Viens vivre ton aventure Bleach!
 

Partagez|

Quand le passé rencontre le futur [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Quand le passé rencontre le futur [Terminé] Dim 22 Mai - 19:07

Concentration ... Méditation ...

Hallibel était installée sur le balcon qui donnait sur sa chambre. Elle était assise, les yeux fermés. Du moins, si on venait dans son dos, il aurait été difficile de savoir ce qu'elle était en train de faire, si elle avait effectivement les yeux fermés, ou pas. Ce que l'Espada faisait ? Elle réfléchissait ... Méditait, dans un certain sens. Elle avait revu Neliel, il y avait peu de temps, et elle réfléchissait à tout cela, à toutes les fourberies qu'elle avait vu, ou bien subi ... Aux sacrifices qu'elle avait du faire, elle, comme bien d'autres, pour la folie des grandeurs d'un seul ... Un seul homme était responsable du chaos qui régnait, en ce moment, au Hueco Mundo ... Enfin, si on pouvait parler réellement de chaos, d'ailleurs. Aizen ... Aizen était responsable de tout ça, de toute cette colère, de toute cette amertume ... Et honnêtement, Hallibel trouvait que Gin ne foutait rien pour arranger les choses. A croire que ça l'amusait, ou quelque chose dans le genre. Elle n'aurait su le dire.

Hallibel rouvrit les yeux pendant quelques instants, avant de s'appuyer contre le rebord de la rambarde. Elle poussa un long soupir, tout en fixant l'horizon. C'était la débâcle ... Plein de nouveaux envahissaient le palais de Las Noches. Non pas que ça n'avait pas vraiment d'importance, mais Hallibel aurait bien aimé être au courant ... Bah, de toute manière, Gin ne lui aurait probablement pas demandé son avis, à elle, ou bien aux deux autres anciens. Il formait, petit à petit, ou reformait, plutôt, l'Espada. Hallibel avait croisé, à plusieurs reprises, la femme aux lèvres bleues, et à la chevelure aux reflets dorés, orangés. Une femme bizarre d'ailleurs, à ce que c'était dit la Tercera. Une femme qui semblait bien cacher son jeu, parce qu'il lui semblait déceler une pointe de pouvoir ... Qu'elle semblait cacher, ou quelque chose dans le genre. Hallibel n'aurait su dire quoi, mais cette Aylen, cette Quarta Espada, elle n'était pas comme les autres. Peut-être parce que c'était une femme à l'esprit tordu, ou un truc dans le genre.

S'étant croisées, elles avaient pris soin d'échanger quelques mots, quelques phrases, quelques paroles. Pas une grande et longue conversation, mais bon, c'était ... histoire de faire connaissance, en quelque sorte. Et bin ... Hallibel l'avait trouvée spéciale. D'abord, à cause de son franc parler. Elle n'avait pas sa langue dans sa poche, cette langue de vipère. Oh non ... D'après ce que la Tercera avait vu, la Quarta ne mâchait pas ses mots. Elle avait quelque chose à dire ? Et bien, elle y allait franco, et tant pis si c'était blessant ! Mais honnêtement, Hallibel ne craignait pas la franchise. Bien au contraire d'ailleurs. C'était toujours mieux d'être franc, et d'être sincère, par la même occasion, plutôt que de parler dans le dos des gens et leur planter un couteau dès qu'ils avaient le dos tourné ... Enfin, façon de parler. Si ça se trouvait, malgré cette franchise, la Quarta pouvait très bien faire des coups en traître, comme descendre les autres par derrière. Qui sait ? Hallibel ne la connaissait pas assez pour prévoir ses moindres faits et gestes. Mais bon ...

Hallibel avait eu donc le loisir de croiser quelques nouveaux au sein de l'Espada. Hidaki, le gentil petit Espada -oui, elle le trouvait un peu trop gentil-. Peut-être qu'elle devrait lui botter le cul, histoire qu'il montre un peu de hargne. Estela Aylen, la méchante Espada à la langue de vipère qui ne tournait pas sa langue sept fois dans sa bouche. Royta, aussi, celui qui accompagnait tout le temps Estela. Lui resterait à rencontrer, éventuellement, l'autre, le mystérieux caché dans sa capuche et qui faisait office de numéro deux ... Et un autre gars, l'Octava, le type aux dreadlocks ... Ouais, ouais ... Elle avait le temps. C'était pas comme si elle allait mourir dans l'immédiat ... Si ?

Après un long moment de réflexion, Hallibel finit par se redresser. Elle tourna la tête, et quitta ce qui lui servait d'appartements. Ce qu'elle comptait faire ? Flâner ... Y'avait que ça à faire ces derniers temps. Gin préférait que les membres de l'Espada fassent profil bas ... Du moins, à ce qu'elle avait entendu. Si ça se trouvait, elle avait mal compris ... Quoi que, ces derniers jours, elle comprenait seulement ce qu'elle avait envie. Quoi qu'il en soit, appartant l'un des nombreux couloirs du palais, elle ne manqua pas de croiser un nouveau visage. Qui était-il ? Elle ne le savait pas. Mais sans aucun doute qu'elle ne tarderait pas à avoir la réponse.

"Hé, toi ... Qui es-tu ? Que viens-tu faire au palais ?"

Au moins, c'était clair, net et précis. Deux questions, elle attendait les réponses. Pas de quoi tourner autour du pot non plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
.: Espada #3 :.
.: Espada #3 :.


Messages : 68
Date d'inscription : 30/04/2011

JDR
Niveau:
39/100  (39/100)
Expérience:
195/350  (195/350)
Relations:


MessageSujet: Re: Quand le passé rencontre le futur [Terminé] Mer 25 Mai - 15:06

Divertissant et étrange, mais très intéressant. Voilà comment Ken pouvait résumer la situation actuelle. Il y a encore peu de temps, il avait fait la rencontre du nouvel espada numéro 9, un certain Hidaki. Grâce à lui, l'arrancar avait pu apprendre d'importante nouvelle concernant le Hueco Mundo et probablement son avenir. Certes, il savait déjà que la plus part des membres de l'espada avait été éliminés par des membres de la Soul Society, cependant de nouvelles informations avaient fait surface. Ainsi, l'ancien vasto lorde avait pris connaissance du fait que Gin avait tout bonnement trahit Aizen, causant la perte de ce dernier. De plus, Tousen était mort et qu'il ne restait plus que trois des membres de l'espada sous Aizen. Seul Strark, Hallibel et Grimmjow étaient encore en vie. Le reste du groupe d'arrancar était composé de nouveaux venus. Pour le moment, Ken ne disposait d'aucune information pertinente concernant les petits nouveaux de l'espada, mais cela n'avait guère d'importance, du moins pour le moment. Maintenant que Gin dirigeait le Hueco Mundo, les choses risquaient de changer de manière drastique. L'arrancar ne croyait toutefois pas que cela allait durer bien longtemps. Après tout, Aizen était extrêmement puissant, mais c'était fait éliminer, au final. Gin était peut-être puissant, mais aucun doute que sa puissance était bien moindre que ce monstre de Aizen. Un jour où l'autre, un arrancar se chargerait d'éliminer ce nouveau despote, redonnant ainsi le pouvoir à un véritable habitant du Hueco Mundo.

Pour l'heure, Ken ne désirait qu'une chose, s'informer davantage sur la situation actuelle. Pour cela, il devait trouver une personne ayant beaucoup d'information et surtout ne portant guère les shinigami dans son cœur. Bref, un arrancar qui ne le dénoncerait pas à Gin en cas de problème. La réponse lui vint rapidement, l'un des trois survivants de l'espada sous Aizen. Ken n'avait donc plus qu'une seule chose à faire, infiltrer furtivement Las Noches.

Il se tenait ainsi à portée de vue de Las Noches, dans l'ombre d'une dune de sable blanc. Pénétrer dans le palais ne lui serait guère difficile. Après tout, si après avoir refusé de servir Aizen, il était encore en vie ce n'était pas un hasard. Avant même de s'approcher du palais, Ken préféra utilisé sa capacité lui ayant permis de survivre pendant aussi longtemps, la dissimulation de reiatsu. Le vasto lorde ignorait si d'autres arrancars possédaient cette capacité, mais il ne s'en souciait guère. Utilisant tout simplement son sonido, l'arrancar put s'approcher discrètement de Las Noches. De là commença une opération fort simple, l'observation. L'arrancar ne pouvait se permettre d'utiliser un pesquisa, car les occupants de Las Noches le repérerait instantanément. Ainsi, il devait se fier à des moyens plus simple, des moyens humains. Son odorat, sa vue et son ouïe. Voilà comment il devait se débrouiller pour éviter les mauvaises rencontres. Le vasto lorde progressait lentement dans les couloirs du palais. Pour ne pas être repérer, il devait s'arrêter dès qu'il entendait le moindre bruit ou lorsqu'il arrivait dans un angle du couloir. Cette prudence fut la meilleure chose à faire. Alors qu'il arrivait à proximité d'un angle dans le couloir, de nombreux bruits de pas se firent entendre.

Un groupe d'arrancar progressait calmement dans le couloir. Ils discutaient entre eux sans se soucier de leur environnement. La preuve vint lorsqu'ils arrivèrent dans l'angle du couloir. Il n'y avait personne dans le couloir et ils continuèrent leur chemin sans remarquer quoi que se soit. Si ces arrancars avaient été un peu plus attentifs, peut-être auraient-ils remarqués Ken. Ce dernier se tenait à quelques mètres au-dessus du sol, utilisant son reiatsu pour se maintenir dans les airs. Certes, le reiatsu de l'arrancar ne pouvait plus être ressentit, cependant il n'était pas invisible pour autant. Le vasto lorde resta ainsi, presque adossé au plafond, pendant quelques longues minutes, s'assurant du départ des arrancars. Pendant l'attente, une discutions s'entama dans l'esprit de l'arrancar, avec l'âme qui partageait son corps, depuis de nombreux siècles déjà.


**Ils sont débiles ces arrancars, Ken.**

**Je suis de ton avis, frérot. Ils ne sont même pas capable de se servir de leur cinq sens pour repérer quelqu'un. On dirait bien que tous qu'ils savent faire, c'est ressentir une présence grâce au reiatsu. Se sont juste des incompétents.**

**En plus, je crois bien que l'un d'eux avait un 5 tatoué sur le corps, mais je ne peux pas l'affirmer. Ce n'est peut-être qu'une impression. À moins qu'il s'agisse uniquement du premier chiffre.**

**Si l'un deux était vraiment un membre de l'espada, Gin a des gros soucis à se faire. Sa nouvel espada aurait alors une sérieuse bande de bras cassés... Mais peu importe, nous ne sommes pas ici pour ce genre de chose.**

Ken se laissa retomber au sol, afin de continuer sa progression. Ce n'est qu'après avoir marché pendant encore une dizaine de minutes qu'il put enfin entrevoir ce qu'il recherchait depuis un bon moment déjà. Restant dans l'angle du couloir, dos appuyé contre le mur, et apercevant du coin de l'œil l'un des trois dernier membres de l'espada sous Aizen. Sans la moindre hésitation, il se mit à découvert devant l'arrancar numéro 3, Tia Hallibel. Les regards des deux arrancars se croisèrent. Une légère surprise semblait traverser le regard de la femme arrancar, tandis que le regard de Ken démontrait qu'il était très calme. Puis, elle lui posa deux questions forts simples.

-Je m'appelle Ken Ante. Je suis venu à Las Noches car j'étais à la recherche d'au moins l'un des membres de l'espada sous Aizen. Disons le franchement, je suis à la recherche d'information sur la situation actuelle. Après tout, il y a eut de grand bouleversement. La majorité des membres de l'espada ont été tué par les shinigami et Aizen et Tousen ne sont plus là. D'après ce que j'ai pu constater, Gin a décidé de reformé l'espada... Maintenant à mon tour de poser une simple question. Tia Hallibel, sais-tu ce qui est advenu de Aizen? Personnellement, j'espère qu'il est mort.

Puis, après ces simples paroles, Ken se tut, attendant que la jeune femme veuille bien lui répondre. Une autre discutions mentale débuta entre Ken et son frère Raven.

**Cette Hallibel est vraiment très belle frérot. Je me demande de quoi elle peut bien avoir l'air si rien ne dissimulait une partie de son visage. J'aimerais bien le voir.**

**Ce n'est pas vraiment le moment Raven.**

**C'est toi qui dis ça? Sois un peu honnête, Ken. On sait bien tout les deux que dès que tu vois une belle jeune fille, il faut que tu fasses un peu de drague en l'invitant à s'amuser avec des trucs comme danser. Alors ne me fait pas croire que tu n'as pas envie de draguer cette belle blonde. Alors quelque chose à dire?**

**Que ce n'est pas le moment. N'oublie pas qu'elle a volontairement choisi de servir Aizen. Rien ne nous prouve qu'elle ne soit pas tout aussi dévoué à Gin. Il y a toujours le risque qu'elle nous considère comme un ennemi. Alors il vaut mieux rester prudent pour le moment. Après, si elle n'est pas notre ennemi, on pourra toujours sortir quelques part.**

**Au fait, tu as remarqué la cicatrice qu'elle a au ventre?**


**Ouais, elle a dû se prendre un sacré coup de sabre.**

**En fait, je voulais juste voir si tu étais plus occupé à admirer ses formes.**

**Ce n'est pas vraiment drôle, Raven. Maintenant tais-toi, je veux entendre ce qu'elle a à dire.**



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Quand le passé rencontre le futur [Terminé] Ven 27 Mai - 12:26

Du coin de l'oeil, la Tercera observait l'Arrankar qui était face à elle. Jeune ou vieux, elle n'aurait su dire quel âge il avait réellement. Et à dire vrai, elle s'en contrebalançait complètement d'ailleurs. L'âge n'avait rien à voir avec la puissance. La preuve, avec Starrk et Barragan. Ce dernier était bien plus vieux que le fainéant de première.... Et pourtant, c'était Starrk qui s'était retrouvé premier de l'Espada ... Et qui était toujours vivant d'ailleurs. Comme quoi ... La puissance n'est rien, ni la taille d'ailleurs.

Elle faisait donc face à l'Arrankar, car elle savait que c'en était un. C'aurait été un Hollow, il n'aurait pas cette forme humaine. A bien l'observer, il était peut-être un peu plus grand qu'elle, mais il était vrai que Hallibel n'était pas la plus grande des membres de l'Espada. D'ailleurs ... La taille, ce n'était pas important. Elle voulait savoir qui il était, et ce qu'il venait faire dans les parages. Bin oui, elle ne l'avait jamais croisé jusqu'à présent, donc normal qu'elle se pose la question et qu'elle obtienne une réponse d'ailleurs. Dans le cas où il ne voudrait pas lui répondre .... Et bien, ça pourrait, sans doute, mal tourner pour lui. Lui botterait-elle le cul alors qu'ils ne se connaissaient même pas et qu'elle ne savait pas de quoi il était capable ? Oui, oui, sans aucun doute qu'elle le ferait. Disons qu'elle avait l'esprit un peu retourné depuis ... depuis que Aizen s'était retourné contre ce petit monde et qu'il avait décidé qu'ils étaient tous sacrifiables pour qu'il puisse mener à bien son plan. Oui, oui, elle était vachement rancunière ... Et sans aucun doute que cette rancune finirait par la consumer, un jour ou l'autre. Fallait qu'elle y fasse gaffe quand même.

Sans chercher à lui mentir, ou bien ... Sans chercher ses mots, ou à esquiver la question autant que faire se pouvait, il lui répondit, se présentant, dans un premier temps. Ken Ante ... Ken Ante ... Jamais entendu parler ... Enfin, si, vaguement, mais elle n'avait pas prêté plus que cela attention à la discussion, d'où le fait qu'elle ne savait pas trop à qui elle avait à faire. S'il était à Las Noches, c'était pour obtenir des informations. Il savait, apparemment, que Gin reformait l'Espada, mais il avait envie de savoir ... de savoir si Aizen était câmé, ou pas ... D'ailleurs, lorsqu'il lui avait posé cette question, il l'avait appelée par son nom et prénom.

"Oh .... Je vois que tu sais qui je suis. Ce n'est pas étonnant, dans un certain sens."

Après tout, de cette bataille sanglante et meurtrière à Karakura, seuls trois s'en étaient sortis. Deux hommes, et une femme ... Et elle était la seule femme dans les parages, et y'avait pas trente-six blondes non plus. Bon, Hallibel ne comptait pas Grimmjow dans ce petit calcul, du fait qu'il n'avait pas été jusqu'à Karakura.

"Tu vas être déçu ... Les Shinigami ont capturé Aizen ... Et apparemment, ils l'ont enfermé."

Dommage... Oui, c'était bien dommage. Parce qu'elle aurait bien voulu lui régler son compte. Bon, seule, probablement qu'elle aurait eu quelques difficultés pour se faire. Mais elle aurait pu avoir un coup de main de Grimmjow ... Ou peut-être même de Starrk ... Hallibel l'aurait bien éviscéré. Elle lui aurait bien mis les tripes à l'air et l'aurait bien découpé en petits morceaux. Et elle l'aurait, alors, donné à manger à quelques Hollow du désert. Oh que oui ... Ca aurait été plaisant ... Le torturer, l'écouter crier, voire hurler, même si elle savait qu'il y avait que très peu de chance que cela arrive ... Elle l'aurait attaché ... Une sorte d'attache, de lien, dont on ne se défait pas facilement. Et elle l'aurait découpé, morceau après morceau, en commençant par les jambes avant de remonter. Aizen aurait baigné dans son sang durant quelques instants ... Et il aurait vu sa vie partir petit à petit. Oh bordel ... Qu'est-ce que ça aurait été plaisant de voir cela ... De le faire souffrir. Mais bon, elle savait que ça n'arriverait, probablement, jamais.

"Pourquoi une telle question ? Tu as quelques griefs contre Aizen ? T'aurait-il dupé par le passé ?"

Sans aucun doute que c'était le cas. Après tout, Aizen était fourbe, sournois, vicieux ... Il n'hésitait pas à sacrifier les autres. C'était ... Un enfoiré de première quoi.

"Dommage ... Dommage qu'il se soit fait capturer. J'aurais bien aimé le mettre à mort. Lui ... Gin, et tous ces enfoirés de Shinigami."

Les trois exilés, les trois traîtres ne seraient jamais venus au Hueco Mundo, sans aucun doute qu'ils auraient une vie bien différente de celle qu'ils menaient actuellement. Du moins, pour Hallibel, c'était certain, même plus que certain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
.: Espada #3 :.
.: Espada #3 :.


Messages : 68
Date d'inscription : 30/04/2011

JDR
Niveau:
39/100  (39/100)
Expérience:
195/350  (195/350)
Relations:


MessageSujet: Re: Quand le passé rencontre le futur [Terminé] Mar 31 Mai - 15:14

Après avoir dévoilé à Hallibel les raisons de sa présence à Las Noches, Ken garda le silence. Il attendait paisiblement de savoir comment la Tercera espada allait réagir à ses questions. L'arrancar était tout à fait conscient que la jeune femme pouvait l'attaquer à tout moment, si elle en avait envie, malgré tout, il gardait son calme. Le silence ne dura qu'un court moment avant que Hallibel ne commence à parler. Elle lui révéla ainsi qu'Aizen avait été capturé par les shinigami, mais pas éliminé. Déjà des pensées sombres se bousculaient dans l'esprit du vasto lorde concernant ces révélations.

**Les shinigami sont des incompétents notoires. Cet emmerdeur est leur ennemi juré. Il a créé un chaos incommensurable aussi bien à la Soul Society, qu'au Hueco Mundo. En plus, il a tenté de détruire une ville du monde des humains, pour une raison qui me reste inconnu... Malgré tout ces méfaits, ces abrutis ne l'ont pas éliminés... Les shinigamis sont vraiment des imbéciles. Espérons au moins que leur prison est plus efficace que leur jugement.**

Hallibel continua ses petites explications, lui demandant au passage ce que le vasto lorde avait contre Aizen. Elle conclu le tout en parlant en mal du nouveau maitre du Hueco Mundo, Gin. Tout comme lui, elle n'aimait guère ce shinigami prétentieux, désirant le voir mourir. Le silence perdura pendant quelques secondes avant que Ken ne se décide à prendre la parole.

-Ah mon avis, Gin ne tiendra pas bien longtemps. Du peu que je sais sur lui, je sais que sa puissance est bien moins importante que celle de cet emmerdeur d'Aizen. Ah un moment où un autre, quelqu'un va s'occuper de son cas. Personnellement, ça me ferait plaisir de le voir mourir et d'en être responsable, mais je ne suis pas fou. Peut-être que Stark, Grimmjow et toi-même, Hallibel avez cette envie de le voir disparaître, cependant qu'en est-il des autres. C'est bien beau avoir de son côté, certains des membres les plus puissants de l'espada, il reste toutefois que certain arrancar de l'espada ne seront peut-être pas de notre côté.

Il se tut un court moment avant de reprendre la parole.

-Quant à pourquoi j'en sais autant sur l'espada, sur Aizen et sur ton identité, c'est parce que j'aurais pu être un membre de l'espada moi-même. Pour bien comprendre, il faut connaitre les tout débuts de l'arrivée d'Aizen. Cela remonte à loin, je trouve. À ce moment-là, je n'étais encore qu'un simple vasto lorde. Comme la majorité des habitants du Hueco Mundo, je vivais le jour le jour, appliquant ce que certains humains appellent La Loi de la Jungle: On ne tue que pour manger ou pour éviter d'être manger. Quoi qu'il en soit, Aizen est venu me voir, me proposant de me joindre à lui. En échange, il me proposait une puissance plus grande que celle que je possédais déjà. J'ai accepté de le suivre, car à ce moment, j'avais désespérément besoin de plus de force, pour des raisons personnelle. Je l'ai suivit jusqu'à Las Noches et en chemin il m'a expliqué qu'il formait un groupe composé de 10 hollow surpuissant et qu'il appelait cela l'espada. Je crois qu'à ce moment-là, il n'y avait que deux ou trois espada. Quoi qu'il en soit, une fois arrivée, il a utilisé un objet dont j'ai oublié le nom et la transformation a enfin pu commencer. Cependant, alors que mon corps se transformait, mon regard a rencontré celui de ce satané shinigami et j'ai aussitôt ressentit un fort dégoût. Lors de ma transformation j'ai tout de suite compris que cet homme ne me considérait que comme étant un simple pion sur un échiquier. J'ai compris qu'il me tuerait sans la moindre hésitation quand je lui serais devenu inutile. Quant aux autres hollow sous ses ordres, aucun doute qu'ils lui étaient dévoué corps et âme. Aussi ai-je décidé de partir. Quelques jours après avoir subit ma transformation, je quittais Las Noches et disparaissait dans le désert blanc du Hueco Mundo. Bien sûr, Aizen tenta de me faire éliminer, mais aucun de ses sbires ne pouvaient me retrouver. De temps en temps, je revenais cependant dans les parages pour m'informer un minimum.

Il retourna dans le silence pendant un autre court moment.

-Au final, quand on regarde les évènements qui ont eut lieu récemment. Je constate que j'ai eu amplement raison de fuir pendant qu'il en était encore temps. Je dois toutefois avoué qu'il me reste de nombreux questionnement. Comme dans votre cas, Hallibel. J'ai pu observer une partie des combats contre la Soul Society, mais pas tous. En fait, en ce qui concerne les combats sur Terre, j'ai dû partir peu de temps après la mort de Baragan. Je sais qu'Aizen a été trahi par Gin et que Tousen est mort, mais j'ignore certains autres éléments. Alors que c'est-il passé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Quand le passé rencontre le futur [Terminé] Mer 1 Juin - 15:23

Aizen ...

On l'aurait laissé faire, et ce, même si elle n'avait pas beaucoup de ... comment dire ... Même si elle n'aurait pas eu beaucoup de chance face à lui, Hallibel lui aurait bien refait le portrait. Néanmoins, on ne fait pas toujours ce qu'on veut dans la vie. Et les Shinigami avaient mis la main sur le traître avant qu'elle ne puisse le faire ... De toute manière, s'il était rentré au Hueco Mundo, pas sûre que Hallibel serait, en ce moment, encore en vie. Parce que ce n'était pas Aizen qui avait demandé à ce qu'elle soit ramenée au Hueco Mundo, dans le palais, et soignée. Ce n'était pas lui qui avait ordonné cela, puisqu'à ce moment là, il était en prison. Enfin, c'était ce qu'elle se disait. Sans Aizen, ou du moins, s'il était rentré, elle serait probablement, encore, dans cette fausse Karakura. Enfin ... Non, elle n'y serait plus, elle aurait été désintégrée, sans aucun doute, puisque la vraie Karakura serait revenue. Et elle, la Tercera, elle n'aurait plus été ... Elle aurait disparu en un clin d'oeil, et sans aucun doute que personne ne l'aurait pleurée d'ailleurs. Même pas ses Fraccion puisqu'elles étaient mortes et que, sans aucun doute, elles avaient subi un sort terrible, du fait que leurs corps n'avaient pas été rappatriés.

M'enfin, passons ... Ken en vint à lui donner son avis personnel, sur Gin, et sur le fait que ce dernier n'allait, probablement, pas rester longtemps au pouvoir. C'était ... intéressant. Elle croisa les bras, faisant, par la même occasion, quelque peu ressortir sa poitrine, sans le vouloir, et observait l'Arrankar. Ainsi donc, lui non plus ne portait pas vraiment les Shinigami dans son coeur. De toute manière, ils étaient au Hueco Mundo. Et le boss ne devait pas être un Shinigami, point barre. Un Arrankar super hyper méga évolué, ouais, pourquoi pas. Mais un Shinigami, c'était hors de question. Trop de problèmes par la suite, pour sûr. La preuve, Aizen les avait engagés dans une guerre qui n'avait aucun avenir. Et il avait souhaité les sacrifier, comme de simples agneaux, comme s'ils n'étaient des moins que rien ...

Toujours amère ... La Tercera était toujours amère d'ailleurs, quand elle en revenait à parler de ce sujet. Cela ne lui plaisait pas. Elle n'arrivait pas à oublier, à passer à autre chose. Sa colère était toujours présente. Elle lui pesait sur le coeur d'ailleurs. Mais bon, revenons-en à Ken, et à de ce qu'il pensait de Gin. Il ne lui plaisait pas, lui non plus. Tant mieux d'ailleurs. Il avait envie de le voir au fin fond d'un trou. Néanmoins, il marquait un point. Les trois anciens de l'Espada, à savoir, Starrk, Grimmjow, et elle, d'accord, ils pouvaient avoir le même avis, la même opinion sur le sujet, et que donc, il était probable qu'ils veuillent tous les trois la mort de Gin. Néanmoins, pour les nouveaux, c'était autre chose. Pourquoi ? Parce que le Shinigami leur avait donné le pouvoir. Et sans aucun doute que eux non plus ne voudraient pas le voir mort ... Enfin... C'était ce que Ken pensait, et Hallibel se joignait à sa pensée.

"Je sais tout ça. Néanmoins, s'ils ont un peu de jugeotte, avec un peu de chance, ils verront que Gin est comme Aizen, qu'il se sert de nous. Et à ce moment là ... Et bien ... On verra à ce moment là."

La vengeance se mange froide, du moins, c'est ce qu'on dit. Et bien ... Et bien, effectivement, dans ce cas là, elle serait froide. Le faire payer maintenant, c'était peut-être un poil trop risqué. Après tout, Gin avait encore quelques "toutous" à ses basques. Par deux reprises, il était venu la voir pour lui demander quelques trucs. A deux reprises, elle l'avait envoyé se faire voir, prétextant qu'elle avait d'autres chats à fouetter, et ce même si ce n'était pas le cas. Il n'allait pas la manipuler comme Aizen l'avait fait. Elle n'allait pas croire ses bonnes promesses. Plus jamais. Sa confiance était trop ébranlée. Même ... Même en ce moment, elle ne pouvait pas cesser de se poser des questions quant à Ken, et ce qu'il faisait dans les parages. Si ça se trouvait, il lui disait seulement ce qu'elle voulait entendre. Qui sait ?

Après sa nouvelle question, Ken en vint à lui parler un peu de lui, de comment il avait rencontré Aizen et tout cela. Comme tous les autres ici présents, ou presque, lui aussi avait été abordé par le Shinigami, histoire ... Histoire de lui offrir de la puissance. Si Ken avait accepté, au départ, il était très vite revenu sur sa position et avait donc faussé compagnie au Shinigami. Il avait eu du nez, le p'tit. Il avait eu du nez, pour sûr. Car sans cela, sans aucun doute ... qu'il aurait pu se retrouver, lui aussi, dans une fosse. D'ailleurs, lui-même lui avait dit qu'il avait été chanceux sur ce coup là. C'est clair ...

Ken lui posa une question, quant à savoir ce qui s'était passé dans la bataille. Y'avait pas grand chose à en dire de plus. Il avait presque tout dit ...

"J'fais le résumé court. Aizen a attiré une humaine au Hueco Mundo pour attirer d'autres humains et quelques Shinigami, histoire de les bloquer ici. Y'a eu des combats, de nombreux combats, ici, ainsi que des morts ... Principalement parmi nos troupes d'ailleurs. Les trois Shinigami, accompagnés des trois premiers de l'Espada, se sont rendus sur Terre, pour combattre. Barragan s'est fait rétamé. Starrk et moi, on a eu la chance de s'en sortir, j'sais pas trop comment d'ailleurs. Et l'reste, j'en sais pas plus. Sauf que Gin aurait piqué l'Hogyôku à Aizen."

C'était tout ce qu'il y avait en dire ... Y'avait peut-être plus, mais elle ne voyait pas trop ce qu'elle pourrait raconter de plus.

"J'crois que c'est tout ce qu'il y a à savoir."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
.: Espada #3 :.
.: Espada #3 :.


Messages : 68
Date d'inscription : 30/04/2011

JDR
Niveau:
39/100  (39/100)
Expérience:
195/350  (195/350)
Relations:


MessageSujet: Re: Quand le passé rencontre le futur [Terminé] Sam 4 Juin - 16:22

Après qu'il eut terminé ses petites explications et qu'il eut raconté son histoire, ce fut au tour de Ken d'écouter. Un peu avant qu'il ne raconte toute son histoire, Hallibel lui avoua qu'elle aussi n'aimait guère le nouveau chef du Hueco Mundo, Gin. Elle lui révéla également que selon elle, il ne resterait pas en place très longtemps, si les autres espada avaient un minimum d'intelligence. Puis, vint le moment des révélation. Sans cacher la moindre informations, mais en résumant le tout, la tercera l'informa sur les détails que le vasto lorde recherchait depuis un bon moment déjà. Les informations en tête, les pensées de l'arrancar se bousculaient. Après tout, cela apportait de nombreux éclaircissement sur de nombreux points, ainsi que de nouveaux questionnement sur d'autres éléments.

**Intéressant, donc cette humaine qu'Aizen avait enlevé était là pour attirer des adversaires qu'il voulait mettre à l'écart pour un temps... mais pour quelle raison. Des adversaires trop puissant? Des individus possédant des capacités ou des aptitudes contrant les siennes... Pour les autres espada et serviteur de Las Noches, cela n'apporte rien de vraiment nouveau, nous savions déjà que la majorité d'entre eux ont été éliminés... Mais qu'en est-il de Gin? Voilà des informations à la fois troublantes et énigmatiques. J'ai même l'impression que c'est Gin qui est responsable de la survie d'Hallibel, de Stark et de Grimmjow. Qu'en penses-tu, Raven?**

**J'en pense que c'est le foutoir total. La majorité de l'espada a été massacré, mais remplacé par un regroupement de bras-cassés. En plus, ces nuls vont protéger Gin jusqu'à leur dernier souffle, parce qu'il leur a donné du pouvoir. Seul les trois survivants de l'espada sous Aizen pourrait tenter de l'éliminer. Pour finir, ce satané sadique souriant possède l'Hogyôku. Avec cet objet il pourra créer de nouveau arrancar dévouer à sa cause, même si on ignore encore quel sont ses objectifs. Sûrement rien de très positif dans tout les cas.**

**Je suis d'accord avec toi sur de nombreux points, cependant je doute que Gin tente de former une armée d'arrancar. Cependant, ce n'est pas une hypothèse à écarter, malheureusement... Pour le moment, il faut se préparer aux problèmes à venir. Gin est sadique et presque aussi retord qu'Aizen. L'avenir s'annonce fort inquiétant.**

La discutions mentale prit fin et Ken se concentra de nouveau sur la Tercera espada.

-Ce fut une rencontre fort intéressante. Grâce à toi, j'ai pu apprendre de nombreuses choses importantes. J'ai l'impression que le futur du Hueco Mundo sera très agité et chaotique. Avec Gin à la tête du Hueco Mundo, la situation promet d'être explosive. Je ne doute pas un instant que lorsque la disparition d'Aizen sera révélé, un grand nombre de résident du Hueco Mundo vont déferler à Las Noches. Après tout, ils seront attiré par l'idée de tuer celui qui prétend diriger ce monde, mais également par l'opportunité d'obtenir un grand pouvoir. Bon, il y en aurait sûrement un grand nombre de faible, mais également des forts. Si tu veux mon avis Hallibel, disparait pendant qu'il en est encore temps. Mais bon ce choix t'appartiens entièrement. D'ailleurs, il vaut mieux que je m'en aille, autant éviter de devoir combattre l'un des nouveaux lèches-bottes de Gin et ainsi d'attirer l'attention de ce sadique sur moi.

Puis, il se dirigea vers la plus proche fenêtre, de là il pouvait voir le désert blanc, ses dunes et son étendu sans fin. Le vasto lorde tourna son regard vers la Tercera.


-J'espère que l'on se reverra bientôt. Sauf que cette fois, se serait bien si tu étais vêtue d'une belle robe. On pourrait sortir et aller danser tout les deux et profiter d'une belle journée.


L'instant d'après, l'arrancar utilisait son sonido pour disparaître au plus vite des environs de Las Noches. Il utilisait encore sa capacité de dissimulation afin d'éviter que quelqu'un ne puisse ressentir sa présence. Commençant à disparaitre au loin dans l'immensité du désert blanc, alors qu'une discutions s'entamait dans son esprit.

**Tu as fini par l'invité à venir s'amuser un peu avec toi. Je dois avouer que pendant un moment, je me demandais vraiment si tu allais la draguer un peu. Au fait, d'après toi quel couleur lui irait le mieux.**

**N'importe quel homme censé tenterait de la séduire. Après tout, c'est une femme charmante. Sinon qu'en à ta question. Je crois qu'une belle robe rouge lui irait très bien.**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Quand le passé rencontre le futur [Terminé] Lun 6 Juin - 15:15

Aizen, Gin, ou bien les Shinigami ...

Depuis cette sombre histoire, Hallibel en avait une sainte horreur. Déjà qu'elle ne les appréciait pas vraiment. Et bien ... c'était pire, bien pire depuis cette histoire, depuis cette bataille. Certes, tous les Shinigami ne devaient pas être comme Gin, ou bien Aizen. Néanmoins, elle était certaine, même plus que certaine que toute cette affaire avait laissé une tâche ... Une marque indélébile, dans un certain sens. Une marque qui ferait que plus jamais, ou presque, elle n'arriverait àa ccorder facilement sa confiance, du moins, pas sans de longues discussions, et pas sans savoir cfe que l'autre avait derrière la tête.

Mais il n'y avait pas qu'à ses "ennemis" naturels qu'elle ne pourrait plus faire confiance. Les membres de la nouvelle Espada, c'était pas ... comment dire ... pas l'top. Bon, avec un peu de temps, peut-être qu'elle arriverait à s'entendre avec eux, mais rien n'était sûr ... Si ça se trouvait, ils allaient tous s'écharper, les uns, les autres, simplempent parce qu'ils n'arrivaient pas à s'entendre, ou bien parce qu'ils avaient des points de vue différentes. Comme l'avait souligné Ken, il était vrai ... Il était vrai que les nouveaux serviraient Gin, ou du moins, ses intérêts, sans trop poser de questions. Et c'était, en quelque sorte, normal du fait qu'il leur avait accordé la puissance, du moins, pour la plupart. Néanmoins ... Il faut toujours se méfier. Hallibel, elle-même, avait fait cette erreur, celle de ne pas se méfier. Elle aurait été moins confiante, moins admirative envers Aizen et ce "don" qu'il lui avait fait en la transformant, probablement ... que rien de tout ceci ne lui serait arrivé. Non, elle aurait trouvé un moyen, ou un truc, pour éviter cette bataille. Et elle n'aurait pas eu à souffrir de la perte de ses amies, et encore moins de cette blessure qui lui faisait toujours mal, de temps à autre.

Ken hochait de la tête, de temps à autre. Ou du moins, Hallibel avait l'impression qu'il avait quelques hochements. Sans aucun doute qu'il devait se parler à lui-même. Ca lui arrivait à elle, aussi, de temps à autre. Une petite conversation mentale, ou bien à autre voix, et c'était reparti pour un tour. Bon, on pouvait la prendre pour une folle. Mais qui, de nos jours, ne le faisait pas ? Hein ? Quoi qu'il en soit, Ken était prêt à prendre congé. Il avait eu les informations qu'il souhaitait. Il n'hésita pas à dire que ... que ça serait, à un moment ou à un autre, le bordel au Hueco Mundo, car les Hollows chercheraient à faire la peau à Gin ... Ou bien obtenir une partie d'un nouveau pouvoir. A bien y penser, d'ailleurs, Ken lui conseilla de se tirer, bien vite, avant de se faire trouer la peau une nouvelle fois. Ce n'était pas ce qu'il avait dit, mais ça sonnait ainsi.

"Disparaître ne servirait à rien ... Du moins, je ne pense pas ... De toute manière, on doit tous mourrir un jour ..."

Et peut-être que cette fois-ci, ça serait la "bonne", enfin, façon d eparler. Probablement que cette fois-ci, si sa vie était, à nouveau, en danger, elle crèverait ... pour de bon. Est-ce que ça lui faisait peur ? Pas du tout .. Elle reviendrait poussière ... C'était ainsi ... Ca serait peut-être dans un jour, dans une semaine, dans un mois, dans un an, plus, moins ... Hallibel ne savait pas. Tout ce qu'elle savait, c'était que si ... si elle n'aimait pas ce qu'elle voyait ... Ouais, éventuellement, à ce moment là, elle quitterait ... Elle quitterait le palais, elle quitterait Las Noches, sans se retourner, et irait se terrer dans u coin du Hueco Mundo. Mouaip.

Ken s'était approché d'une fenêtre. Sans aucun doute qu'il allait passer par la fenêtre pour s'en aller. Il s'était tourné, une nouvelle fois, vers la Tecera, espérant qu'ils se reverraient sous peu. Mouais ... C'était, en quelque sorte, un allié du fait qu'il n'appréciait pas vraiment Aizen et tout le bordel qu'il avait pu foutre au Hueco Mundo. Sauf que, ce n'était pas une simple rencontre que Ken voulait, pour la prochaine fois. Ca sonnait plus comme un rendez-vous, ou un truc dans l'genre. Il voulait même qu'elle mette une robe. Hallibel le regarda avec deux yeux, l'air de dire : "T'as sniffé quoi ?" Hallibel ? Avec une robe ? Ca serait, probablement, pas demain la veille que ça arriverait. Mais il ne faut jamais dire jamais, même si elle savait éperduement que ce n'était pas son style.

"Mouais ... On verra ..." se murmura-t-elle à elle-même du fait que Ken était parti.

Parti, la voilà donc reprenant sa route dans le grand et large couloir de Las Noche.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand le passé rencontre le futur [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Quand le passé rencontre le futur [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand on arrive en ville[terminé]
» Effluves du passé... {pv Lakhsry} [Terminé]
» (fini) quand le passé se mêle au présent » ft. seung hyun
» Quand le passé croise le présent - MinJae
» Quand le passé refait surface ~ Elena [HOT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach no Kôshin :: White Hell :: .: Hueco Mundo :. :: Le palais :: Autres-