'occasionner le moins de dégâts possible. Kuchiki réutilisa sa technique de déplacement pour se retrouver à quelques mètres de là, et réitéra l'action plusieurs fois afin que cette grande bestiole le suive. Une stratégie qui s'avéra payante. La créature, attirée par son énergie spirituelle, le suivit assez loin pour que Kira puisse libérer tout son pouvoir.

-Assieds-toi sur les cieux glacés, Hyôrinmaru!!

Après avoir dit ces quelques mots, un immense dragon de glace sortit de la lame de son sabre. Celui-ci se dirigea à toute vitesse sur le pauvre Hollow qui fut gelé en quelques instants. Il ne suffisait plus que de trancher ce grand bloc de glace et il en était fini de ce combat. Kuchiki rangea son Zanpakutô, puis se dirigea vers Yukiko qui l'attendait. Elle semblait avoir trouvé ses clés, bien, il allait enfin pouvoir découvrir dans quoi elle habitait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Mer 20 Avr - 16:23

Ou il s'appelait Kisuke lui aussi ... Ou il n'avait pas pris soin de répondre à sa question. En effet, Yukiko lui avait demandé comment il s'appelait, après lui avoir dit son nom. Néanmoins, le Shinigami ne lui avait pas encore dévoilé son nom. Qui était-il ? Elle ne le savait donc pas. Ou alors, lui aussi s'appelait Kisuke, ce qui pourrait sembler bizarre. Yukiko se contenta d'hocher quelque peu la tête. Si ça se trouvait ... Bin ... Il était perturbé par ce qu'elle venait de lui dire. Oui, sans aucun doute que c'était le cas. Si ça se trouvait, Kisuke ne lui avait pas tout dit sur ses origines et tout ça ... Fallait dire aussi qu'elle ne lui avait pas demandé. Il était vrai qu'elle ne le connaissait pas vraiment, ni ses intentions. Quoi que ... Si, il avait clairement dit qu'il voulait l'aider à survivre. Il voulait la former pour qu'elle puisse se défendre toute seule et qu'elle ne périsse pas dans un combat ...

M'enfin, passons ... Le Shinigami avait son bras bandé par le foulard de la jeune Quincy. Enfin, le foulard servait de garrot, en attendant qu'elle puisse regarder son bras et qu'elle voit ce qu'elle pouvait faire. Espérons juste que y'avait pas une artère de toucher, parce que là, elle ne pourrait sans doute rien faire. Elle n'était pas médecin, même si elle avait pensé à se lancer dans des études de médecine. Mais elle n'était plus sûre de rien depuis quelques temps. Nan, tout n'était que doutes et incertitudes. C'était la grosse galère, en quelque sorte. Yukiko secoua la tête. Elle marchait aux côtés du Shinigami, lui parlant quand il lui posait une question. Personne n'était dans la rue. Heureusement, on la prendrait pour une dingue. Bin oui, quelqu'un qui parle tout seul, c'est un peu bizarre ... Quoi que, bizarre, oui et non. Après tout, quand on parle tout seul, hein, on risque pas de s'engueuler ou bien de se piffer le nez avec quelqu'un d'autre. Et puis, on a toujours raison comme ça ! Yukiko secoua légèrement la tête tandis qu'il lui posait une nouvelle question.

"Au départ ... j'ai cru qu'il venait pour me vendre des trucs. Parce qu'il m'avait donné sa carte de vendeur. Et puis ... Il m'a posé des questions auxquelles je ne pouvais pas vraiment répondre."

Yukiko marqua une petite pause. Ouais ... Son but, sa mission, ses pouvoirs. Kisuke voulait lui apprendre tout un tas de choses. Des choses non négligeables, et qui la rendrait, sans aucun doute, meilleure, du moins, c'était ce qu'elle pouvait se dire.

"J'sais même as pourquoi j'vous réponds d'ailleurs ... Mais je sais que c'est vraisemblablement pour mon bien ..."

Yukiko s'était arrêtée devant sa maison. Elle avait passé le petit bordel tandis que Kira avait continué sa marche. D'ailleurs, elle ne l'avait pas remarqué tout de suite. Elle avait avancé tranquillement sur le petit chemin qui allait la mener jusqu'à son perron. Elle prendrait son trousseau de clés et insérerait la bonne dans la serrure. Et ils pourraient enfin se mettre à l'abri. Sauf que ... Sauf que Yukiko s'était momentanément arrêtée dans ses gestes. Y'avait ... un truc bizarre ... Qui s'approchait. Il apparut soudainement même, face à elle.

"Ah merde ... Encore un monstre bizarre."

Tsss ... Depuis qu'elle était à Karakura, elle en avait croisé combien ? Hmmm ... Et bien, elle n'avait plus de place sur ses doigts pour les compter. Franchement ... Cette ville regorgeait de Hollow. Qu'elle était bien à Hambourg ! Pas de bestioles, ou presque pas. Vraiment ... Elle se demandait comment les gens arrivaient à vivre ici. Mais avant qu'elle n'ait eu le temps de faire quoi que ce soit, voilà que le Shinigami était revenu au près d'elle et qu'il avait contré le coup du Hollow. Il ne l'aurait pas atteint. Parce que Yukiko avait utilisé un Hirenkyaku pour s'éloigner de l'affreuse bêbête. Elle était donc en plein milieu de son jardin, sous la pluie, à nouveau, tandis que le Shinigami s'était éloigné avec le Hollow.

"Attendez ..."

Ouais ... Bon ... Ca ne servirait à rien de les poursuivre ... Elle se doutait que le Shinigami pouvait régler ce problème seul. Elle lui aurait bien filé un coup de main... Mais fallait la comprendre aussi, elle était trempée, et c'était pas vraiment marrant. Quoi qu'il en soit, à peine cinq minutes après, et bien, le Shinigami était revenu auprès d'elle. Sûrement que la bestiole était morte. Yukiko avait inséré la clé dans la serrure et avait tourné la poignée pour rentrer chez elle. Elle enleva direct ses chaussures, elle n'allait pas non plus faire des pieds partout, non ? Enfin ... Elle en ferait quand même.

"Allez dans la cuisine ... J'vais chercher ... des serviettes ... Et de quoi soigner votre bras."

Yukiko lui faussa donc compagnie. D'une, parce que ... elle pouvait pas rester trempée comme ça. De deux, elle devait aller chercher quelques trucs. Elle se retrouva donc dans sa salle de bain. Une serviette sur ses épaules, l'autre dans sa main gauche. Elle fouina dans le placard à pharmacie pour trouver de quoi désinfecter, mais aussi bander correctement la plaie. Après quelques minutes, elle revint dans la cuisine où elle trouva le Shinigami.

"Au fait ... vous ne m'avez toujours pas dit comment vous vous appelez ..."

Yukiko lui tendit une serviette et déposa ensuite les bandages, le désinfectant et d'autres trucs sur la table. Elle allait regarder ... Ce qu'elle pourrait faire pour sa blessure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Mer 20 Avr - 18:54

Lorsqu'il revint, Yukiko le fit directement entrer chez elle. Une belle maison, certes, mais qui n'était pas comparable avec la demeure dans laquelle il résidait. Une immense habitation, blanche qui possédait un nombre incalculable de pièces. La plus grande d'entre elles était le salon, naturellement. Lorsqu'il avait emménagé dans cette villa, il avait eu une idée aussi farfelue qu'extravaguante. Installer, dans le fond de son jardin gigantesque, ses propres sources chaudes. Bon, d'accord, ça paraissait totalement stupide et ce bain chauffé n'était qu'un model réduit que ce que l'on pouvait trouver d'habitude, mais quel bonheur que de se baigner dans cette eau. Rien avoir avec la petite maison de Yukiko. Elle avait un certain charme, tout comme sa propriétaire, mais Kira ne se verrait tout de même pas habiter dans un tel endroit. Il était habitué au luxe, au surplus de choses aussi chers les unes que les autres, à la grandeur, enfin, vous avez compris. Bref. L'homme se dirigea donc vers la cuisine, comme elle le lui avait demandé. Un Shinigami dans une cuisine, occupé à attendre qu'une humaine vienne le soigner. Ca n'était sans doute jamais arrivé auparavant. Il se retrouvait dans une situation tout à fait unique, qu'il ne revivra peut-être jamais. Yukiko ne tarda pas à revenir, tenant dans ses mains le nécessaire pour le soigner. Du désinfectant, aïe, ça risquait de faire mal. Elle vint s'asseoir à côté de lui, et prit son bras ensanglanté dans le but de le soulager.

-Kuchiki. Kira Kuchiki

D'habitude, lorsqu'il prononçait son nom, les gens sursautaient, le regardaient avec étonnement, ou avaient d'autres réaction de ce style. Ce nom inspirait le respect dans toute la Soul Society, mais à Karakura, il ne signifiait plus rien. Ce n'était rien de plus qu'un simple nom de famille comme les autres. Kira avait l'habitude d'être traité comme un véritable roi par son entourage et ses précédentes conquêtes. Mais là, c'était totalement différent. Yukiko était humaine et elle ne connaissait pas sa famille. Elle enleva le bouchon du flacon de désinfectant et l'appliqua ensuite délicatement sur la plaie. Ca faisait un mal de chien, pourtant, il ne sourcillait pas. Cet exploit demandait une grande maîtrise de soi. Son visage n'exprimait absolument rien, c'était tout simplement incroyable. Elle banda son bras avec une délicatesse sans pareille.

-Merci. Oh, et votre maison est... Charmante

Un merci et un compliment dans la foulée? Mais que lui arrivait-il? Peut-être qu'au final, Kira possédait un coeur comme tout le monde. Enfin, en l'occurrence, un coeur qui avait en quelque sorte arrêté de battre, puisqu'il était mort. Alors qu'il se relevait, il fit tomber le flacon de désinfectant, heureusement, il ne se brisa pas. Par reflexe, il se pencha afin de le rammasser, ce que fit Yukiko également. Leurs mains se touchèrent, et leurs regards se croisèrent immédiatement. C'était un petit peu gênant, mais il aimait le contact de sa peau avec la leur.

-Hum...

Quoi? C'est tout ce qu'il avait trouvé à dire? Hum... Franchement pas brillant. Pour un courreur de jupon, il n'était pas vraiment bon. Maladroit, mal à l'aise, il n'arrivait même plus à trouver ses mots.

-Vous avez... La peau très douce.

Vous avez la peau très douce? Alors la bravo, il avait sans doute atteint le summum de la stupidité sur ce coup. Non mais que croyait-il? Ses joues commençaient à rougir. Il se releva. Kira ne savait plus où se mettre, la maison semblait rétrécir au fur et à mesure que le temps avançait. Comment allait-elle réagir? Il ne savait même pas pourquoi il avait dit ça, mais il le regrettait, vraiment. C'était sincère, ça venait du coeur, mais il aurait voulu ne jamais l'avoir dit. Ils venaient tout juste de se rencontrer, et lui, il lâchait ça comme ça. Pour quoi allait-il passer maintenant? Il aurait dû s'excuser, mais c'était quelque chose qu'on lui avait appris à ne pas faire. Dans l'éducation qu'il avait reçue, quand il faisait tomber quelque chose ou qu'il disait une bêtise, c'était toujours la faute des autres. Enfin, c'était comme ça qu'on lui avait appris à réagir.

-Bon, je pense que mon départ est le bienvenu, maintenant

Il s'apprêtait à partir. Kira se retrouva rapidement à l'entrée de la maison, il était encore à l'intérieur, mais il ne lui faudrait pas longtemps avant de remettre ses sandales et partir. Allait-il être retenu, encore une fois?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Mer 20 Avr - 19:59

Histoire d'être à sa hauteur, Yukiko avait pris soin de s'asseoir sur la chaise, à côté du Shinigami. Ou du moins, elle l'avait déplacé pour être à côté de lui. Ca serait, sans aucun doute, plus simple pour le soigner. Ses cheveux trempées laissaient d'innombrables gouttes au sol, malgré la serviette qu'elle avait posé sur ses épaules. Mais bon, hein, elle irait se sécher plus tard. Pour le moment, elle se devait de parler au plus pressé ... Enfin, façon de parler. Elle n'allait pas non plus le laisser se vider de son sang sur le sol de la cuisine parce qu'elle devait changer de fringues ... Si ? Quoi qu'il en soit, histoire ... d'éviter de foutre de l'eau partout, Yukiko avait récupéré des baguettes qui traînaient sur la table. Et hop, en deux ou trois mouvements, la voilà qu'elle s'était fait une sorte de chignon. Ca lui serrait les cheveux. Ainsi, elle mettrait moins d'eau par terre ... De toute manière, faudrait ensuite qu'elle passe la serpillère ... Enfin brèfle.

Yukiko défit le noeud et enleva le foulard tout neuf qu'elle venait d'acheter. Il terminerait ses courses dans la machine à laver. Il se présenta alors sous le nom de Kira Kuchiki. Jamais entendu parler. Normal, les Shinigami, c'était pas trop son fort, du moins, pas pour le moment.

"Et bien ... Enchantée Kira."

Yukiko posa le foulard sur la table et regarda la blessure. Hmmm ... Pas très joli. Mais fort heureusement, ce n'était pas trop profond non plus. Un joli pansement, et un bandage, et hop, le tour serait joué et il serait comme neuf ! Enfin, façon de parler. Elle laissa son bras durant quelques instants et se tourna vers la table. De là, elle récupéra le désinfectant. C'était ... un bouchon un peu spécial. Du moins, ça faisait comme du coton, ou un mouchoir, ou un compresse, enfin, quelque chose dans le genre. Elle en passa sur la blessure. Manquerait plus qu'il chope des microbes ou une scepticémie parce que c'était mal soigné. Après le passage du désinfectant, elle récupéra un torchon propre qui traînait sur la table et le passa sur la plaie, histoire de nettoyer tout ça, mais aussi histoire de voir si le saignement était bien arrêté, ou pas. Mais non, ça ne saignait pratiquement plus. Le garrot devait y être pour quelque chose. Elle récupéra une compresse propre, qu'elle avait amené avec tout le fourbi, et pansa doucement son bras. De là, il la remercia ... Et la complimenta sur sa maison.

"Y'a pas de quoi ... Mais cette maison est un vrai trou à rats. J'ai pas encore fini de la retaper."

Ca serait pour plus tard. Déjà, faudrait qu'elle finisse de dégager toute la poussière ou les toiles d'araignée. Faudrait aussi qu'elle vérifie le toit, avant que l'hiver ne pointe le bout de son nez. Et faudrait aussi qu'elle ... qu'elle répare le trou, dans le débarras. C'était à cause de Kisuke ce trou d'ailleurs ... l'obliger à le courser jusque dans le débarras ... Tsss ...

"Mais bon, j'l'aime bien, cette vieille bicoque."

Si ça n'avait pas été le cas, sans aucun doute qu'elle serait restée, tranquillement, à Hambourg. Kira soigné, il allait se lever, sauf que ... Sauf que le désinfectant prit son envol et chuta au sol. Yukiko se baissa presque tout de suite pour le ramasser. Sauf que Kira en avait fait de même. Ils se touchèrent. Rien de bien gênant et pourtant, c'était ... bizarre ... Très bizarre. Leurs regards s'étaient croisés, mais l'un comme semblait pourtant fuir le regard de l'autre, ou un truc dans le genre. Histoire ... de briser ce moment de gêne, il lui avait dit qu'elle avait la peau douce. Oui, peut-être ... Elle ne l'avait jamais remarqué. Suite à cela, Kira finit par se relever complètement et lui dire que ... Bin ... qu'il devait, sans aucun doute, partir. D'ailleurs, il n'attendait même pas une réponse de la jeune femme et s'était dirigé vers la porte.

Yukiko se leva, alors, à son tour, et s'approcha de la porte d'entrée. Elle voulait le retenir, une nouvelle fois, et elle ne savait pas trop pourquoi. Peut-être ... parce qu'il s'était battu et qu'il avait fait exprès d'éloigner l'affreux monstre de chez elle. Ou peut-être parce que ... à part Kisuke, elle connaissait pas encore grand monde à Karakura et que ça pourrait lui faire plaisir de discuter un peu avec quelqu'un ...

"Attendez ..."

Devait-elle le faire ? Devait-elle vraiment le retenir ? Après tout, il avait probablement des choses à faire. Il n'était pas là que pour ses beaux yeux, non ?

"Je ... Euh ... Merci ... d'avoir éloigné le Hollow ..."

Ca lui faisait gagner quelques secondes ... le temps de trouver quoi dire pour tenter de le convaincre de rester un peu plus longtemps.

"Je sais que ... enfin ... Que vous devez probablement rentrer, parce qu'on doit vous attendre ... Mais il pleut dehors ... Et vous allez finir par choper un rhume !"

Elle aussi d'ailleurs si elle restait dans ses fringues mouillées. Mais bon, s'il ne voulait pas rester, elle ne l'obligerait pas non plus à rester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Jeu 21 Avr - 6:25

Sur ce coup, Kira avait vraiment mal agit. Yukiko l'avait soigné, et maintenant il partait? Mais elle le retint alors qu'il s'apprêtait à passer la porte. Elle hésita, le remercia pour le Hollow. Choper un rhume? Cette phrase arracha un sourire au Shinigami. Cette humaine était vraiment marrante dans son genre. De l'innocence? De l'ignorance? Kuchiki avait l'habitude de ce genre de climat, même s'il ne l'aimait pas forcément. Le froid, la neige. En même temps, quand on avait un Zanpakutô comme Hyôrinmaru, si on était allergique à ce genre de temps, mieux valait abandonner directement. Mais s'il le voulait, il n'aurait qu'à ouvrir une porte vers le Seireitei à peine après être sorti, mais ça, elle ne le savait pas. L'homme se retourna, faisant maintenant face à Yukiko. Elle était minuscule à côté de lui, au moins vingt centimètre en moins. Ils venaient à peine de se rencontrer, pourtant, il ressentait quelque chose lorsqu'il se tenait près d'elle. Etrange, c'était étrange.

-Vous avez peut-être raison...

Il n'était pas dans son environnement naturel. Enfin, c'était un monde qu'il ne maîtrisait pas. Le monde réel n'avait rien à voir avec la Soul Society. Pourtant, il était entrain de retourner la situation en sa faveur. Finalement, il se débrouillait plutôt pas mal pour quelqu'un qui n'avait jamais adressé la parole à un humain auparavant, non? Néanmoins, Yukiko l'aura sans doute remarqué, il a souvent besoin que les gens fassent le premier pas. Dans certaines situations, il agissait de telle manière que les gens se sentaient obligés de le retenir. Faisait-elle partie de ces personnes qui se sentaient obligés? Il ne saurait répondre à cette question. Mais, ce comportement qu'il avait était une forme de timidité ou un manque de confiance en soi? Personne ne savait, et même si c'était le cas, ne comptez pas sur Kira pour vous le dire. Il n'aimait pas beaucoup parler de lui, préférant de loin le silence à la parole, il savait cependant écouter quand la situation l'exigeait.

-Alors, que faites-vous dans le monde des humains quand il fait un temps pareil?

Oui, il avait envie qu'elle lui parle un petit peu des coutumes du coin. Il est dit que les Shinigamis avaient une vie antérieure à celle qu'ils avaient maintenant. Peut-être étais-ce grâce à cela qu'ils avaient une certaine aisance lorsqu'ils effectuaient des expéditions dans le monde réel. Mais Kira n'avait pas eu cette chance, malheureusement. Il était né, il y a plus d'un siècle, dans cette même ville de Karakura, mais il décéda quelques minutes après. Qui était-il vraiment? Ses parents humains étaient sans doute morts à l'heure qu'il est. Mais s'il avait des frères et soeurs, il y aurait sans doute des descendants qu'il pourrait rencontrer? Non, cette idée était stupide. Tout d'abord parce que cette vie n'était pas la sienne, ensuite parce qu'il ne connaissait pas son vrai nom de famille et enfin, parce qu'il y avait tellement de gens qui peuplaient cette ville, qu'il serait difficile de les retrouver. De toute manière, il n'avait pas le temps de s'attarder à des choses aussi futiles.

-Vous vivez seule ici?

Il ne voyait personne. Bizarre, une jeune fille de son âge devrait pourtant avoir des parents qui seraient chargés de veiller sur elle, non? Pourtant, la maison semblait totalement vide. Il n'y avait pas âme qui vive à part Yukiko et Kira, bien sûr. Depuis leur rencontre, Kuchiki ne cessait de la questionner. Cela devait être agaçant à la fin, mais il était comme ça.


(HJ: Désolé pour la longueur ainsi que pour la qualité. C'est pas terrible, je te l'accorde)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Jeu 21 Avr - 15:01

Pourquoi ? Pourquoi le retenait-elle ? Peut-être parce qu'elle se doutait que ... qu'il ne resterait pas, qu'il finirait par partir parce qu'il avait d'autres choses de prévu. Tant pis ... Elle trouverait quelqu'un d'autre avec qui discuter. Mais ... contre toute attente, Kira s'était retourné en direction de la jeune Quincy et l'avait regardée durant quelques instants, avant de lui répondre qu'elle avait probablement raison. Un léger sourire s'était dessiné sur son visage, du moins, celui de Yukiko. Au lieu de parler toute seule ou bien de regarder la télévision, ou bien même de chasser les toiles d'araignée, elle pourrait discuter avec quelqu'un. Bon, d'accord, pour de simples humains, on la prendrait pour une folle du fait que ... que et bien ... On dirait qu'elle causait toute seule. Mais elle ... Elle savait que y'avait quelqu'un, et c'était le plus important.

"Mouais ... Et puis, vous risqueriez de choper une pneumonie. Sans oublier aussi que vous avez dû perdre pas mal de sang à cause de votre blessure. Vous pourriez ..."

S'inquiétait-elle pour elle alors qu'elle le connaissait à peine ? Possible.

"Oui, vous pourriez perdre connaissance et vous faire attaquer par un autre Hollow ... Enfin ... Ce que j'en dis."

Après tout, Kira était bien assez grand pour faire ce qu'il voulait, non ? Et puis, il était assez fort pour se battre contre des Hollow, puisqu'il en avait apparemment affronté trois en très peu de temps, dont un pour éviter que Yukiko ne se fasse déchiqueter ... Enfin, si elle n'avait pas levé le petit doigt. Kira lui posa une nouvelle question. Yukiko leva les yeux au plafond durant quelques instants, faisant mine de réfléchir.

"Bonne question. Certains jouent à des jeux de société. D'autres se déchaînent devant des jeux vidéos. Y'en a aussi qui peuvent avoir un besoin irrémédiable de faire du ménage, ou de la cuisine. Enfin, ça dépend beaucoup des gens."

Yukiko marqua une légère pause avant de prendre.

"Pour ma part, ça dépend de ce que j'ai envie de faire sur le moment."

Comment elle avait occupé sa dernière journée de pluie ? Mmmh ... Yukiko ne préférait pas trop y repenser, du fait que c'était juste le jour d'après la mort de sa mère ... Donc, voilà quoi. Quoi qu'il en soit, Yukiko fouina dans un tiroir d'un placard tout proche tandis que Kira lui posait une nouvelle question. Il posait beaucoup de questions d'ailleurs ... Mais peut-être parce qu'il avait envie d'en apprendre plus sur elle. Qui sait ? Elle se stoppa momentanément dans son geste ... Avant de reprendre la fouille, de sortir une autre serviette et de la tendre à Kira. Après tout, hein ... Il ne pouvait pas rester mouillé, non ?

"Oui ... Je viens de perdre ma mère ... Et j'avais besoin de changement ... Alors, j'ai quitté l'Europe et j'suis revenue dans la maison de mon enfance."

Yukiko ne savait pas trop pourquoi elle lui en avait parlé. Elle aurait pu juste lui dire que ... Bin, que oui, elle vivait toute seule mais bon.

"J'vous aurais bien prêté des vêtements ... Mais je doute avoir quelque chose à votre taille ... Et ça vous irait probablement pas."

Bin oui, la Quincy n'avait que des affaires de fille dans ses armoires. Bon, elle devait avoir un ou deux joggings qui traînaient ici ou là, dans un coin, sauf que ... Sauf que Kira était plus grand qu'elle, donc ... au final, ça ferait probablement un peu bizarre.

"J'vais ... vous abandonner cinq minutes parce que ... c'est moi qui risque de prendre froid si j'reste mouillée."

Et la jeune femme n'avait pas forcément envie de mourir d'une pneumonie. On en meurt pas, du moins, pas tout le temps, mais avec sa chance, ça pourrait bien la tuer. Autant éviter le diable. Quoi qu'il en soit, elle détourna des talons et emprunta l'escalier pour se rendre dans sa salle de bain. Faudrait qu'elle songe à passer un coup de serpillère par la suite sinon, elle risquerait bien de glisser, de tomber et de se faire mal. Manquerait plus que ça d'ailleurs. Passage rapide par la salle de bain où elle se retrouva, après cela, avec juste une serviette autour d'elle. Pas besoin non plus de foutre de l'eau dans sa chambre, non ? Passage obligatoire dans sa chambre pour ensuite passer des vêtements secs. Elle avait déjà enfilé ses sous-vêtements, ainsi que sa jupe quand elle crut entendre un bruit dans le couloir. Mais elle n'y prêta pas plus attention que cela. Elle se disait que Kira devait l'attendre en bas ... Et qu'il n'avait pas songé à la suivre jusque là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Jeu 21 Avr - 16:09

Kira restait immobile dans l'entrée, tandis que Yukiko continuait à appuyer sur le fait qu'il avait bien fait de dire qu'il restait. Elle était tellement mignonne, à tenter de le garder encore un peu près d'elle. Enfin, c'était comme ça qu'il voyait la situation et on peut dire qu'il se sentait flatté. Après tout, n'importe quel homme le serait dans cette situation, n'est-ce pas? Finalement, il était heureux d'être là, heureux d'avoir reçu cette mission qui s'annonçait vraiment ennuyeuse, comme la vie ces temps-ci. Il était encore trempé de sa petite escapade et cela n'échappa pas à la belle qui sortit immédiatement une serviette afin de le sécher. Oui, bon, elle ne le fit pas elle-même bien sûr, elle se contenta de la lui tendre. Une délicate intention, tout de même, qu'il apprécia tout particulièrement. Mais juste avant qu'elle ne la lui donne, Yukiko répondit à la question qu'il lui avait posé. Elle vivait seule parce qu'elle venait de perdre sa mère. Et son père? Où était-il? Kuchiki se dit qu'il devait peut-être arrêter avec ses questions débiles, qu'il finirait par la mettre vraiment mal à l'aise. Il devait un petit peu apprendre à se contrôler lorsqu'il s'adressait à quelqu'un, ça allait justement être une occasion de tenter cela. Mais, un détail lui sauta directement aux yeux, elle avait en quelque sorte commencé à se confier à lui. D'accord, c'était peut-être un petit peu exagéré, mais elle aurait simplement pu dire que, effectivement, personne n'habitait avec elle. Il aurait volontiers accepté cette réponse, et il n'aurait pas cherché plus loin, quoique... Enfin, le plus important était qu'elle lui avait déjà révélé un moment important de sa vie, c'était quelque chose, non? Sur le moment, bien qu'il sentit une petite gêne, il ne pensa même pas à s'excuser.

-Merci... Pour la serviette

Quelques instants après, elle s'excusa et monta à l'étage. Bon, là, il commençait à se dire qu'il la faisait fuir. Mais c'était sa faute aussi, par deux fois, elle aurait pu le laisser partir, ainsi, il ne se serait rien passé de désagréable. Mais voilà, elle l'avait retenu, et maintenant, il n'avait plus envie de partir. Kira n'avait pas entendu la dernière partie de la belle, il ne savait donc pas ce qu'elle allait faire là haut. Soit, il allait profiter de cette absence pour regarder un petit peu les quelques photos qui étaient disséminées à plusieurs endroits dans la maison. Il parcourut donc la totalité du premier étage, d'un pas lent, s'arrêtant presque sur chaque photo pendant quelques minutes. Il regardait chaque détail, comme un véritable détective. En était-il un? Non, pas vraiment... Le temps passait, et Yukiko ne revenait toujours pas. Et si elle s'était blessée? Et si elle avait elle-même fini par s'évanouir? Il hésitait. Cet escalier qui lui tendait ses marches semblait lui dire "Aller! Monte, mais monte imbécile!"

-Hum, peut-être que je devrais aller voir? Dit-il à voix basse

Kuchiki monta les marches, une à une. Durant son ascension, il se demanda s'il faisait bien de monter, qui sait ce qu'il pourrait trouver? Diverses idées lui traversèrent l'esprit. Tout d'abord, celle qui paraissait la plus plausible, elle était entrain de se changer car les vêtements mouillés qu'elle portait la gênait. Dans ce cas, s'il déboulait comme ça dans son intimité, il passerait pour un gros pervers qui ne pensait qu'à une seule chose, violer cette jolie jeune fille. L'idée numéro deux était la suivante: elle s'était isolée au premier, ne pouvant retenir ses larmes en pensant à sa défunte mère. Il aurait ravivé un souvenir douloureux et serait obligé de s'excuer, bouarf, quelle corvée. Je ne vais pas vous énumérer chacun des cas de figure qu'il s'imaginait, ça prendrait trop de temps, en tout cas, il était plutôt inquiet.

-Yukiko?

Pas de réponse, il n'avait peut-être pas parlé assez fort. Il avança au hasard, faisant le moins de bruit possible, ainsi, s'il tombait dans une situation gênante, il lui suffirait de retourner en bas sans qu'elle ne le remarque. Il entendait du bruit, enfin. Un Hollow? Peut-être, quoiqu'il n'avait pas encore entendu de cris ou quoi que ce soit d'autre. Bon, il devrait sans doute retourner en bas, elle était sans doute entrain de faire quelque chose de personnel. Mais là, il eut une envie pressante, bah quoi, les Shinigamis utilisaient les toilettes eux aussi. Près de lui, une porte entrebaillée. Ah! Elle était sans doute là. Il l'ouvrit très impoliment, sans même prendre la peine de toquer à la porte et déboucha dans une très jolie chambre. Droit devant, Yukiko, en jupe assez courte, mais surtout... Elle n'avait pas encore mis de haut. Un petit bout de tissu couvrait son opulente poitrine. Une vision très agréable, vraiment agréable. Il resta quelques secondes, silencieux, les yeux fixés sur elle. Bon, d'accord, son comportement était bizarre, mais il ne pouvait pas détourner le regard cette fois. Quelle beauté, elle était tout simplement magnifique.

-Je... Vous êtes vraiment... Superbe

Il n'avait pas l'habitude des compliments, est-ce que cela se voyait? Il s'approcha d'elle, lentement, pour ne pas l'effrayer. Kira prit la main de Yukiko dans la sienne, s'approcha, et déposa un doux et tendre baiser sur ses lèvres. Un moment magique qui se termina bien trop tôt. Il voulut immédiatement recommencer, mais, il ne savait pas si ce sentiment était partagé, alors, il se ravisa au dernier moment.

-C'était...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Jeu 21 Avr - 18:20

Pensive ...

Yukiko avait attrapé son tee-shirt, mais ne l'avait pas encore enfilé. Non, à dire vrai, elle était en train de fixer, un point, dehors ... Vivre seule... C'était pas la première fois, déjà, qu'on lui demandait si elle vivait seule. D'abord Kisuke ... Et maintenant Kira. Ce n'était pas une mauvaise question en soit. Nan, c'était même légitime que de demander si quelqu'un d'autre pouvait se trouver dans la maison. Il était vrai aussi qu'on pourrait croire qu'elle ne vivait pas seule. Parce que Yukiko avait disposé de nombreuses photos dans la maison. Des photos où elle était toujours accompagnée par quelqu'un. Que ce soit sa mère, son père quand elle était toute jeune, ses amis, son demi frère ... Bon, elle avait évité, quand même, de mettre des photos de Karl. Disons que ... la pillule n'était pas encore totalement passée et elle lui en voulait toujours à mort. Ca passerait, un jour ou l'autre, sans aucun doute mais bon. Yukiko avait la rancune tenace, très tenace d'ailleurs. Ca lui rappelait la fois où elle s'était brouillée avec l'un de ses amis. Elle était malade ce week-end là, et son ami lui avait envoyé un sms pour qu'elle vienne le voir ... Et qu'elle lui amène quelques DVD de sa collection. Yukiko avait piqué une colère noire ce jour là. Il était gonflé n'empêche, surtout qu'elle avait la crève, qu'elle arrêtait de tousser et qu'elle avait le nez qui gouttait. Mais non, l'autre avait insisté. Au final, Yukiko avait éteint son portable ... Et elle ne lui a plus jamais adressé la parole. Y'en faut peu pour la vexer franchement ... Mais bon ... C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase, en quelque sorte.

Yukiko secoua légèrement la tête, histoire de retrouver ses esprits. Elle regarda par la fenêtre, toujours son tee-shirt en mains. Il pleuvait toujours. Sale temps ... Quel sale temps ! Mais bon, elle ne s'ennuyerait pas. Kira avait accepté de rester, elle allait pouvoir discuter avec lui un moment. Ca lui éviterait de parler toute seule et d'avoir toujours raison. Elle n'avait pas remarqué la présence de Kira. Sans aucun doute qu'il camouflait son Reiatsu. Mais quand une voix s'éleva dans son dos, Yukiko eut un léger sursaut. D'une, parce qu'elle ne s'y attendait pas. De deux ... parce qu'elle n'était pas totalement habillée d'ailleurs. Elle avait toujours son haut entre ses mains. Elle était belle, selon lui. Yukiko se tourna à moitié. Elle ne savait plus trop où se mettre d'ailleurs.

"Je ... Hmmm ..."

Kira s'était rapproché. Elle aurait pu reculer mais elle aurait touché son armoire et n'aurait pas pu aller bien loin, de toute manière. Le Shinigami prit une de ses mains, l'obligeant quelque peu à lâcher son tee-shirt. Il s'était encore plus approché. Et là ... Dénouement un peu bizarre ... Kira l'avait embrassée. Bien évidemment, Yukiko en fut surprise. Ils venaient à peine de se rencontrer et pourtant, elle était toute bizarre, toute chose. Comme quand ... comme quand elle avait rencontré son ex. C'était comme si elle voyait des étoiles défilées. Comme si son ventre papillonnait, ou un truc dans le genre. Ouais, pas vraiment normal quoi. Kira finit par rompre le baiser et murmura un mot. Elle aurait bien aimé connaître la suite.

C'était quoi ? C'était une erreur ? C'était bien ? C'était magique ? Sensationnel ? Hors du commun ? A refaire ? Un mort pouvait-il avoir des sentiments ? Apparemment, oui ... Shinigami et humain étaient donc semblables, en quelque sorte. Ils avaient des besoins nutritionnels pour survivre. Ils pouvaient communiquer avec les autres. Ils pouvaient éprouver des sentiments aussi. La seule chose qui était différent, c'était que l'un était mort ... L'autre pas encore.

"C'était quoi ?" se hasarda-t-elle à demander.

A une autre époque, probablement que Yukiko se serait offusquée de sa venue dans sa chambre, surtout qu'il n'avait pas pris la peine de frapper ou bien de s'annoncer. A une autre époque aussi, sans aucun doute qu'elle aurait stoppé le baiser plus tôt et qu'elle l'aurait giflé pour son geste. Mais ... Elle avait grandi, elle avait mûri. Et Kira n'était pas mal dans son genre. Bel homme, y'avait pas à dire. Elle n'irait pas jusqu'à dire que c'était le coup de foudre, ou quelque chose dans le genre ... Mais disons qu'après l'épisode Karl, elle pourrait aisément se laisser séduire par le Shinigami ... Histoire de sortir de ses pensées, elle secoua légèrement la tête.

"Ecoutez ... Je ne sais pas si ..."

Oh, et puis zut, hein, on ne vit qu'une fois ... Enfin, non, maintenant, Yukiko savait qu'on pouvait avoir une vie après la mort, mais bon. C'est l'expression qui veut ça, quoi. La fougue de la jeunesse. Elle n'allait pas se priver de faire des bêtises, de temps en temps. Et puis, était-ce vraiment une bêtise ? Non, pas de son point de vue. Sur ce, bêtise ou pas, voilà qu'elle s'était ravancée vers lui ... pour lui voler momentanément ses lèvres. Dommage qu'il était encore mouillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Jeu 21 Avr - 19:22

Kira n'en revenait pas. Sa tête tournait, son coeur battait, il n'aurait voulut être nul part ailleurs en ce moment même. D'accord, ça fait un petit peu cliché de dire ce genre de choses, mais c'était ce qu'il ressentait. Se noyer dans ces beaux yeux allait sans doute devenir l'un de ses passes-temps favoris. C'était peut-être un peu tôt pour dire ça? Après tout, cela ne faisait qu'une journée qu'il se connaissait, même pas. Il était quelle heure, là? Cela faisait un bon moment qu'il était parti du Seireitei, non? Le temps passait si vite lorsqu'il était en sa compagnie, c'était tout simplement incroyable. Cette journée pluvieuse se révélait plus intéressante qu'il ne l'aurait cru. Kuchiki n'avait pas réussi à terminer sa phrase, tellement il avait été déconcerté par ce baiser qu'il avait donné. Ces lèvres, mieux valait ne pas recommencer, sinon, il ne pourra plus s'en passer. Une drogue, en quelque sorte. Yukiko n'était pas une passade, elle n'était pas comme toutes ces filles qui gravitaient autour d elui pour sa fortune, non. Elle avait quelque chose en plus, il ne saurait dire quoi, mais il était vraiment attiré par cette jolie jeune fille.

-J'ai vraiment beaucoup aimé souffla-t-il

Mais elle, elle paraissait hésitante. Ce baiser n'avait peut-être pas été aussi bien que ça de son côté. D'un côté, cela jouait un petit peu en sa faveur. Ainsi, ils reprendraient une conversation tout à fait normale, discuteraient du temps et de ce que les humains aimaient faire. Puis, le Shinigami dirait qu'il se faisait tard et qu'on l'attendait chez lui. Tout aurait été plus simple, mais voilà, Yukiko s'approcha de lui posant ses lèvres sur celles de Kira. Un moment magique qu'il prolongea. C'était trop tard maintenant, plus d'échappatoire possible. Certes, il était encore un petit peu humide à cause de la pluie qui tombait encore dehors, mais cela n'enlevait rien au charme de ce baise. L'homme éloigna son visage de celui de la belle, la regardant pendant quelques instants.

-Peut-être... Peut-être que nous allons un peu vite, non?

Mais il l'embrassa à nouveau. Ses paroles ne concordaient pas avec ses gestes, mais l'attirance qu'il ressentait le rendait fou. Il enlaça Yukiko, tendrement. Les baisers qu'ils se faisaient devenaient plus langoureux, plus passionnés. Bien que le temps était loin d'être au beau fixe, Kira commençait à avoir chaud et il se sentait à l'étroit dans son kimono. Il défit Hyôrinmaru de sa ceinture et le posa sur un meuble, non-loin du lit. Le Shinigami enleva ensuite le haut, dévoilant ainsi son buste de combattant. Il était vraiment bien bâti le bougre, cela se voyait que le combat faisait partie de son quotidien.

-Vos yeux sont-ils comblés, princesse?

Il était plein de confiance et cela avait le don d'en agacer plus d'un. La belle en faisait sans doute partie, mais il ne comptait changer pour personne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Jeu 21 Avr - 20:14

Tout se bousculait dans sa tête. Yukiko n'irait pas jusqu'à dire qu'elle était perdue, complètement à côté de la plaque, mais c'était peut-être pas loin. Après tout, elle n'était ... qu'une humaine, qu'une simple humaine. Lui, c'était un Shinigami, un dieu de la mort selon Kisuke ... Ou du moins, selon ce que l'homme au Bob avait bien voulu lui dévoiler sur les Shinigami. Il avait fait trop de mystères, il ne lui avait pas tout dit. Il lui restait encore des choses à apprendre sur les Shinigami. Mais peut-être que ... Peut-être que Yukiko aurait un deuxième professeur ... Un professeur charmant, bel homme, qui ne la laissait pas indifférente dans un certain sens. Certes, la Quincy ne savait pas vraiment sur quel terrain elle s'engageait. Lui non plus d'ailleurs. Si ça se trouvait, s'il apprenait qu'elle était une Quincy, ses sentiments à son égard changerait. Yukiko ne connaissait pas tout le passif Shinigami et Quincy. Elle avait juste lu, dans le cahier de sa mère, qu'apparemment, des rancoeurs subsistaient entre les deux groupes. Mais bon, elle ne savait pas trop quoi.

Rho, et puis zut, hein ... De toute manière, Kira devait forcément se dire que Yukiko n'était pas une humaine comme les autres. Même si elle faisait gaffe avec son Reiatsu, très certainement qu'il avait pu percevoir sa nature, comme l'avait fait Kisuke. Et il devait garder cela pour lui ... Ou alors, il ne savait vraiment pas ... Difficile à dire. Quoi qu'il en soit, il avait apprécié ce premier baiser. Elle aussi d'ailleurs. Dans le cas contraire, elle ne se serait pas rapprochée de lui et ne l'aurait pas embrassé une nouvelle fois. D'un côté ... Heureusement qu'elle n'avait pas mis son tee-shirt. Parce que du fait de leur proche proximité, sans aucun doute qu'elle serait, à nouveau, mouillée.

Un court, mais doux baiser. Voilà que Kira s'éloignait d'elle ... Enfin, juste son visage ... Il lui murmura quelques mots, tout en la regardant intensément dans ses yeux, se plongeant probablement dans son regard. Ca allait trop vite. Oui ... Oui ... Il avait raison. Elle se remettait d'une rupture et elle n'avait pas forcément envie de retrouver quelqu'un d'autre dans l'immédiat. Pourtant ... Pourtant ... Kira n'était pas comme les autres. C'était peut-être sa nature de Shinigami, ou autre chose, difficile à dire. Il avait du charme, il semblait gentil. C'était peut-être pour ça que ... qu'elle se sentait bien, qu'elle n'allait pas l'envoyer paître.

"Trop vite ? Je ..."

Elle n'eut pas le temps de répondre. Car voilà que ses lèvres étaient, de nouveau, entrées en contact avec celles de Kira. Un baiser un peu plus fougueux, mais toujours aussi tendre. Ses grands bras avaient entouré la jeune Quincy, comme pour la rapprocher de lui, comme pour l'empêcher de fuir. Elle n'allait pas s'envoler ... Ou bien même partir. Elle n'avait pas mis son tee-shirt, et elle ne pouvait pas sortir en soutien-gorge non plus, non ? On la prendrait vraiment pour une dingue ! Kira relâcha son étreinte pour enlever le haut de son kimono. La vache ... Il était bien musclé. Si elle devait faire une comparaison, y'avait pas à dire, le Shinigami était ... bien mieux bâti que son ex. Il lui posa une question étrange, et ajouta princesse. Elle le regarda avec un air amusé.

"Comblés ... Je pense que oui ... Mais vous allez vraiment finir par prendre froid."

Yukiko posa sa main sur le torse encore quelque peu humide du Shinigami. Il avait la peau douce ... Comme elle, selon lui d'ailleurs. N'empêche, il n'aurait pas dit que c'était un Shinigami, et il n'aurait pas porté des fringues bizarres, sans aucun doute que Yukiko aurait pu le prendre pour un humain. C'était étrange. Deux mondes les séparaient et pourtant, ils étaient si semblables. Quoi qu'il en soit, même s'il était mouillé, il avait la peau chaude. La chaleur humaine ... le contact humain ... C'était peut-être ça, qui sait ?

"J'aurais pensé ... qu'avec la pluie ... votre peau aurait été plus froide."

Elle s'était trompée. Ou alors, la proximité de leur deux corps y était pour quelque chose aussi. Qui sait ? Yukiko repassa ses mains sur son torse. Oui, d'une certaine manière, elle pouvait dire qu'elle était attirée par lui. Pourquoi ? Elle ne saurait vraiment le dire. Ses lèvres ... Ses lèvres étaient tout aussi attirantes que ses yeux. Et dire que si elle n'avait pas été au centre commercial, elle n'aurait probablement pas eu l'occasion de le rencontrer ! Comme quoi, toute chose arrive pour une certaine raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Ven 22 Avr - 18:02

La pluie continuait dehors. Le ciel grondait, comme si les dieux voulaient exprimer leur colère. Les mains de Yukiko se posèrent sur son torse, était-elle impressionnée par le corps qu'elle avait en face d'elle? Possible, fort possible. D'un côté, ce n'était pas étonnant. Kuchiki s'allongea sur le lit de la belle, avec celle-ci au-dessus de lui. Etais-ce un rêve? Si c'était le cas, il ne voulait vraiment pas se réveiller. Profitant de chaque instant qu'il passait avec elle, on aurait dit qu'il agissait comme s'il était sur le point de la perdre. Pourtant, vu comment la situation évoluait, c'était loin d'être le cas. Le contact entre leur peau le faisait frissonné, il adorait ça. La notion du temps lui avait complètement échappé, si bien, qu'il ne pensa même plus à surveiller l'heure. Etais-ce bien prudent de faire ça? Bah, il s'en foutait complètement. Profiter de l'instant présent était tout ce qui comptait pour lui.

Prendre froid? En votre compagnie, cela est tout simplement impossible

Une pointe de malice était décelable dans cette phrase. Il faisait chaud, très chaud dans cette pièce, cependant, il ne transpirait pas. Peut-être qu'au final, ce n'était qu'une simple impression, due à cette position intime. Il l'embrassa à nouveau puis, il passa au-dessus. Ses lèvres allèrent explorer le cou de la belle, son ventre... Il s'arrêta au niveau de la jupe qu'elle s'était mise. Elle lui allait plutôt bien, mais il finit par l'enlever, délicatement. Elle aurait pu le faire elle-même, mais il avait visiblement décidé de prendre le contrôle des évènements. Bah, pourquoi pas finalement?

-Par contre, je ne garantis pas qu'il en sera de même pour vous, Yukiko.

C'est vrai. A présent, les parties intimes de la belle n'étaient plus couvertes que par de légers bouts de tissus que Kira aura vite fait d'enlever. Cependant, il ne voulait pas trop se presser. Cette union était contre-nature. Une humaine avec un Shinigami, cela n'avait encore jamais été vu et sa famille n'approuverait sans doute pas une telle chose. Bon, d'accord, peut-être qu'il s'avançait un petit peu en pensant à tout ça. Pour l'instant, ils allaient juste passer un bon moment, rien de plus. Mais est-ce que cela n'allait vraiment pas plus loin que ça? Kira l'ignorait. Bien sur qu'il voulait que ce moment soit le début d'une grande histoire d'amour, mais il y avait peu de chance pour que cela arrive. Yukiko le voyait sans doute comme une passade, mais rien de très sérieux. Elle était intriguée par les Shinigamis, fascinée peut-être, et elle voulait simplement voir ce que ça faisait de faire l'amour avec l'un d'eux. Non, elle n'était pas comme ça. Jusqu'à maintenant, elle s'était montrée très gentille avec lui. Elle l'avait amené chez elle, même s'il n'était qu'un simple inconnu qui aurait pu lui faire je ne sais quoi, et l'avait soigné très gentiment. Cependant, l'habis ne fait pas le moine, autrement dit, peut-être qu'il ne devrait pas se fier aux apparences. Peut-être qu'elle cachait bien son jeu et qu'une fois qu'elle en aura fini avec lui, elle le chasserait de chez elle? Mais si elle savait l'honneur qu'il lui faisait en acceptant d'être dans la même pièce qu'elle... Voilà qu'il recommençait à devenir insupportablement arrogant.

-Puis-je?

Il parlait bien évidemment du peu de vêtements qu'elle portait encore sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Ven 22 Avr - 20:01

Le temps ... se déglinguait, en quelque sorte. Depuis son arrivée ici, Yukiko avait eu la chance qu'il faisait beau, très beau, pour retaper sa maison. Mais là ... Là, la pluie avait rattrapé le beau soleil. Heureusement qu'elle n'était pas dehors. D'ailleurs, elle espérait que personne ne soit dehors par ce temps. De temps en temps, un éclair pourfendait le ciel, illuminant, quelque peu, les alentours de la maison, faisant quelques halo de lumière. En temps normal, Yukiko aurait sursauté à plusieurs reprises, à cause desdits éclairs. Mais, là, elle n'était pas seule. Et disons que la présence de Kira, ou plutôt le fait de leur proche proximité, faisait qu'elle ne sursautait pas. Peut-être ... que sa présence était rassurante. Elle se disait que, s'il restait dans les parages, et bien, elle ne risquerait rien. Bien évidemment, si jamais besoin était, elle pouvait toujours contacter Kisuke. Mais elle le voyait plus comme un prof ... Plus comme un oncle qu'autre chose. Kira, lui, c'était différent. Il semblait plus jeune que Kisuke, avait des manières un peu bizarres mais c'était pas pareil. Elle n'aurait su expliquer pourquoi d'ailleurs.

Mais bon, revenons-en à nos moutons. Kira était tout proche d'elle. Ou plutôt, Yukiko était dans ses bras. Oui ses grands bras l'entouraient, la serrant contre lui. De temps à autre, l'index du Shinigami caressait le bras de la jeune Quincy, enfin, sa douce peau. Elle le regardait. Kira l'amena à lui, ou plutôt, l'amena jusqu'à son grand lit double. Il se retrouva le dos contre le matelas, elle était au dessus de lui, allongée sur lui en quelque sorte. C'était dingue parce que ... parce qu'ils se connaissaient à peine. Ca faisait quoi ? Pas longtemps qu'ils s'étaient rencontrés ? Et encore, c'était un coup de chance ! Yukiko aurait très bien pu prendre une autre route ... Ou bien même l'ignorer. Il n'aurait pas été blessé, probablement ... Qu'elle l'aurait regardé, mais qu'elle n'aurait rien fait de plus. Elle n'aurait pas franchi le pas, elle serait restée en dehors de tout ça, elle serait restée loin de lui ... Dommage à bien y penser ... Si ça avait été le cas, Yukiko serait, sans aucun doute, passée à côté de quelque chose. Passons.

Lovée dans les bras de Kira, sur son lit, ce dernier lui avoua qu'il ne pourrait jamais prendre froid en sa compagnie, qu'en quelque sorte, elle le réchaufferait toujours ... Enfin, quelque chose dans le genre. Il était vrai que ... Comme ils étaient torse contre torse, là, pour le moment, ils ne risquaient pas de prendre froid. Et puis, si jamais ils avaient trop froid, ils pourraient très bien se faufiler sur la couette, ou même les couvertures. Un nouveau tendre et doux baiser fut échangé. De là, il la fit légèrement basculer sur le côté, histoire de reprendre les rênes, en quelque sorte. Les lèvres du Shinigami s'aventurèrent sur d'autres parties du corps de la jeune femme. Sa jupe prit son envol. Elle aurait su ça, elle n'aurait pas pris soin de mettre des fringues sèches. Mais bon, ce n'était pas prévu que Kira vienne dans sa chambre, et qu'il la trouve dans une situation où elle n'était pas totalement habillée.

"Pourquoi aurais-je froid ? Et puis ... quand bien même il ferait frisquet, j'ai toujours la possibilité d'allumer le chauffage ..."

Et puis, vu leur proximité, et ce qu'ils allaient sans doute faire, Yukiko ne risquait pas de prendre froid ... Ou alors, c'était déjà fait parce qu'elle était restée trop longtemps dehors, sous la pluie, ou mouillée. Enfin, passons. Kira était donc au dessus d'elle. Sa jupe venait de prendre des ailes, elle était en sous-vêtements. Euh ... Elle lui aurait bien enlevé son kimono seulement ... Elle savait pas trop comment ce truc fonctionnait. Après tout, hein, elle n'avait jamais fait ça avec un Shinigami. D'ailleurs, elle ignorait tout de leur présence et avait appris leur existence il y avait de cela seulement quelques jours. Certes, elle voulait en savoir plus sur eux. Mais fallait pas croire qu'elle se donnerait à Kira ... Simplement à cause de sa curiosité. Nan ... C'était plutôt à cause de ce papillonement qu'elle avait au ventre, à ces petites lumières qui passaient devant ses yeux, comme pour lui faire comprendre quelque chose.

Peut-être que ... Peut-être que Kira était le genre d'homme qu'on pouvait aimer aveuglément. Peut-être aussi qu'on pouvait lui faire confiance aveuglément ... Ou bien s'appuyer sur ses épaules pour avancer dans la vie ... Enfin, Yukiko se comprenait. Il était tellement différent de son ex. C'était peut-être qu'une apparence, que la première impression, mais bon. Nan ... Généralement, Yukiko avait une bonne intention. Avec Karl, quand elle l'avait rencontré, elle avait vu que c'était un enfoiré de première sous ses allures de gentil garçon. Sauf que ... Au lieu d'écouter sa raison, elle avait écouté son coeur à ce moment là, et elle s'était faite avoir. Là ... Avec Kira ... Et bien ... Il ne semblait pas être un enfoiré à première vue. Il était gentil, poli, un peu vieux jeu mais c'était adorable, d'une certaine manière. Pourquoi adorable ? Parce que ... Certains n'auraient pas pris la peine de lui demander son avis quant à lui enlever ses sous-vêtements. Kira, lui, le faisait. En quelque sorte, il lui offrait une porte de sortie, si jamais elle voulait tout stopper. Yukiko eut un léger sourire sur le visage. En guise de réponse, elle avait momentanément passé ses mains dans le dos de Kira, les faisant se balader ici et là, et l'avait embrassé. Un tendre, et doux, et passionné, et langoureux baiser puisqu'elle n'avait pas hésité à insérer sa langue dans la bouche de Kira. Bah quoi ? Il n'était pas le seul à prendre quelques initiatives.

Probablement que le Shinigami devait se poser la question. Mais il pouvait considérer cela comme un oui. Oui, il pouvait. Oui, il pouvait lui enlever ses dernières fringues. Oui, il pouvait parcourir son corps comme il le désirait. Parce que ... Yukiko n'irait pas jusqu'à dire qu'elle était amoureuse -trop tôt, ils venaient tout juste de se rencontrer-, mais elle éprouvait bien un petit quelque chose pour lui. Et c'était, sans aucun doute, plus qu'une simple amitié d'ailleurs. Elle en vint à rompre le baiser au bout de quelques instants, tandis que ses fins doigts continuaient de parcourir son dos.

"Je crois que ... j'ai bien fait d'aller faire quelques repérages au centre commercial. Sans cela, nous ne nous serions pas croisés ..."

Et ça aurait été bien dommage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Sam 23 Avr - 14:46

Le comportement de Kira semblait amuser la belle. Il s'efforçait pourtant d'être poli, tout simplement. Peut-être que les humains n'avaient pas l'habitude de ce genre de choses, bizarre. Quoi qu'il en soit, Kuchiki commençait à croire que Yukiko n'avait pas tord, il commençait un petit peu à avoir froid. Et cette désagréable sensation qu'il avait ne s'arrangea pas lorsqu'il se débarrassa du bas de son kimono. Voyant que la belle n'avait pas l'air de savoir comment l'enlever, il le fit lui-même. Il détacha également son Kenseikan ainsi que son Ginpakukazaharu et les mit quelque part à côté. Cette fois, ce fut Yukiko qui lui donna un baiser, mêlant sa langue à celle de son partenaire. Ce dernier se laissa faire, pour une fois, elle prenait une initiative et il aimait beaucoup ça. Elle devrait se montrer plus entreprenante, après tout, elle avait les arguments pour. Elle n'avait pas répondu directement à la question qu'il lui avait posé, mais indirectement, si. Kira ne savait pas vraiment où se situait leur relation. Etais-ce de l'amour ou de l'amitié? Peut-être les deux. Enfin, c'était de toute façon bien trop tôt pour la définir.

-De mon côté, je remercie mon Capitaine de m'avoir assigné cette mission

Des repérages? Qu'est-ce que cela voulait dire? Le langage humain était décidément très difficile à comprendre. Lorsqu'il sortait, Kuchiki achetait toujours ce qu'il voulait, sans regarder à la dépense. Il n'avait donc jamais fait "du repérage" comme disait Yukiko. Lui, quand il voyait quelque chose qui lui plaisait dans un magasin du Rukongai, il l'achetait, point final. Mais comme notre cher Shinigami avait des gouts de luxe, il se payait à chaque fois ce qu'il y avait de plus cher dans le magasin, ce qui avait parfois le don d'agacer son entourage. Ils étaient jaloux, jaloux de savoir, qu'un jour, Kira sera à la tête de l'immense fortune des Kuchiki. Il faisait souvent l'objet de discussions animées. Certains l'enviaient, d'autres disaient qu'il n'était qu'un crétin et qu'ils n'échangeraient pour rien au monde leur vie à celle qu'il avait. Mais tout ça n'était qu'un gros tas de mensonges. Franchement, qui ne voudrait pas avoir ce qu'il possédait? Aucune personne saine d'esprit.

-Quoi qu'il arrive, tâchez de ne pas m'oublier, Yukiko

Il venait de réfléchir tout haut. Pourquoi avait-il dit cela? Comme si après cette journée, tout serait fini. Mais en y réfléchissant bien, il n'y avait que très peu de chance pour que leur relation évolue vers quelque chose de plus concret. Pour quelle raison? Toujours la même, il était Shinigami et elle était une humaine, ils ne faisaient pas partie du même monde. Un mort qui fréquentait une vivante, c'était tout simplement impossible. Comment feraient-ils pour se voir, hein? Ils attendraient que Kira soit assigné à une mission se déroulant à Karakura pour se voir? Soyons sérieux, il était clair que cela ne marcherait pas. Néanmoins, il comptait bien profiter du moment présent, surtout si cela risquait de ne pas se reproduire.

Les derniers bouts de tissus qui couvraient sa peau s'envolèrent bien rapidement après qu'elle ait donné son approbation. De toute beauté, elle était vraiment magnifique. On ne dirait pas comme ça, mais son corps était déjà plutôt bien développé pour son jeune âge. Hein? Au fait, quel âge avait-elle, encore? Soit Kira ne s'en souvenait pas, soit elle avait omis de lui en parler. De toute façon, on ne pouvait pas dire qu'ils étaient si proches que ça avant d'en arriver là. Enfin, ils étaient nus, tous les deux. Le sexe du Shinigami était maintenant visible pour Yukiko. Il ne saurait dire si cette dernière était impressionnée par sa taille, mais ce qui était sûr, c'est qu'il était aussi impressionnant que le reste du corps.

-Etes-vous prête, belle demoiselle?

Ses mains baladeuses passèrent sur les parties intimes de la jeune fille, tandis qu'il l'embrassait à nouveau. Ces lèvres, si douces, il ne pourrait jamais s'en lasser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Sam 23 Avr - 17:59

Yukiko était aux anges ... Ou presque ... Kira était tellement différent des gens qu'elle pouvait côtoyer. Peut-être parce qu'il était plus âgé qu'elle ... Bien plus âgé d'ailleurs, du moins, elle le supposait puisqu'elle ne se permettrait pas de lui demander son âge. Les mecs de son âge ... Ils étaient tous stupides, idiots ... Ou bien ne pensaient qu'avec leur organe masculin. Oui, oui, faut que j'vous fasse un dessin ? Même Karl, son ex ... Il lui avait avoué que, la première fois qu'il l'avait vue, il lui aurait bien enlevé ses fringues directs et aurait fait un petit pas de danse avec elle, si vous voyez ce que j'veux dire. Sauf que, il avait réussi à tenir ses hormones in extremis. Même si elle ne le connaissait pas encore, Yukiko avait la conviction qu'il n'était pas comme tous les autres. Ca venait du plus profond de ses tripes, en quelque sorte. Et elle voulait y croire. Croire que Kira n'était pas n'importe quel mec. Croire ... que si, par exemple, elle avait des ennuis, il viendrait l'aider, où qu'elle soit. Le genre de personne sur qui on peut compter, en quelque sorte, à n'importe quel moment. Peut-être qu'elle affabulait, peut-être se faisait-elle des idées.

Quoi qu'il en soit, Kira s'était désappé. Du moins, exit son kimono et deux trucs bizarres qu'elle ne savait pas trop ce que c'était. Elle lui demanderait plus tard, quand elle aurait la bouche bien moins occupé. Car, là, en ce moment, la jeune Quincy était en train d'embrasser fougueusement le Shinigami. Peut-être qu'elle faisait une bêtise, peut-être que c'était pas une bonne idée que de faire l'amour avec un Shinigami, parce que c'était le chemin que c'était en train de prendre ... Mais bon, ne dit-on pas qu'on apprend de ses bêtises ? De ses expériences ? Et puis ... Et puis ... Elle avait besoin de changement, d'amour. Elle voulait se sentir aimée. Désirée, ça, c'était bon, puisque Karl n'arrêtait pas de lui envoyer des SMS pour qu'elle revienne. Sauf que, ça commençait à l'énerver et son téléphone finirait, tôt ou tard, par tomber dans les toilettes pour finir dans les égoûts. Oui, Yukiko avait besoin d'affection. Et là, même si elle ne connaissait pas Kira depuis longtemps, lui était prêt à lui donner cette affection, cet amour dont elle avait besoin. Et Yukiko le lui rendrait bien d'ailleurs. Parce que ... Parce que même si elle avait été précédemment blessée, même si elle avait cru que son coeur volerait en mille morceaux après sa rupture, elle était prête ... Prête à le confier, de nouveau, à quelqu'un.

Enfin, revenons à nos moutons. Yukiko remerciait le ciel d'être allée faire des courses. Et lui, il remerciait son Capitaine de lui avoir confié cette mission. Elle se demandait quel genre de mission ça pouvait être, mais ce n'était pas le moment d'assouvir sa curiosité. Nan, Yukiko était plus intéressée par ses lèvres ... Ou bien par son torse si doux et si musclé ... Mon dieu ... Qu'est-ce qu'il était bien bâti ! Y'avait pas à dire. Pas une once de gras, des muscles à en faire tomber n'importe qui. Sans aucun doute qu'il devait avoir des succès avec les femmes. Alors ... pourquoi ? Pourquoi était-il tombé entre les "griffes" de Yukiko ? Façon de parler ... La jeune fille se demandait bien ce qui avait pu l'attirer. Peut-être ses yeux d'une couleur inhabituelle. Elle n'irait pas demander. Faut bien garder une part de mystère de temps en temps, non ? Kira brisa le silence qui s'était instauré à cause de quelques embrassades.

"Vous oubliez ? Comment le pourrais-je ..."

Mis à part être frappée d'amnésie, Yukiko ne pourrait, sans aucun doute, jamais oublier Kira, ni même cette journée qui s'annonçait nulle au départ. Oh que non ... Il resterait, d'une manière, ou d'une autre, ancré dans sa mémoire, pour sûr. Quoi qu'il en soit ... Ils se retrouvèrent, tous deux, nus comme des vers. Y'avait pas à dire ... Bordel, qu'est-ce qu'il était bien bâti ! Elle avait envie de parcourir la moindre parcelle de son corps du bout de ses doigts. Effleurer son torse, sa nuque ... son dos, ses bras ... tout quoi ! Même son membre qui était, vraisemblablement, dressé. Ouais ... Y'avait pas à dire ... Il était bien monté ! On aurait dit qu'il sortait tout droit d'un moule fait par un dieu, ou quelque chose dans le genre. En tout cas, anatomiquement parlant ... disons qu'un Shinigami n'était pas différent d'un humain !

Belle demoiselle ... Qu'est-ce qu'il était charmant et poli ! Vieux jeu, certes, mais on n'en trouvait plus des types de son genre. Et honnêtement, ça lui plaisant beaucoup. Oui, au fond d'elle, Yukiko avait l'âme d'une grande romantique. Sauf que ... jusqu'à présent, elle n'avait pas encore réussi à trouver celui qui éveillerait cette petite étincelle au fond d'elle. Kira était peut-être le bon, qui sait ?

"Oui ..." avait-elle répondu avec un sourire.

Kira s'était rapproché d'elle, pour l'embrasser à nouveau. Ses mains étaient parties de son cou, et s'étaient attardées quelques instants sur sa poitrine, la malaxant, la pétrissant. Elles avaient ensuite glissé le long de son abdomen, s'attardant non loin de son nombril, afin de descendre plus bas. Encore plus bas. Les propres mains de la Quincy s'étaient attardées au niveau de son torse. Elle n'avait pas des bras extensibles non plus mais elle escomptait bien atteindre son membre, histoire de le prendre en main. Devait-elle ... prendre les devants et se montrer plus entreprenante encore ? Ou préférait-il mener la danser autant que faire se peut ? Hmmm ... Difficile de dire. Certains aimaient bien se faire mener ... D'autres préféraient, de loin, mener ladite danse. Lequel des deux était-il ? Du moins ... Que préférait-il ? Bonne question ... Très bonne question ...

Yukiko rompit durant quelques instants leur baiser ... Mais c'était pour mieux l'embrasser une nouvelle fois. Elle avait passé ses mains autour de son cou et s'était quelque peu agrippée à lui, en quelque sorte, si bien que cette fois-ci, ils se retrouvèrent peau contre peau, sa poitrine écrasée contre son torse. Les doigts de Yukiko parcouraient le haut de son dos. L'une d'entre elles se hasarda même à descendre jusqu'au creux, dans son dos, tandis que l'autre était restée non loin de son cou. Leur embrassade cessa durant quelques instants. Elle en profita pour le regarder dans les yeux.

"Kira Kuchiki ... Je dois vous avouer que je ne pensais pas passer une aussi agréable journée."

Pour sûr ! Yukiko s'était attendue à avoir une journée banale. Faire quelques courses, ou plutôt, quelques repérages. Et elle serait rentrée chez elle, sous la pluie. Elle aurait été trempée, aurait pris un bon bain et se serait probablement mise devant la télé avant de faire un peu de ménage. Mais là, à la place ... elle allait inaugurer son lit d'une manière fort plaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Dim 24 Avr - 8:51

Alors que Yukiko était dans ses bras, de mauvais souvenirs ressurgirent violemment. C'était une belle journée au Rukongai, les oiseaux chantaient, le soleil étaient à son zénith et les rues étaient bondées de monde. Il faisait une chaleur épouventable depuis quelques jours. Kira n'était plus sorti de chez lui depuis quelques jours, il était comme coupé du monde. Non, il n'était pas malade, non, il ne déprimait pas, il était amoureux. Elle s'appellait Sakura et était, tout comme Yukiko, vraiment très belle. A chaque fois qu'il la regardait, il oubliait tous ses soucis, rien d'autre n'avait d'importance. Il se sentait mal lorsqu'il n'était pas avec elle, mais ils ne restaient jamais séparés très longtemps. Lorsqu'ils se baladaient dans la rue, les gens se retournaient sur eux, ils souriaient, certains prenaient leur courage à deux mains et osaient les saluer. Lui, il n'en avait que faire de ces déchets, mais Sakura faisait bien attention à répondre à chacun d'eux, d'une manière tellement chaleureuse. On aurait dit qu'elle les connaissait depuis toujours. Ce comportement l'étonnait, lui qui s'apprêtait à faire d'elle son épouse, elle allait accéder à un rang extrêmement important au sein de la société, et agir ainsi n'était franchement pas digne d'un Kuchiki, la famille à laquelle elle allait bientôt faire partie.

Le mariage était déjà prévu depuis un mois, un évènement tellement important que tout le monde s'était déjà préparé. Les invités se ruaient déjà dans les magasins les plus chics et dépensaient toutes leurs économies dans des tenues extravaguantes et très belles. Afin de ne pas faire tâche au milieu de tous ces gens, même les plus pauvres d'entre eux firent un effort. Tout s'annonçait sous les meilleurs hauspices, mais voilà, du jour au lendemain, tout bascula. Sakura était Shinigami elle aussi, elle appartenait à la dixième division et était sous les ordres d'un homme bon qui faisait attention à chaque Shinigami qui était sous sa responsabilité.

Un jour, il envoya la fiancé de Kira dans le monde des humains, où devait se dérouler une bataille face aux Hollow. Ils étaient nombreux ce jour-là, comme si quelqu'un ou quelque chose les avait fait venir jusque là. Le petit groupe arriva et entama le combat. Mais les ennemis étaient beaucoup plus nombreux, plus féroces, plus entraînés aussi. Ils ne firent qu'une bouchée de l'équipe à laquelle Sakura appartenait. Elle était gravement blessée, mais elle réussit à échapper au massacre. Cependant, personne ne retrouva jamais son corps, comme si elle s'était évaporé. Kira se rappellera toute sa vie le jour où l'on vint lui apprendre la mauvaise nouvelle. Il pleuvait, tout comme aujourd'hui. Un vieil homme, dont il ne se rappelait même plus le nom, lui avait décrit exactement les circonstances de sa mort.

Quelques jours plus tard, ils organisèrent de grandes funérails. Un nombre incalculable de personnes étaient présentes ce jour là. Lui, il regardait le cercueil dans lequel elle était censée se trouver. Finalement, les habitants du Rukongai avaient troqué leurs beaux habis pour des vêtements noirs.

Soit, là, il était avec Yukiko, et pensé à son grand amour précédent n'était peut-être pas conseillé. Imaginez un peu qu'il se trompe de nom? Le coup classique qui ne plaisait franchement pas aux filles. Elle enroula ses bras autour de son cou, pour mieux le serrer contre elle. Sa poitrine se comprimait contre son torse, que c'était agréable. Elle lui avoua qu'elle ne s'attendait pas à passer une aussi bonne journée. Il sourit.

-Il en va de même pour moi.

Jusqu'à maintenant, tout était parfait. Yukiko était une poupée, vous savez, les poupées qui sont vendues dans les magasins, parfaitement faites. De belles formes là où il fallait, enfin, je ne vais pas vous faire un dessin, je pense que vous avez compris ce que je voulais dire par là. Le Shinigami passa sur l'intimité quelque peu humide de la belle, afin de lui faire passer un message. Elle pouvait y aller, sans hésiter. Enfin, elle pouvait prendre plus d'initiatives, ne pas réfléchir et foncer. Mais si cela n'était pas assez clair, autant le dire directement.

-Pourquoi hésitez-vous, Yukiko?

Maintenant, plus de doute possible pour elle. Yukiko était loin d'être stupide, elle avait très certainement compris pourquoi il disait cela. Elle ne savait pas vraiment si elle devait prendre les rennes, et cela se voyait. Mais se faire commander de temps en temps, cela pouvait aussi être excitant, non? D'habitude, les femmes qu'il fréquentait se contentaient de se laisser faire, compte tenu de son rang, elles n'osaient pas faire autrement. A force, ça devenait lassant, et il avait perdu l'habitude de subir les initiatives de ses partenaires, dommage. Mais là, il laissait une chance à Yukiko de sortir définitivement du lot, de ne pas faire comme toutes ses conquêtes. Allait-elle saisir cette opportunité? Ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Dim 24 Avr - 12:15

Yukiko sourit quelque peu à la réplique de Kira, concernant le fait que lui aussi ne s'attendait pas vraiment à une telle journée. Sans aucun doute qu'il pensait qu'il allait faire sa mission, la réussir, et repartir comme si de rien n'était. Sauf que, sauf qu'il avait été blessé dans la bataille. Et le destin avait fait que Yukiko passe par cette route là et le croise, le bras ensanglanté. Sa raison, son esprit lui avait conseillé de passer son chemin, comme si de rien n'était, ne pas faire attention à lui, ou bien cette blessure. Néanmoins, son coeur lui avait dit autre chose. Et puis ... Quand on fixe quelqu'un du regard pendant quelques instants, hein, on ne peut pas l'ignorer non plus ! Là-bas, dehors, Kira l'avait observée. Il avait posé son regard sur elle et apparemment, il avait eu du mal à s'en décrocher. L'ignorer ... L'ignorer n'aurait pas été sympathique parce qu'il n'aurait pas su si elle le voyait, ou pas.

Mais brèfle, revenons à nos moutons. Quoi qu'il en soit, ils étaient là, tous les deux, dans sa chambre, à faire des choses ... des choses plaisantes, agréables. L'air ambiant était chaud, électrique pour ainsi dire mais la jeune Quincy se sentait bien. Exit Hambourg. D'ailleurs, pour la première fois depuis son arrivée à Karakura, elle ne pensait pas à ceux qu'elle avait laissés là-bas, ses amis et tout ça. Ses pensées étaient uniquement tournées vers le Shinigami, et l'instant présent. Et avec un peu de chance, nul doute que ça continuerait ainsi pendant longtemps, très longtemps. Kira se montrait entreprenant. Et apparemment, il voulait que la jeune femme en fasse de même. D'ailleurs, il lui posa une question, une simple question. Pourquoi hésitait-elle ?

"Je ne sais pas ..."

L'intimidation ? Sûrement pas. Yukiko n'était pas du genre à avoir peur de franchir, de sauter le pas. Nan, disons que ... Quand on précipite trop les choses, parfois, au lieu d'un moment formidable, c'est une catastrophe. Tout vient à point à qui sait attendre, en quelque sorte. Pourquoi se précipiter donc ? La jeune Quincy voulait que ce moment reste magique, ou quelque chose dans le genre. Parce qu'il lui avait demandé une chose : de ne pas l'oublier. Et en passant un moment formidable, agréable avec lui, sans aucun doute qu'il resterait gravé dans deux endroits de son corps. Là haut, dans sa tête et là, dans son coeur. Ses doigts glissèrent une nouvelle fois sur son torse tandis qu'elle le regardait momentanément dans les yeux, lui souriant, par la même occasion.

Ses mains se positionnèrent, par la suite, au niveau de ses bras, histoire ... histoire de le faire basculer et de se retrouver sur lui. Il voulait qu'elle prenne des iniatives, dans un certain sens ? Il serait servi. Assise à califourchon sur lui, Yukiko avait ramené ses mains au niveau de son torse. L'une d'entre elle replaça quelques mèches derrière son oreille. Mais à quoi bon puisque quelques secondes après, la voilà qu'elle se penchait pour venir capturer les lèvres du Shinigami, tandis qu'une de ses mains s'était placée sous la nuque de Kira. Elle pressait ses lèvres contre les siennes dans un baiser des plus tendres, des plus doux, des plus affectueux. Sa main libre glissait, une nouvelle fois, le long de son torse. Ou du moins, elle était partie de son cou et avait amorcé une longue descente.

Peut-être ... peut-être qu'il était temps de ne plus hésiter. Peut-être qu'il était temps, d'une certaine manière, de passer à l'étape supérieure, à la vitesse supérieure ... Hummm ... Oui, oui, peut-être ... Yukiko se baissa à nouveau, et vint même s'allonger sur Kira, histoire de lui voler une nouvelle fois ses lèvres. Elle s'était légèrement décallée sur le côté, histoire d'avoir accès, avec ses mains, à son membre. D'ailleurs, l'une de ses mains vint flirter avec ce dernier, passant son pouce sur le haut de celui-ci. Oui, oui, la Quincy était prête à aller plus loin. Sans aucun doute que Kira aussi d'ailleurs du fait qu'il lui semblait percevoir quelques uns de ses gémissements. Elle ne pouvait pas vraiment en être totalement sûre puisqu'ils s'embrassaient encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Mar 26 Avr - 15:21

Kira gémissait, pitoyablement. Quand elle passa son pouce sur le bout de son sexe, il frissonna. Un nouveau baiser, des caresses très agréables, il n'en pouvait tout simplement plus. Il avait cette envie irrépressible de passer à l'action immédiatement. Mais il fallait impérativement qu'il se contrôle, il devait bien faire les choses et ne pas se précipiter comme un jeune homme avide de goûter à sa première expérience. Mais il était comme ça, pressé de nature, il n'avait pratiquement aucune patience. Si les choses n'allaient pas rapidement, il s'énèrvait... Mais là, il allait devoir le supporter, être plus patient que d'habitude, pour Yukiko.

Cette dernière prenait son temps, elle entrait à peine en contact avec le membre de son partenaire alors que son excitation atteignait son paroxysme. Il ne pouvait pas réprimer les gémissements qui sortaient de sa bouche. Pour l'instant, elle ne faisait que l'effleurer, mais c'était tellement bon. Pour ce faire, elle avait basculé sur le côté, une position plus agréable pour cela. Il prit fermement l'un des seins de la belle et commença à le malaxer tandis qu'il suçait l'autre. Il s'amusait à mordiller son têton, à jouer avec en utilisant sa langue. L'autre main s'en allait explorer l'intimité de Yukiko. Il la caressait, puis, commença à y introduire un doigt. Elle étouffa un cris, tant mieux, cela voulait dire qu'elle appréciait ce qu'il lui faisait.

-Seriez-vous sur le point de perdre le contrôle, Yukiko?

Dit-il d'un air quelque peu amusé. Il aimait la voir ainsi, comme si d'un instant à l'autre, elle allait le supplier de faire ce qu'il voulait de son corps. Bien sûr, c'était une image, il se doutait qu'elle n'allait pas agir de la sorte. Il y avait certains codes de savoir-vivre qu'elle avait l'air de maîtriser à la perfection, enfin, pour l'instant. Quoi qu'il en soit, le déroulement de cet instant semblait lui convenir parfaitement. Il commença à faire des mouvements de va et vient, plutôt lent à l'intérieur du sexe de sa partenaire. Les gémissements de cette dernière se faisaient de plus en plus puissants, tandis qu'il accélèrait de plus en plus. De son côté, Yukiko, elle, avait pris plus fermement le membre du Kuchiki en main. Bientôt un deuxième doigt entra en elle. La jeune femme était de plus en plus humide, au fur et à mesure que le temps passait, c'était tellement excitant.

-Je sens que vous commencez à perdre pied ma belle

En effet, elle avait l'air toute crispée. Alors, étais-ce une simple impression, ou étais-ce vraiment la réalité, il n'en savait rien. Mais en tout cas, il ne s'arrêtait pas, essayant même d'ajouter encore plus d'intensité dans ses mouvements. Evidemment, il faisait attention à ne pas lui faire mal, ce n'était pas le but de la manoeuvre. En tout cas, ce qui était sûr, c'est que les draps de la belle n'allaient sans doute pas en ressortir indemnes.

-Que diriez-vous si...

Il ne termina pas sa phrase. Un petit sourire malicieux apparut sur son visage, comme un enfant qui s'apprêtait à faire une bêtise. Que cherchait-il en faisant cela? Simplement voir si Yukiko pensait à la même chose que lui...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Mar 26 Avr - 19:28

Hmmm ... Quelle ambiance torride ...

Y'avait pas à dire, l'air se réchauffait dans la chambre de la jeune Quincy. Enfin, pas l'air, l'ambiance quoi. Si dehors il pleuvait des cordes et qu'il faisait froid, pas bien chaud, il était clair que dans la maison de la jeune fille, c'était tout autre chose. Le tonnerre grondait. Quelques éclairs parcouraient le ciel ici et là. La foudre tombait au sol, même de temps en temps. La pluie ne semblait pas vouloir s'arrêter. Mais qu'importe, les deux jeunes gens étaient tous les deux à l'abri de cette maudite pluie. Ils étaient l'un contre l'autre, se réchauffant mutuellement, en quelque sorte. Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige, qu'il fasse du brouillard, de la brume, des grêlons, qu'il y ait un tremblement de terre, un tsunami ou je ne sais quoi, probablement que rien ne pourrait venir les perturber. Du moins, c'était ce qu'on pouvait se dire. De toute manière, les élèments pourraient pas empêcher ce qui allait se passer.

Yukiko avait, de temps en temps, quelques frissons. Ou du moins, il lui semblait qu'elle avait quelques frissons. Etait-ce le froid ? L'excitation du moment présent ? Elle n'aurait su vraiment le dire. Ses fins doigts, sa douce peau continuait de flirter, de temps en temps, avec son membre. D'ailleurs, elle avait l'impression que ça faisait quelque chose à ce cher Kira, du fait qu'elle lui arrachait, de temps en temps, quelques gémissements. A bien y penser, oui, aussi, il semblait apprécier ce traitement. Elle avait l'impression que son membre se gonflait petit à petit. Qu'est-ce que ça serait si elle l'avait pris à pleine main et qu'elle aurait fait de nombreuses allées et venues sur celui-ci ! Ou encore, si elle s'était tournée, et allongée pour le prendre carrément en bouche et le suçoter telle une sucette, ou une glace un peu spéciale. Quoi ? M'regardez pas comme ça. J'suis pas dingue.

Yukiko continuait sa dure mais simple besogne. Dure, façon de parler. Effleurer son membre du bout de ses doigts, ce n'était pas de gros efforts. Nan, ça ne lui coûtait pas grand chose. Néanmoins, le Shinigami avait décidé de se montrer entrepenant, à son tour. Il en était venu à jouer avec sa poitrine. L'un de ses seins se retrouvait entre ses mains tandis qu'il appuyait ici et là, que tout gentiment, Kira s'en occupait. Et l'autre, c'était sa bouche ... C'était avec sa bouche qu'il escomptait bien lui donner un peu de plaisir. Sa langue ausssi, il comptait la solliciter. Enfin, ce n'était pas que des prévisions parce que voilà qu'il débutait. Yukiko se pinça les lèvres quelque peu, lâchant momentanément son membre. Mais elle le reprit bien vite, histoire qu'il ne soit pas le seul des deux à faire plaisir à l'autre.

Kira la surprit encore quelque peu ... Ses doigts avaient glissé le long de sa poitrine, le long de son flanc, et s'étaient arrêtés vers son pubis. Encore quelques millimètres plus bas et à son tour, il flirtait avec son intimité. Et sans crier gare, Kira fit plus que flirter, puisque l'un de ses doigts l'avait pénétrée. Bien évidemment, à cause de la surprise, la jeune Yukiko en lâcha un petit cri, un petit soupir. Il lui demanda, subtilement, si elle était en train de perdre le contrôle. Attends chéri ... Y'en faudra probablement plus pour la faire complétement péter un câble ... Enfin, en théorie. En pratique, va savoir si elle n'allait pas exploser comme une soupape ... Façon de parler.

"Hmmm ... Si j'le perdais ... Qu'arriverait-il ?"

Elle le regarda avec un air malicieux sur le visage. Sa langue était passée subrepticement sur ses lèvres.

"Vous seriez là pour me maîtriser, j'me trompe ?"

Oh oui ... Parce que la jeune Quincy se doutait que Kira n'allait pas se volatiliser maintenant. Nan, tout de même ... La planter là, ça serait pas fair play... Et inversement, si elle s'arrêtait, là, maintenant, de lui astiquer le manche, ça serait pas cool. Quoi que, Yukiko s'arrêta, momentanément, une nouvelle fois dans ses gestes, du fait qu'il avait commencé à faire quelques vas et vients avec son doigt. Hmmm ... Hmmm ... Heureusement qu'elle habitait pas dans un appartement avec des murs peu épais. Parce que ... on la prendrait pour une folle qui aimait bien se masturber -bin oui, souvenez-vous, Kira est un Shinigami. On ne peut le voir, ni l'entendre.- Quoi ? Elle faisait trop de bruit ? Oui ... Il était vrai que contrairement à Kira, ses gémissements se faisaient entendre. Mais c'était de sa faute, à lui, aussi, là, à faire ses vas-et-vients avec son doigt. Et même si elle avait son membre en main et qu'elle continuait ses caresses, il ne semblait pas facilement flancher. QUel self contrôle ... C'était peut-être un don Juan qui avait l'habitude de pratiquer ce genre d'exercice ... Yukiko préféra chasser cette idée bien loin. Après tout, il avait plus d'expérience qu'elle dans ce domaine, et c'était bien normal du fait qu'elle n'avait que dix-sept printemps. Lui, devait en avoir bien plus.

Enfin, passons ... Son membre en main, Yukiko tentait d'augmenter le plaisir de Kira. Mais disons qu'elle avait perdu sa concentration. La faute à ce petit doigt tout innocent qui lui faisait tant de misères ... plaisantes ... Mais il ne fut plus seul bien longtemps. Car voilà qu'un de ses compagnons s'insinuait, lui aussi, en elle. La pauvre Quincy ... Elle était dans un tel état ... A ce rythme là, il était clair qu'elle ne tiendrait pas longtemps ... Oh que non ... D'ailleurs, Kira l'avait remarquée et lui avait soufflé, au creux de l'oreille, qu'elle perdait pied. Entre deux gémissements, la petite Yukiko réussit tout de même à lui répondre.

"Han ... Hmmm... Nan ... Ce n'est ... qu'une impression ..."

Pas vraiment, mais bon. Fallait faire quelque chose ... Et vite ... Parce qu'elle ne tiendrait plus longtemps, surtout s'il continuait à bouger ses doigts aussi rapidement qu'il le faisait. Yukiko se pinçait les lèvres, de temps à autre. Une nouvelle question fusa ... Enfin, pas vraiment une question, du fait qu'il n'avait pas terminé sa phrase. Elle rouvrit alors les yeux, histoire de le regarder momentanément.

"Si quoi ?"

Elle se doutait d'où il voulait en venir ... Du moins, elle en avait une petite idée. La main de la Quincy libre partit chercher celle ... qui était en train de s'amuser avec son intimité, histoire d'ôter ses doigts de là, pour laisser la place à quelque chose de bien plus plaisant. Ses doigts étaient quelque peu gluants ... Mais quoi de plus normal après le traitement qu'il venait de lui infliger. Yukiko était prête ... Prête à l'accueillir en elle. Elle voulait ... qu'il la possède, qu'il la fasse encore plus grimper au rideau. Elle vint capturer ses lèvres une nouvelle fois pour un baiser des plus langoureux, des plus torrides. Yukiko bascula de nouveau sur lui, histoire de se retrouver au dessus. Bien évidemment, il n'aurait aucun mal à reprendre les rênes, si c'était ce qu'il voulait. Ses genoux contre le matelas, la Quincy était légèrement surélevée. Elle était pile poil au dessus du bassin de Kira, au dessus de son membre qui attendait de pouvoir franchir son antre. Petit à petit, Yukiko s'abaissait, histoire de laisser son membre fouler sa grotte, ce qui n'allait pas tarder d'arriver.

Quand faut y aller, faut y aller, vous ne croyez pas ? Après quelques instants de réflexion, tandis que l'une de ses mains glissait sur le torse de Kira, l'autre s'était approchée de son membre, histoire ... de le guider jusqu'à son antre. Et l'instant d'après, c'était fait. Il était en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Mer 27 Avr - 18:22

Le moment tant redouté, mais tant attendu allait enfin arriver. Il la désirait, il la voulait plus que tout. Mais à ce rythme, Yukiko n'allait pas tenir très longtemps encore. Kira bougeait ses doigts à une telle vitesse... On lui avait toujours dit, depuis sa tendre enfance, qu'il était vraiment doué de ses mains, là, c'était l'occasion de le prouver. Il les agitait, les rentrait, les sortait, mais bientôt, elle n'en put plus. Ses joues étaient toutes rouges, elle était tellement mignonne. Elle posa sa main sur celle de Kuchiki, qui s'arrêta lentement, jusqu'à être complètement immobile à l'intérieur d'elle. Il lui sourit, puis enleva doucement ses deux doigts, encore dégoulinant. L'intimité de la belle était tellement mouillée, il se dit donc qu'il avait bien fait cela. Il regarda ses doigts, se demandant quel goût pouvait bien avoir la sécrétion vaginale de Yukiko. Il les aurait bien mis en bouche, mais cela ne se faisait sans doute pas, pour une première fois du moins. Bah, il n'avait qu'à se retenir, quelle idée avait-il là, aussi? Parfois, malgré l'éducation stricte qu'il avait reçu, des idées saugrenues comme celle-ci lui traversaient l'esprit, mais il ne les concrétisait pratiquement jamais, malheureusement. Elle avait prit son sexe en main, plus fermement, et avait commencé elle aussi des petits mouvements de va et vient très énergiques. Mais alors qu'il continuait de suçoter les seins de la jeune fille, cette dernière le fit basculer afin qu'il se retrouve sur le dos.

-Que faites-vous?

Il eut très bientôt la réponse à sa question. Elle se mit sur lui, juste au-dessus de son sexe, fièrement tendu vers celui de l'humaine. Elle entama la descente, lentement, prudemment. Apparemment, Yukiko était bien décidée à faire durer cet instant où ils avaient tous deux envie l'un de l'autre. Les quelques secondes qu'il fallut pour que le gland de son membre touche l'entrée du fruit défendu. Elle prit appui, avec une main, sur le torse du Shinigami, tandis que l'autre se placa au niveau de l'entre-jambe de celui-ci. Ca y est, enfin, il était en elle. La jeune femme avait remis ses deux mains sur son torse puissant, et entama une longue série de mouvements de hanche. Dès lors, elle ne sembla plus disposée à s'arrêter. Au début, elle allait doucement, mais au fur et à mesure, elle accélèrait. Le bruit de leurs corps qui s'entrechoquaient devenait plus sonore. Ajoutons à cela les petits mouvements de bassin qu'il commençait à effectuer à son tour.

-Pensez-vous... Pouvoir, encore... Tenir... Longtemps?

Le souffle commençait à lui manquer, mais, habitué à ce genre de choses, il savait faire avec. Mais étais-ce son cas, à elle? Elle était jeune, et n'avait sans doute pas l'expérience qu'avait le Shinigami de cent quinze ans avec qui elle faisait l'amour. Mais, Yukiko avait-elle seulement une petite idée de la situation dans laquelle elle s'engageait? Lorsqu'ils avaient abordé le sujet, un petit peu plus tôt, elle s'était contentée de rester très vague dans les réponses qu'elle lui donnait. Mais elle devait savoir que le Dieu de la Mort qu'était Kira allait très certainement être embarqué dans une effroyable bataille dont très peu de gens ressortiront vivants. La dernière fois, il fut épargné, manquant cruellement de puissance pour y participer, il était rester bien sagement au Seireitei. Un scandale pour sa famille, qui voyait un tel geste comme un véritable affront. Franchement, laisser un Kuchiki, une personne à part, se tourner les pouces pendant que ses compagnons combattaient pour la sécurité du monde, c'était tout simplement inadmissible.

Kira avait honte, il était en colère contre ce foutu Yammamoto ainsi que contre son Capitaine qui n'avait pas jugé utile de l'emmener avec elle. Il devait être plus fort, s'entraîner nuits et jours, sans relâche. Alors qu'il était occupé à partager un moment très intime avec Yukiko, qui ne s'arrêtait plus, son regard fut attiré par son Zanpakutô, Hyôrinmaru. Celui-ci ne s'était pas encore soumis à son maître, afin que ce dernier atteigne le niveau ultime qu'un Shinigami puisse acquérir, le Bankai. D'accord, très peu de personnes parviennent à le maîtriser, et bien souvent, ceux qui y arrivaient avaient reçu le rang de Capitaine. Mais il en était capable, il en avait l'intime conviction. Au fond de lui, il savait que son arme reconnaitrait sa valeur, un jour. M'enfin, ce n'était pas le plus important, pour l'instant, n'est-ce pas? Ce genre de rencontre n'arrivait pas tous les jours, il devait donc en profiter un maximum tant qu'il était là. Il fit basculer la jolie Yukiko afin qu'elle se retrouve sur le dos, lui au-dessus.

-Il est temps que nous passions à la vitesse supérieur, ne croyez-vous pas?

Etais-ce une petite pointe d'arrogance que nous pouvions déceler dans cette phrase? C'était fort possible vu son pedigree. Enfin bref, il était maintenant sur sa partenaire, faisant flirter son membre contre l'intimité de la jeune fille. Il était en sueur, mais il avait l'air d'être en mesure de continuer, et à un rythme encore plus soutenu, selon ses dires. Incroyable, n'est-ce pas? Oui, on pouvait le dire, c'était un bon coup. Kira semblait vouloir faire un petit peu trainer les choses, maintenant. Lui qui était si pressé il y a de cela quelques minutes, était maintenant un tout autre homme. Parfois, c'est vrai qu'il changeait rapidement de caractère, bizarre, hein? Soit. Il fit entrer, doucement, le bout de son sexe dans la grotte de l'humaine. Puis, d'un coup, il fit entrer la totalité. Ses coups de bassin étaient plus rapides, plus violents. Le bruit du claquement entre leurs corps était presque aussi puissant que les râles viriles qu'il ne pouvait s'empêcher de lâcher.

-Yukiko...

Dit-il juste avant de lui voler ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♥ So Cute, So Sexy ♥.: Just perfect :.
♥ So Cute, So Sexy ♥
.: Just perfect :.



Messages : 111
Date d'inscription : 25/03/2011

JDR
Niveau:
23/100  (23/100)
Expérience:
240/250  (240/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Jeu 28 Avr - 16:13

Yukiko ... avait regardé le visage de Kira, un visage qui exprimait une certaine incompréhénsion, qui se demandait ce qui était en train de se passer. Il voulait savoir pourquoi ... pourquoi elle l'avait poussé pour qu'il soit sur le dos. Il lui avait même posé la question. Trois petits mots simples, faciles à comprendre. Pourtant, elle ne prit pas le soin de lui répondre. Nan, en guise de réponse, elle avait placé un de ses doigts sur ses lèvres, comme pour lui faire signe de se taire. Non pas qu'elle n'aimait pas sa douce voix. Bien au contraire, ça sonnait comme une mélodie gracieuse et douce quand il lui parlait. Enfin, c'était peut-être les endorphines qui parlaient, ou du moins, qui lui faisait penser que sa voix était comme un doux chant. Mais c'était ce que ressentait Yukiko pour le moment. Ca passerait, ou pas. Quoi qu'il en soit, la jeune Quincy s'était positionnée au dessus de lui. Elle attendait le moment opportun. Ou un petit signe ... Un petit signe qui lui ferait dire que c'était bon, qu'elle pouvait y aller, qu'il était prêt ... Mais Yukiko savait très bien que Kira était prêt depuis pas mal de temps. Mais il lui laissait le loisir de lancer les "hostilités", enfin, façon de parler.

Yukiko s'était finalement abaissée pour venir s'empaler sur le membre de Kira. Enfin, s'empaler était un grand mot, parce qu'elle n'y avait pas été brusquement, elle avait pris son temps. Elle s'était abaissée, petit à petit, avait laissé son gland la pénétrer avant de poursuivre dans cette voie. Pourquoi y aller rapidement ou faire preuve de brutalité ? Ca ne servait à rien, non ? Mains sur son torse, la jeune fille débuta par quelques mouvements de bassin plutôt lents, histoire de s'habituer à cette présence en elle. Car fallait dire qu'elle n'avait pas eu l'occasion de souvent pratiquer cette activité. Non pas qu'elle ne l'aurait pas voulu d'ailleurs. Mais avec Karl, son ex, ils avaient attendu pas mal de temps avant de sauter le pas. Et avant qu'ils ne se séparent parce qu'il avait agi comme un gros enfoiré de première classe, le nombre de fois qu'ils l'avaient fait se compter sur les doigts d'une seule main. Et encore, faudrait enlever deux ou trois doigts. Ahem ...

Oui, oui, Yukiko était une novice dans ce domaine. D'ailleurs, y'avait même des jours où elle regrettait de l'avoir fait avec Karl. Parce que c'était un con. Un fils de **** ... Une langue de vipère ! Oui, une sacrée langue de vipère ! Il viendrait la voir pour s'excuser ... Probablement qu'elle lui collerait son poing dans la gueule avant qu'il n'ait le temps d'ouvrir la bouche ! Et ce, quitte à se faire mal ! Peut-être aussi qu'elle lui shooterait les valseuses, histoire ... d'appuyer là où ça faisait mal en quelque sorte. Quoi ? Vous n'imaginiez pas Yukiko en une rancunière de première ? Bah si, la miss a la rancune tenace. En tout cas, ouais, Karl ne méritait qu'une chose : qu'elle lui fasse un head shoot ... Enfin, qu'elle lui lamine les burnes, qu'elle lui défonce sa jolie petite gueule, histoire de lui montrer qu'elle n'était pas qu'une minette qu'on mettait facilement dans sa poche. Tsss ... Mais bon, revenons-en à nos moutons, et à ce qui nous intéresse le plus Smile

Ses mouvements de bassin étaient plutôt lents au départ, histoire de s'habituer à son membre. Mais au bout de quelques instants, ses mouvements s'intensifièrent quelque peu, tout comme ses gémissements d'ailleurs. Ses mouvements étaient de plus en plus amples. Kira ne faisait pas grand chose, si ce n'était laisser parcourir ses mains le corps de sa dulcinée du moment ... Ou de toujours, sait-on jamais. Au bout d'un moment, à son tour, lui aussi bougeait son bassin, en coeur, en même temps que la jeune Quincy, histoire ... Histoire de rendre cela encore plus plaisant. Sa voix lui parvint une nouvelle fois à ses oreilles. Il voulait savoir si ... si elle pensait pouvoir tenir encore longtemps. Que voulait-il dire par là ? Si elle allait jouir sous peu ? Ou bien si elle pourrait tenir la cadence encore pendant quelques instants ? Honnêtement, Yukiko n'aurait su que répondre.

"Han ... Et bien ... Je ne sais pas trop ..."

Que lui répondre si ce n'était par l'ignorance ? Yukiko ne savait pas vraiment de quoi il parlait. Peut-être allait-il l'aiguiller sur une réponse à formuler, ou pas, elle ne savait pas trop. Quoi qu'il en soit, cela ne l'empêchait pas de continuer de remuer. C'était ... si plaisant ... Si ... Si ... Disons qu'elle avait l'impression d'oublier tous ses petits problèmes, comme si elle était sur une autre planète ... Comme si y'avait plus de Yukiko Ashitaka, plus de Quincy, plus d'ex débile, idiot et stupide, plus d'affreux monstres, plus de Reiatsu ... Plus rien quoi.

Contre tout attente, les positions s'inversèrent. Kira avait passé ses bras autour de Yukiko. Son membre avait momentanément quitté sa grotte tandis que la jeune Quincy, en un clin d'oeil, ou presque, s'était retrouvée le dos contre le matelas. Monsieur avait envie de reprendre les rênes ? Fort bien ... Mais le faire quelques secondes plus tard, ça aurait été tout aussi plaisant, du fait qu'elle serait, probablement, venue une première fois. Du moins, sans aucun doute. Tout était à refaire, ou presque. Mais bon. Elle était donc dos contre le matelas, Kira au dessus d'elle. Il souhaitait passer à la vitesse supérieure. Est-ce que cela allait changer les choses ? Hmmm ... Possible. Etait-il orgueilleux ? Présumait-il de ses forces ? Ou était-il un vrai étalon avec des ressources inexplicables ? Ou un truc dans le genre ? Hmmm ... Yukiko n'aurait su le dire. Mais il venait d'attiser sa curiosité. Et il se devait de satisfaire sa curiosité.

"Hmmm ... Je pense que ... Vous avez raison ..."

Encore le vouvoiement ... Du fait qu'ils étaient intimes, peut-être que ... peut-être que ça serait pas trop mal de passer au tutoiement. Néanmoins ... Elle n'avait rencontré que peu de Shinigami. Et de ce fait, Yukiko ne savait pas trop comment se comporter avec eux. Et puis, que ça soit "tu" ou "vous", ça revenait au même, non ? Sa langue passa sur ses lèvres, attendant la suite des évènements. Un petit coup, et ce fut le gland qui revint se mettre au chaud. Et là, bam, un coup de bassin un peu plus puissant, et c'était tout le reste, ou presque, qui était rentré, non sans provoquer un gémissement de la part de la jeune Quincy. La surprise ? La douleur ? Un mix des deux ? Très bonne question, à nouveau. Il n'avait pas menti. Kira était effectivement passé à la vitesse supérieure. Ses coups de bassin se faisaient plus bestiaux, plus brutaux, plus rapides, plus tout quoi. Y'avait plus aucun doute là dessus, c'était pas la première fois qu'il faisait des cabrioles de ce genre. Karl aurait tenté ça, elle lui aurait probablement explosé la gueule avec l'une de ses chaussures, ou aurait tenté de lui crever un oeil. Mais là ... C'était peut-être parce que Kira lui avait laissé mener le jeu qu'elle lui laissait faire ce qu'il voulait ... Ou quelque chose dans le genre, difficile à dire.

Ses bourses clapotaient contre le corps de Yukiko comme c'était pas permis. Enfin, façon de parler. C'était ... tellement intense ... Y'avait pas à dire. Kira avait rapproché son visage. Après avoir prononcé son prénom, il lui avait volé ses lèvres pour un baiser des plus langoureux, des plus passionnés, tandis qu'il continuait à la marteler à une cadence incroyable. Ses râles, ses soupirs, ses gémissements moururent presque aussitôt, du fait qu'il l'embrassait toujours. Sa poitrine ballotait dans tous les sens, à cause de la puissance de ses coups de reins. A nouveau, elle l'avait enlacé avec ses bras, histoire de le sentir au plus près d'elle. Sa poitrine se retrouva, une nouvelle fois, écrasée contre son torse, l'empêchant, pour ainsi dire, de partir dans tous les sens.

Bon dieu ! Qu'est-ce que c'était plaisant ! Si pratiquer une telle activité était un exutoire à tous ses problèmes, faudrait peut-être qu'elle songe à la pratiquer plus souvent, cette activité. Mais peut-être que le seul qui lui ferait oublier tout cela, c'était lui ? Qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé] Dim 1 Mai - 14:33

Ce moment qu'il passait en compagnie de Yukiko était tout simplement mérveilleux. Son sexe glissait en elle, tandis que ses mouvements de bassin commençaient lentement à ralentir. Certes, il était vraiment bien bâti et assez endurant, mais il n'était pas un sur-homme non plus. Tenir indéfiniement sur ce rythme était tout simplement impossible, pour lui, comme pour tous les autres hommes normalement constitués. Cependant, sans crier gare, il s'arrêta net, laissant sa partenaire dans l'incompréhension la plus totale. Décidément, il était vraiment étonnant. N'importe quel mâle aurait continué jusqu'à ce qu'il en ait terminé, mais lui, il stoppait tout d'un coup. Que lui arrivait-il? Avait-il mal? Etait-il fatigué? Les yeux de la belle cherchaient dans ceux de Kira une information qui pourrait expliquer son geste. Mais il restait impassible, n'exprimait absolument aucune émossion afin de ne pas dévoiler la suite des évènements.

-Désolé, jolie Yukiko, mais nous devons nous dire adieu

Quoi?? Mais qu'est-ce qu'il était entrain de faire cet abruti? Il y a quelques instants, il faisait l'amour à une femme susceptible de devenir plus qu'une simple aventure, et là, il arrêtait tout sans prévenir. De plus, il ne s'arrêta pas là. Sans dire quoi que ce soit d'autre, il se rhabilla, accrocha son Zanpakutô à sa ceinture et sortit quelque chose de bizarre de sa poche intérieure. La demoiselle regardait cette fiole, qui contenait une sorte de poudre qui avait sûrement des pouvoirs assez spéciaux. Un grand silence avait pris possession de l'endroit, seul le bruit de la pluie s'abattant sur la ville. Kira semblait hésiter, son regard balançait entre cet objet qu'il tenait, et Yukiko. On aurait dit, à ce moment précis, que son coeur était entrain d'être violemment arraché et que cela lui procurait une douleur atroce qu'il ne pouvait pas supporter. Ses yeux se gorgèrent d'eau, est-ce qu'il allait pleurer? Non, ce n'était pas le genre d'un Kuchiki d'être trahi par ses sentiments.

-Même si vous ne vous en souviendrez pas à votre réveil

Comment ça? Il parlait de souvenirs, mais qu'est-ce que cela signifiait enfin? Supposait-il qu'il était sur le point d'effacer la mémoire de Yukiko? Oui... Il n'allait pas tout lui enlever, mais simplement le temps qui s'était écoulé entre leur rencontre et maintenant. Mais il n'avait pas l'air de se décider. Ces yeux, comment allait-il pouvoir se passer de ces yeux magnifiques? Finalement, il se décida enfin. Kuchiki poussa sur ce qui semblait être une tête d'animal en haut de la fiole, et libéra une poudre que la belle inhala inévitablement. Ses yeux se fermèrent alors et elle s'allongea sur le lit. Elle s'était évanouie et ne se réveillera sans doute que le lendemain, en ayant absolument tout oublié.

-Adieu, Yukiko

Après cela, il ouvrit la fenêtre de la chambre, se retourna une dernière fois vers elle, puis il sortit. Kira se retrouva sous la pluie. Lui qui avait fini par sécher, se retrouvait à nouveau complètement trempé. Il sortit son Zanpakutô de son fourreau et ouvrit une porte vers le Seireitei. Yukiko l'avait oublié, mais de son côté, elle restera à jamais dans son coeur...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre imprévue [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Une visite pas si imprévue [Livre 1 - Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» Voyage imprévu.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach no Kôshin :: Playing on Earth :: .: Karakura Town :. :: Centre Ville :: Habitations-