Viens vivre ton aventure Bleach!
 

Partagez|

Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
.: Espada #10 :.
.: Espada #10 :.


Messages : 132
Date d'inscription : 05/09/2011

JDR
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
55/350  (55/350)
Relations:


MessageSujet: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Sam 17 Sep - 3:05


Attention : il y a une petite scène un peu cruelle.

Un bel endroit pour une réunion, non ?
[PV Ashikage Shin]

Il était là, assis dans ce restaurant. Près du comptoir où se trouvaient trois jolies serveuses. L'une d'elle était appuyée sur ses coudes, sa poitrine bien mise en évidence, et discutait joyeusement avec lui. Ils semblaient se connaître depuis un moment au vu de leur facilité à communiquer. Cette familiarité cachait sûrement autre chose. Peut-être un complot ? Non, ces êtres humains n'étaient pas si malveillants. Alors qu'est-ce qui se dissimulait derrière ces sourires et ces yeux enjôleurs ? Faudrait être imbécile pour ne rien remarquer, eux et leur petit jeu de séduction. L'hypothèse fut confirmée lorsque les deux jeunes cobayes se dirigèrent vers l'arrière du bâtiment, en toute intimité. Qu'allaient-ils faire dans un lieu aussi isolé ? La curiosité est parfois un vilain défaut...

Seika observait la scène depuis une dizaine de minutes. Ses yeux n'avaient jamais quitté un seul instant sa cible. Adossée au mur en face du restaurant, elle avait épié cet homme de grande taille qui se prenait pour un Casanova alors qu'il avait déjà une femme. Oui, l'Arrancar l'avait vu enlever sa bague avant d'entrer dans l'immeuble. Malheureusement pour lui, sa supercherie avait été découverte par la mauvaise personne. Un sourire en coin étirant ses lèvres, Seika attendit. Ce n'est qu'une vingtaine de minutes plus tard que l'hypocrite sortit enfin. Il rayonnait littéralement. Avec son sourire étincelant, on pouvait voir ses dents blanches et lustrées, preuve qu'il en prenait bien soin. Ses cheveux en bataille témoignaient de la passion dont il avait dû être victime, quant à ses vêtements, trois à quatre plis dans son chandail étaient visibles et on devinait la ceinture mal attachée autour de la taille. Sa veste jetée avec désinvolture sur son épaule droite, il marchait tout en sifflotant. Cet humain ne se doutait pas une seconde de la fin tragique qui l'attendait à la maison...

Le suivre fut plus que facile, car il n'arrivait pas à voir ni à ressentir la présence maléfique qui le précédait. L'homme n'utilisa aucun moyen de transport, son foyer étant à quinze minutes de marche. Cette constatation échappa un rire à Seika, qui se questionnait sur l'intelligence de sa cible. Combien de temps un manège aussi ridicule aurait-il fonctionné s'il n'était pas tombé sur la jeune femme ? Elle ne pourrait le savoir, et ne le désirait pas non plus. Ce qui ne la concernait pas n'avait aucune importance à ses yeux, c'était ainsi que l'Arrancar entrevoyait le monde. Son monde à elle.

L'homme était arrivé à destination, il était temps de passer à l'action. Ce traître devait payer les crimes qu'il avait délibérément commis, car tromper une femme pour une autre était terrible. Plus précisément, faire du mal à une fille, même inconsciemment, était inacceptable selon la Hyûga. Doucement, Seika se saisit de son Zanpakuto: l'heure de la punition avait sonné. La magnifique lance scintillait face à la lumière féérique de la lune. À quelques pieds de sa victime, la lame translucide avançait. Alors que l'homme s'apprêtait à mettre sa main sur la poignée de porte, la lame transperça son poumon droit. Rapide et efficace. Sous le poids de la douleur, le pauvre homme laissa tomber sa veste et recula de plusieurs pas, sa main droite crispée devant sa blessure. Aucun son ne sortait de sa bouche, ce qui n'était pas pour déplaire à la jolie spectatrice. Au moins la tranquillité de la nuit ne serait pas troublée, se disait-elle. Le sang écarlate s'écoula longtemps, très longtemps. Jusqu'à ce que l'homme ne bascule sur le dos, au moment même où Seika enlevait son arme du poumon martyrisé. La chute du corps fit un bruit plutôt spécial. Signe qu'il était mort ? Non... il devait souffrir un peu avant de voir la mort venir le libérer. En voulant s'éloigner de la scène, la jeune femme marcha sur quelque chose. Un petit truc rond et... sucré ? En prenant le paquet qui était sorti des poches de la veste de l'homme, Seika découvrit qu'il s'agissait de bonbons, communément appelés des Dragibus. Bon. Soit ce monsieur était un fan incontestable des sucreries, soit c'était un cadeau pour sa femme, soit il avait des enfants. Personnellement, la troisième hypothèse semblait la plus probable. Alors cet hypocrite avait engendré des descendants ? En regardant un peu atour d'elle, l'Arrancar remarqua une dizaine de jouets qui traînaient ici et là. Oups. Elle avait tué un père de famille en plus d'un faux mari. Que c'était regrettable...

« J'irai terminer le travail une fois que ce morveux sera mort. » planifia-t-elle tout haut.

De retour à son mutilé, elle constata qu'il était déjà entrain de rendre l'âme. Sa respiration s'affaiblissait, ses yeux devenaient vitreux et sa peau blanchissait. Le froid s'emparait doucement de son enveloppe corporel, de ses dernière forces. Seika assista à son décès prématuré, son visage aussi indifférent qu'à l'habitude. La seule chose qui n'était pas habituelle était ce sourire qui la rendait si angélique. Maintenant, le divertissement pouvait vraiment commencer. Sauf qu'un évènement imprévu bouleversa ses plans. L'Arrancar ne s'était pas rendue compte que pendant sa tentative d'assassinat, elle avait relâché un peu de son énergie spirituelle, ce qui avait irrémédiablement attiré un Hollow. Celui-ci ne se gêna pas le moins du monde pour dévorer avidement l'âme de l'humain qu'elle s'apprêtait à tourmenter. Ce geste eut le don de lui faire froncer les sourcils. Alors que la créature noir et blanche se tournait vers elle, toutes griffes dehors, Seika resserra son emprise sur son Zanpakuto. Elle était très mécontente qu'on lui vole une proie qu'elle s'était efforcée à attraper elle-même. D'accord elle aimait les belles choses, mais cela ne l'empêchait pas de désirer de temps en temps un corps humain qu'elle pouvait achever de ses propres mains. Ce Hollow avait déjà la prétention de pouvoir la battre, elle se ferait donc une joie de le réduire en poussières.

Cependant, une autre présence fit son entrée. Au même instant, la jeune femme fit un mauvais pas vers l'arrière et se retrouva sur les fesses. L'herbe fraîche de la nuit vint refroidir son derrière tandis qu'elle lançait instinctivement son Zanpakuto dans un tas de buissons, non loin d'où elle se trouvait. Au pire elle finirait ce Hollow avec un petit Cero bien placé. Même si dans sa position actuelle, la jeune femme paraissait bien impuissante et dérisoire avec ses habits de civiles. Eh oui, pour sa visite sur Terre elle avait troquée son ensemble favoris pour quelque chose qui passait plus inaperçu. Elle portait une simple robe blanche bustier qui lui allait jusqu'aux genoux, ainsi que les gants de son uniforme d'Espada. S'ajoutait ensuite une petite veste noire qui cachait entièrement ses bras et un chapeau de laine gris argenté qui couvrait l'ensemble de sa tête. Le reste de son masque de Hollow était donc invisible aux yeux des autres. Qui aurait pu deviner que derrière cette apparence niaise se tapissait un Arrancar aux pouvoirs impressionnants ?

Seika avait eu une bonne idée de changer ses vêtements, car elle ne savait pas encore que la personne qui venait de les rejoindre était un Shinigami. Elle avait eu juste le temps de masquer son Reiatsu avant d’apercevoir l'ombre qui se tenait près d'eux. Sa valise de toujours dans sa main droite, la jeune femme évalua la scène du regard. Il y avait une réunion spéciale ou quoi ? Depuis quand se rassemblait-on autour d'un cadavre ? Personne n'avait rien de mieux à faire ?

Je vais me débarrasser du monstre répugnant qui salive devant moi, puis après je pourrai m'occuper de l'autre, envisagea-t-elle mentalement.

Oui, Seika avait assez confiance en elle pour croire qu'elle pouvait réagir à toutes les situations possibles. Si d'autres Hollows se présentaient, elle s'en chargerait personnellement. Du moins, c'était son plan avant qu'elle ne note la présence d'un être bien connu... un Shinigami.


Dernière édition par Seika Hyûga le Lun 5 Déc - 18:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Lieutenant 7ème Division :.
.: Lieutenant 7ème Division :.


Messages : 106
Date d'inscription : 04/08/2011

JDR
Niveau:
27/100  (27/100)
Expérience:
220/250  (220/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Sam 17 Sep - 21:55

Alors que la nuit tombais sur le monde des humains, Shin repensais à sa journée, alors qu'il étai encore entrain de dormir, un shinigami de sa division venais frapper à sa porte, il était porteur d'un message de son capitaine, il devais encore retourner dans le monde des humains pour une mission en solitaire, il n'y avais pas mille explications possible, soit les hollows gagnaient en puissance, soit son capitaine souhaitais qu'il devienne plus fort, la deuxième possibilité était sans doute la plus probable, alors pourquoi son capitaine voulais qu'il devienne plus fort restais un mystère, mais une chose était certaine, c'est que du moment que Shin devenais plus fort, cela lui était indifférent.

Il avais passer sa journée à chasser des hollows de tout type, mais ils avait tous un point commun, aucun n'était parvenu à résister au style de combat de Ryumaro accompagné de Fujimaru et Kidomura, le tout en Shikaï, et pourtant certains hollows avaient des capacité qui pouvais se montrer redoutable et dangereuse, comme un hollows qui avais le pouvoir de faire fondre les lames des Zanpkutô a l'aide de son sang, il n'avais jamais eu affaire à ce hollow la, mais il aurais put sans problème s'en charger sans être toucher par cette faculté.

Shin se trouvais sur le toit d'un bâtiment qui montais assez haut, ce n'était pas le plus haut mais pas loin, il scrutais alors la nuit qui venais juste de s'installer, tel un justicier, il observais la plus grande zone possible afin de voir un maximum de chose.

Soudain il remarqua un reiatsu un peu particulier, mais il ne le sentis pas suffisamment longtemps pour trouver sa étrange, puis se fut le tour de la présence d'un hollow, mais il ne semblais pas se diriger vers lui,se qui attira franchement l'attention de Shin.

- "Un hollow qui ne se dirige pas vers moi, est un hollow qui veut s'attaquer à un humain !"

Shin posa son regard sur Ryumaro qui se trouvais dans sa main droite, tenu de façon classique, puis sur Fujimaru, dans la main gauche tenu lame vers le bas, puis sur Kidomura, attaché sur son dos, ses trois Zanpakutô était en Shikaï, Shin était donc au maximum de sa puissance, ses trois Zanpakutô était certes un avantage, mais aussi un gros inconvénient car il ne pouvais pas rester comme sa très longtemps.

*Vous êtes prêt ?*

Fujimaru : *Prêt !*

Kidomura : *Compte sur moi !*

Ryumaro : *That's rock baby !*

Ses Zanpakutô étant prêt au combat, Shin fonça directement vers le hollow, les autres shinigami aurais pris un temps fou pour arriver jusque la, mais grâce à Kidomura, Shin y arriva en quelques instants, alors qu'il se trouvais en hauteur par rapport au hollow, Shin fonça dessus tel un rapace fondant sur sa proie, il laissa alors carte blanche à Ryumaro, qui se fit plaisir en s’enfonçant dans la tête du hollow avant de couper son masque en deux d'un coup net et précis.

Ce n'est qu'après que Shin ai repris le contrôle de son corps qu'il remarqua une âme errante, il ne fit pas spécialement attention à elle, c'est elle qui aurais du être la victime du hollow s'il n'étais pas intervenu. Shin se rapprocha d'elle.

- "Tout va bien ?"

D'ordinaire Shin avais tendance à annulé les Shikaï, mais il savais qu'il y avait des risque que des "amis" pourrait arriver. Il resta donc sur la qui-vive, gardant un œil sur les alentours, à le regarder on pourrais croire qu'il n'en a rien a cirer de l'âme errante qui se trouvais devant lui, alors qu'en réalité elle était sa priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Espada #10 :.
.: Espada #10 :.


Messages : 132
Date d'inscription : 05/09/2011

JDR
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
55/350  (55/350)
Relations:


MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Dim 18 Sep - 3:07



La scène... avait quelque chose d'étrange.
Enveloppés par l'obscurité de la nuit, deux âmes se tenaient dans la cour arrière d'une maison. Près d'eux, le cadavre d'un homme qui avait commis un péché atroce : celui de s'amuser avec le cœur de sa femme. Pour ce crime, l'humain devait être puni. Comment ? Seule la mort semblait une sanction acceptable. Ah oui ? Non. Pas selon Seika Hyûga. Cet hypocrite aurait dû assisté au décès brutal de sa femme et de ses enfants, car c'est ce qu'elle avait prévu. Bien sûr, tout fut gâché par l'arrivée de ce Hollow, qui eut la bonté d'achever l'homme en une bouchée. Ce geste avait profondément énervé la jeune femme.

Malheureusement, elle ne put accomplir sa vengeance puisqu'un autre le fit à sa place. D'un coup d'épée, l'inconnu sembla trancher lui-même le masque du monstre en deux parts égales. Lorsque le Shinigami, parce que c'en était un, se rapprocha de la Hyûga pour lui demander si elle allait bien, celle-ci ne répondit que par le silence. En fait, elle réfléchissait. Pourquoi un Shinigami l'avait-il aidée ? Mais surtout, la question qui lui brûlait les lèvres... à quel moment les Shinigamis avaient-ils appris à utiliser trois Zanpakutos ? La jeune femme était loin d'être aveugle au point de ne pas remarquer les trois armes que l'inconnu transportait. Deux emprisonnées à l'intérieur de chaque main, et une autre attachée au dos. Cela en faisait beaucoup pour une seule personne. Trop, même. Dès lors, Seika se méfia. Qui était-il ? Que lui voulait-il ? Savait-il qui elle était ? À en juger par l'expression qu'il arborait et le ton avec lequel il s'était adressé à elle, sûrement pas. Alors sa capacité à masquer son Reiatsu devait y être pour quelque chose puisqu'il semblait croire qu'elle n'était qu'une simple âme qui errait sans but. Il ne paraissait même pas se questionner sur la raison pour laquelle Seika se trouvait à cet endroit lugubre, devant un corps qui lui était étranger. Non, le Shinigami paraissait plutôt à l'affut. De quoi ? La jeune femme n'en avait cure, car ce qui l'intéressait désormais était l'être qui se tenait devant elle.

L'Arrancar avait été envoyée sur Terre pour enquêter. Pour surveiller. Pour espionner. Pour observer. Pour s'amuser ? À aucun moment on lui avait interdit de se faire plaisir. La seule limitation imposée était de ne pas combattre des Shinigamis, d'en tuer, de dévorer des âmes humaines, bref, provoquer un évènement inattendu. Cependant, une rencontre avec un Dieu de la mort qui ne connaissait pas son identité ne faisait nullement partie des restrictions. Depuis que Gin n'était plus au pouvoir, les ordres se faisaient bien plus sévères. Non pas que Seika les ait toujours suivis à la lettre, mais l'autorité était devenue incontestable. La jeune femme allait pester contre les trois nouveaux qui se prenaient pour des rois (et reines), mais plus tard. L'heure était d'abord aux mensonges et à la comédie. Elle allait montrer au monde ses talents d'actrice !

D'une voix aiguë et guillerette, la jolie Arrancar répondit :

« Tout va bien ? Vous me demandez si tout va bien ? Je viens de me faire attaquer par une bestiole hideuse et grotesque, et tout ce que vous quémandez c'est si 'tout va bien' ? Drôle de question. Auriez-vous besoin d'un dessin ? Bien sûr que rien ne va ! »

Son personnage de petite fille snob et excitée lui seyait à merveille, d'autant plus qu'elle ajoutait les expressions faciales qui venaient avec. Sourcils froncés, lèvres pincées, yeux rancuniers, tout paraissait réel. Toujours ancrée dans son personnage, Seika se releva et épousseta énergiquement ses vêtements. En relevant la tête, elle croisa le regard du Shinigami. Indescriptible. Cela l'aurait presque faite sursauter si elle avait été humaine. Deux perles rouges l'observaient, ou plutôt la toisaient. Une âme errante au sale caractère, devait-il penser. Sans attendre une réponse de sa part, la Hyûga continua dans sa lancée.

« J'attendais quelqu'un, une personne qui existe encore, lorsque cette créature monstrueuse est sortie de nulle part. Elle s'en est prise à cet homme, dit Seika en pointant le cadavre du doigt. C'était horrible, elle lui a porté un coup de ses griffes aiguisées et l'homme est mort. Puis elle a... elle a semblé manger son âme. Est-ce possible ? Je veux dire... manger une âme ? Qui était cette créature ? Et vous, qui êtes-vous ? Je suis tellement perdue... »

La jeune femme étouffa un faux sanglot. Sa vie de petite humaine avait été si chamboulée, il était impossible que ce Shinigami ne puisse être touché par sa détresse. Lui qui semblait si tendu, si vigilant. S'il serait gentil, il se présenterait et lui expliquerait la situation. Quoi de mieux alors pour recueillir de l'information ?

Seika s'attendait à ce qu'il tombe dans le piège, à ce qu'il débute une série d'explications sur la Soul Society et son fonctionnement. C'était sans compter sur la merveilleuse apparition de deux autres Hollows, qui vinrent une fois de plus bousculer ses plans.


Dernière édition par Seika Hyûga le Lun 26 Sep - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Lieutenant 7ème Division :.
.: Lieutenant 7ème Division :.


Messages : 106
Date d'inscription : 04/08/2011

JDR
Niveau:
27/100  (27/100)
Expérience:
220/250  (220/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Dim 18 Sep - 19:09

Alors que l'âme errante se plainai qu'elle n'allais pas "bien" Shin sentis la présence de deux autres hollows, rien de bien inhabituelle, lorsqu'on en tue un, il en apparais deux autre, parfois plus, non souvent plus en fait. Il ne prêtait presque pas attention aux paroles de l'âme errante.

- "Parfait si tu a encore la force de te plaindre, alors c'est que tu es en bonne santé."

Shin ne la regardais même pas lorsqu'il prononça ces paroles, en réalité il scrutait les alentours afin de voir par où pourrais arriver les deux autres hollows.

Le premier à se montrer, était plutôt imposant, ressemblant vaguement à un ver géant, mais contrairement au ver, le hollow possédait des membres. Six pattes et quatre bras environ, car il y avait des moignons de membres soit non développer, soit il s'agissait de cicatrices de précédent combat. Shin souleva Fujimaru en position vertical et visa le masque du hollow.

- "Hakui no tenshi setsudan !"

Le hollow eu à peine le temps de hurler que quatre rayon argenté partirent en rafale de la première pointe de Fujimaru, il ne fallut pas longtemps avant que ceux-ci n'atteigne la tête du hollow, une fois arrivé au contact de celle-ci les rayons se transformèrent en Zanpakutô et donnèrent un coup chacun sur le masque du hollow avant de disparaitre, celui-ci ne put résister à cet assaut et disparu en un instant.

Shin ne réalisa pas tout de suite que le deuxième fonçait droit sur lui par l'arrière, Ryumaro pris le contrôle et fit retourner Shin en un quart de seconde pour bloquer verticalement la morsure du hollow, ensuite il plaça Fujimaru verticalement aussi devant la gueule ouverte et surtout bloqué du hollow. Celui-ci ressemblait à un hollow "classique" de forme humanoïde, à part un léger détail, il avait l'air de se déplacer sur ses quatre membres. Ce qui avantageais Shin, car il n'avait pas à craindre un coup de griffe venant des coter.

- "Tu aimes les morsure ? Alors tu vas en avoir ! Ankokubusshitsu kajiritsuku !"

Soudain quatre rayon violet presque noir sortirent en rafale de la première pointe de Fujimaru, ceux-ci se transformèrent en gueule de hollow et le mordirent de l'intérieur avant de disparaitre déchirant l'intérieur du hollow. Shin était bien conscient que cela ne le tuerais pas, mais au moins il serais sous le choc, ce qui laisserais plus d'ouverture a Shin.

Sous la puissance du coup le hollow recula de quelque pas et Shin en profita pour se rapprocher à une vitesse folle grâce à Kidomura et trancha d'un coup sec et net le masque à l'aide de Ryumaro.

Shin se concentra pour savoir si d'autres hollows s’approchaient, mais le secteur semblait avoir retrouvé son calme. Il fit enfin attention à l'âme errante et à la victime du premier hollow. Elle était habillé simplement, comme une humaine, et d'après ses paroles elle le connaissait et elle l'attendait lorsqu'il a surgit. Shin observa un peu plus attentivement le corps et remarqua un petit détail, il n'y avait qu'une seul entaille et celle-ci se trouvait en plein milieu du torse, ce qui frappa Shin c'était l'absence d'autre entaille du même genre. La plupart des hollow avait plusieurs griffes et ils n'hésitaient pas à s'en servir.

*Pourquoi n'y a-t-il qu'une seule entaille ? Il arrive que certain hollow n'ai qu'une griffe, mais cela reste très rare.*

Shin se rapprocha alors de l'âme errante.

- "Je suis désolé je ne me suis pas présenter, je me nomme Shin, Ashikage Shin, Lieutenant de la septième division."

Shin lui sourit naturellement, ce qui équivaux à un demi sourire charmeur, c'était l'une des raisons pour laquelle il ne souriait presque jamais aux hommes par peur de mal entendu.

Kidomura : *Si tu veux mon avis Shin, il y a un truc bizarre qui se cache la dessous.*

*Oui sans aucun doute, cette blessure ne peut pas être l’œuvre d'un hollow.*

Ryumaro : *Moi ça me fait penser à un compatriote, attaque de type perforante.*

Shin pris compte des réflexions de ses Zanpakutô, ce n'était pas la première fois qu'ils le conseillaient et où ils avaient raison, mais selon lui ça ne pouvait être cette âme errante.

- "C'est triste pour lui, manger par un hollow, quel fin tragique, j'aurais aimé pouvoir intervenir plus tôt, j'aurais pu le sauvé."

Il tourna alors le regard vers l'âme errante, celui-ci exprimais un profond "désolé". Shin était un peu honteux de lui-même de ne pas avoir sentis la présence du hollow un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Espada #10 :.
.: Espada #10 :.


Messages : 132
Date d'inscription : 05/09/2011

JDR
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
55/350  (55/350)
Relations:


MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Mar 20 Sep - 1:24



« Parfait si tu as encore la force de te plaindre, alors c'est que tu es en bonne santé. »

Il avait osé. Cet impertinent avait osé se moquer d'elle.
Son corps réagit instantanément à la provocation. Le dos droit, les bras crispés, les poings fermés, le froncement de sourcils, le rictus sur la bouche et les yeux perçants, voilà le magnifique portait d'une Seika énervée. Avec ses cheveux roses peignés à l'allure d'une sauvage, elle aurait pu faire peur à un adolescent, mais un vieux téméraire lui aurait simplement ébouriffé la chevelure un peu plus. Ce geste, bien qu'amical, lui aurait valu une mort atroce et douloureuse. Personne ne touchait aux mèches rosés de la jolie Arrancar, c'était un principe qui s'imposait dès qu'on la rencontrait. Comme une barrière invisible qui séparait les corps étrangers de ses cheveux. Bref, on lui effleure un cheveu si on a l'idée saugrenue de se suicider. Le même danger se présente lorsqu'on la blesse par des paroles sardoniques. Attention petit Shinigami, car Seika devient vraiment impatiente face à ton comportement. Elle va te manger tout cru si tu continues...

Bon, peut-être qu'elle en faisait tout un plat pour rien. Ce jeune homme n'avait sans doute pas voulu être ironique dans ses propos et les mots étaient sortis tout seul sous l'impulsion de l'agacement. Néanmoins, la Hyûga y avait vu un sarcasme et elle n'allait pas oublier cet affront de sitôt. Car oui, elle considérait cette phrase comme un affront. On ne pouvait s'adresser à elle de cette façon, c'était une offense impardonnable.

Il mériterait une bonne correction, ce garçon.

Était-elle trop impulsive ? Pour un si petit commentaire... mais il avait été dit avec une telle désinvolture que ça en devenait insultant. Non, même si Seika l'avait bien mérité, elle n'arrivait pas à pardonner au malpoli ses paroles. En plus, il n'avait même pas levé les yeux vers elle lorsqu'il lui avait parlé ! N'était-ce pas outrageux ? L'Arrancar détestait les gens qui ne la remarquaient pas, qui l'ignoraient en passant leur chemin. Ça avait le don de la mettre en colère et de la vexer jusqu'au plus haut point.

Retenant difficilement sa rage, Seika se contenta de rester sur place pour observer le combat. Tapant du pied droit pour montrer son impatience, elle posa son index droit sur son nez, signe qu'elle analysait la situation. Si le Shinigami se révélait capable d'identifier son origine, elle pourrait être dans l'obligation de combattre. Si cela venait à se produire, il serait préférable qu'elle sache avec qui elle aurait affaire. Au Hueco Mundo, Seika n'avait nullement peur de perdre et c'est pourquoi elle engageait rapidement un duel. Dans le monde des humains par contre, elle ne savait jamais sur qui elle allait tomber alors elle se devait d'être prudente. Une âme errante pouvait se révéler très faible, mais un Shinigami pouvait apparaître afin de la protéger. Sans oublier le gros handicap dont souffrait la jeune Arrancar, c'est-à-dire l'incapacité de ressentir ou reconnaître l'énergie spirituelle des autres. Ainsi elle avait eu une surprise en voyant ces deux Hollows apparaître. Quel beau cadeau pour sa visite sur Terre !

Saleté de bestioles... un jour je vous éradiquerai tous jusqu'au dernier.

Elle n'eut pas le plaisir de ruminer plus longtemps contre les deux monstres, car le combat venait de débuter. Le Shinigami s'était mis en position, autrement dit il avait pointé la lame du sabre qui se trouvait dans sa main droite vers le Hollow. Celui-ci avait la forme d'un ver géant, mais il possédait quelques membres qui lui permettaient sûrement de mieux se déplacer. Apparence dégoûtante, en somme.

Tout à coup, quatre rayons argentés semblèrent sortir de la pointe de l'épée du Shinigami pour se diriger en plein sur l'ennemi. Seika prit immédiatement des notes.

Il a la faculté d'émettre des attaques à distance qui ressemblent étrangement à des coups de Zanpakuto. Est-ce que l'arme de droite est la seule à faire cela ?

En étudiant minutieusement les gestes du Shinigami, Seika décela quelques imperfections. Cependant, ce qui l'intriguait le plus était cette relation bizarre qu'il semblait partager avec ses armes. Un être normal se serait fait avoir par une attaque surprise, et d'après ce que la Hyûga avait vu, Shin était un être normal. Sauf qu'en moins d'une seconde il s'était retourné pour finir le deuxième Hollow, comme animé par une force inconnue. Avait-il de merveilleux réflexes ou cachait-il autre chose ?

Hm, ça devient vraiment intéressant...

Une fois les Hollows décimés, le Shinigami s'intéressa davantage à Seika. Il alla même jusqu'à se présenter comme étant Ashikage Shin, le lieutenant de la septième division. Cette franchise plut beaucoup à la jeune femme, qui se détendit les muscles en lâchant un soupir. Soulagée que la menace soit partie, mais inquiète des pouvoirs de ce Shin. C'était ce que lui devait percevoir, car son personnage d'âme errante était toujours valide. Tant qu'à mentir, autant aller jusqu'au bout !

Seika allait reprendre la parole lorsque l'homme aux trois Zanpakuto lui fit un sourire. Ce sourire... Seika eut soudain un élan de mélancolie. Depuis combien d'années ne lui avait-on pas accordé un sourire comme celui-là ? Un sourire qui se voulait rassurant et charmeur à la fois. À la pensée du dernier qui lui avait sourit ainsi, la jeune femme eut les joues animées d'une douce chaleur. Oui, Seika Hyûga rougissait. Parce que pour elle, ce petit geste du visage avait une grande valeur. Une signification importante qui remontait à très très loin... dans les méandres de son passé.

Mais bon, ce n'est pas parce qu'il était gentil et sympathique avec elle que leur rencontre allait prendre une bonne tournure, au contraire. Ça allait juste être plus amusant de le berner ! Sauf que l'Arrancar ne savait pas que le Shinigami se doutait déjà de quelque chose. Elle ne savait pas qu'il avait déjà des soupçons quant aux circonstances de la mort de l'humain.

« En... en effet, si vous seriez arrivé plus tôt cet homme ne serait pas mort et je n'aurais pas attendu pour rien ! Maintenant que tout ce temps a été perdu, je dois repartir à la recherche d'une autre personne qui pourrait m'aider. Vous êtes content ? Vous m'avez peut-être protégée de ces deux brutes épaisses, mais votre retard m'a fait perdre un être important. En plus de gagner une rencontre en tête-à-tête avec ces trucs noirs et blancs ! Beurk ! À y repenser j'en ai des frissons. »

Pour appuyer ses dires, Seika fit une grimace dégoûtée avec sa bouche.
Une chance, elle ne se forçait pas puisque ça aurait paru. Avec les expressions des lèvres, elle avait un peu de difficulté. Reprenant sur un ton un peu moins vaniteux, la jeune femme continua :

« Alors vous vous appelez Shin ? Et vous êtes... lieutenant ? De la septième division ? C'est quoi encore, cette histoire ? Vous faites partie d'une organisation ou quelque chose du genre ? Faudrait m'expliquer, peut-être que vous pouvez m'aider si vous êtes spécial. Surtout avec les aptitudes de combat que vous avez, je serais en sécurité... »

Cette fois-ci tu ne m'échapperas pas Shinigami, je t'obligerai à révéler tes secrets d'une manière ou d'une autre.

Puis elle patienta pour les explications qu'elle voulait recevoir, absolument sûre d'elle.


Dernière édition par Seika Hyûga le Mer 21 Sep - 1:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Lieutenant 7ème Division :.
.: Lieutenant 7ème Division :.


Messages : 106
Date d'inscription : 04/08/2011

JDR
Niveau:
27/100  (27/100)
Expérience:
220/250  (220/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Mar 20 Sep - 19:56

« En... en effet, si vous seriez arrivé plus tôt cet homme ne serait pas mort et je n'aurais pas attendu pour rien ! Maintenant que tout ce temps a été perdu, je dois repartir à la recherche d'une autre personne qui pourrait m'aider. Vous êtes content ? Vous m'avez peut-être protégée de ces deux brutes épaisses, mais votre retard m'a fait perdre un être important. En plus de gagner une rencontre en tête-à-tête avec ces trucs noirs et blancs ! Beurk ! À y repenser j'en ai des frissons. »

Ensuite l'âme errante fit une grimace dégoûtée avec sa bouche.

« Alors vous vous appelez Shin ? Et vous êtes... lieutenant ? De la septième division ? C'est quoi encore, cette histoire ? Vous faites partie d'une organisation ou quelque chose du genre ? Faudrait m'expliquer, peut-être que vous pouvez m'aider si vous êtes spécial. Surtout avec les aptitudes de combat que vous avez, je serais en sécurité... »

Elle cherchait à en savoir plus comme toute âme errante qui se respecte, mais Shin avais pris pour habitude de ne pas se lancer dans ses explication, il n'était pas payé pour ça, donc il laissait les simple shinigami se charger de ce genre de chose. Subitement le doute commença à envahir l'esprit de Shin.

*Et si elle n'était pas ce qu'elle paraissait être, et si elle était bien plus qu'une âme errante ou pire, plus qu'un shinigami …*

Cette pensée resta quelques instants dans sa tête, s'il n'arrivait pas à trouver vite la solution à ce problème il pourrait en perdre le sommeil, il le savait parce qu'il se connaissait bien. Et puis une autre pensée émergea dans son esprit.

*Mes aptitudes au combat ? Que veut-elle dire par la ? Aurais-t-elle déjà vu un shinigami se battre auparavant, si c'est le cas, alors il est impossible qu'elle soit encore là. Les autres shinigami aurais dû effectuer un konso sur elle pour l'envoyer à la soul society, alors se pourrais-t-il qu'elle soit un shinigami exilé mais alors sa demande d'information ne tient pas debout, soit c'est un arrancar et la tout s'expliquerais mais alors où est son Zanpakutô ?*

Cette pensée confirma sont autres réflexion mentale, il devait se montrer prudent même s'il devait s'avérer qu'il avait tort à son sujet, mais il préférait être prudent avec une simple âme errante plutôt qu'en confiance avec un arrancar.

- "Oui je fais partie du Goteï 13 de la Soul Society, notre but est de réguler le cycle des réincarnations des âmes humaine, dès qu'une âme humaine reste sur terre il est de notre devoir de l'envoyer à la Soul Society grâce à une technique spéciale qui se nomme "Konso", elle ne fonctionne que sur les âmes errante, d'ailleurs maintenant que j'y pense, il faudrait que je t'y envoie."

Si ces soupçon s'avérais être juste, elle devrait trouver une très bonne parade à cela, c'était donc le moment où il allait enfin être fixé, il allait savoir si il devrait combattre ou l'envoyer à la Soul Society. Il n'y paraissait pas, mais Shin priais pour qu'il ne s'agisse que d'une simple âme errante qui pose trop de question. Mais s'il avait raison, elle devais être une très bonne actrice pour paraitre aussi convaincante. Shin attendais donc avec impatience la réponse de l'âme errante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Espada #10 :.
.: Espada #10 :.


Messages : 132
Date d'inscription : 05/09/2011

JDR
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
55/350  (55/350)
Relations:


MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Jeu 22 Sep - 0:55


Pardon d'avance pour la mauvaise qualité de ce RP ><


Elle le savait, elle s'y attendait.
À un moment ou à un autre, sa supercherie tomberait et elle serait obligée de révéler sa nature d'Arrancar. Pour cette occasion, elle irait reprendre son Zanpakuto, qui s'amusait tranquillement au milieu des feuilles. Elle le tiendrait de sa main gauche et le pointerait vers le dénommé Shin, un sourire malfaisant collé aux lèvres. Elle récupèrerait son visage de tous les jours, cette expression de mélancolie qu'il lui était impossible d'enlever. Puis elle dirait, à l'aide de sa douce voix, un adieux au pauvre Shinigami.

« Ravie de t'avoir tué. »

Ces mots seraient intimement adressés à son ennemi, avant qu'elle ne l'achève. Fin.
Sauf que ce n'était qu'un scénario imaginaire faisant office de passe-temps à notre chère Seika. La réalité était tout autre, plongeant ainsi la jeune femme dans une lassitude mortelle. Le Shinigami semblait toujours vivant, accompagné de ses trois armes. Le regard rougeoyant qu'il posait sur elle certifiait une trop grande attention. S'attendait-il à un aveu ou à une confidence ? Dans ce cas, il pouvait rêver en couleur, car elle n'avait pas dit son dernier mot.

L'Arrancar souhaitait continuer sa machinerie pour deux raisons : tester ses limites et recueillir un maximum d'informations. Avec le talent qui l'animait, nul doute qu'elle aurait des réponses à ses questions. Il en était impossible autrement. Elle ne pensait même pas à l'échec, car seule la réussite comptait. Parole de Seika Hyûga, elle obtiendrait des informations en utilisant uniquement l'élocution. C'était son but, du moins pour l'instant...

« Quoi ?! Vous voulez m'envoyer dans un lieu qui m'est inconnu et dont je ne n'ai aucune idée du fonctionnement ? C'est moi ou vous êtes bête ? Vous pensez vraiment que j'accepterais de vous suivre en n'ayant simplement votre parole que cette... cette Soul quelque chose existe ? » s'exprima la jeune femme, trouvant ce discours tout à fait normale pour une âme qui se fait aborder par un type bizarre possédant trois épées.

Et voilà. La meilleure façon de se faire expliquer les choses était de demander ! Heureusement que le personnage de Seika pouvait s'interroger autant sans être démasqué. Cette âme errante qui n'avait pas sa langue dans sa poche, elle voulait tout savoir la coquine. Ce à quoi ressemblait la Soul Society, qui la commandait, qui composait ses forces militaires, le rituel pour passer d'un monde à l'autre... il y avait tant de zones noires dans le cerveau de l'Arrancar qu'elle aurait aimé poser ses questions directement pour enfin être fixée, mais si elle agissait ainsi son masque fondrait bien rapidement. Mieux valait patienter pour cette fois. Ce Shin Ashikage n'était peut-être qu'un lieutenant, mais un lieutenant avec plusieurs armes. Un autre mystère irrésolu, d'ailleurs.

Bon. Si je ne reçois pas de réponse appropriée cette fois-ci, je sens que je vais m'énerver.


En effet, Seika aurait bien raison de devenir impatiente et agressive, parce que depuis le début ce Shinigami échappait à tous les interrogatoires, à tous les plans qu'elle avait fixé. S'il pouvait au moins lui donner un renseignement qu'elle ne connaissait pas déjà, ça serait un bon point de départ.

Afin de faire comprendre à l'homme qu'elle était sérieuse, l'Arrancar lança une dernière remarque.

« N'ayant qu'une faible confiance en vous, il en faudrait beaucoup pour me donner l'envie d'aller à cette Soul machin-truc, si elle existe bel et bien. Sinon, je ne vois pas l'intérêt d'aller à un endroit que je ne connais pas. » déclara-t-elle, croisant les bras sur sa volumineuse poitrine et prenant un air courroucé.

Ne restait plus qu'à attendre que le Shinigami se décide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Lieutenant 7ème Division :.
.: Lieutenant 7ème Division :.


Messages : 106
Date d'inscription : 04/08/2011

JDR
Niveau:
27/100  (27/100)
Expérience:
220/250  (220/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Ven 23 Sep - 22:15

L'âme errante semblais ne pas faire confiance en Shin, ce qui ne le mis pas de bonne humeur, il venait de lui sauver la vie, enfin son âme pour être exacte, pour Shin cela voulait dire beaucoup. Il aurait très bien pu la laisser se débrouiller avec les deux autres hollow qui ont débarqué quelques instant après le premier. Si ses soupçon étaient juste, elle aurait très bien pu se débrouiller seule. Mais pour le moment il n'avait rien de concret donc il ne tira pas de décision hâtive.

*Fait attention, personne n'est à l’abri d'éventuelle bavures de la part de la Soul Society.*

C'était officiel Shin ne l'aimais, elle était irrespectueuse et il n'aimais pas le ton sur lequel elle lui parlais, désormais elle aurait beau dire ce qu'elle voulait il n'y aurais plus rien à faire. Shin changea tout de suite d'expression, aux lieux d'avoir un visage calme, gentil et un peu charmeur, il devint comme blasé sans la moindre expression sur le visage. Ceci était le signe que Shin passais "en mode sadique et cruel", il avait désormais une idée fixe dans la tête.

Il se retourna d'un coup.

"Très bien, au vue des informations que vous venez de me donner, j'en conclu que ma mission est terminer, donc sur ce. Adieu très cher âme errante ..."

Il fit quelques pas et se retourna à nouveaux, mais cette plus lentement.

"A moins que je ne me tromperais sur vos origines ? N'ai-je pas raison ?"

Shin sera discrètement les poings en priant pour se coup de bluff donne de bon résultat. D'un coter il voulait avoir raison, mais cette probabilité l'effrayais plus que tout, il n'avait pas les capacités pour affronter un arrancar, enfin si elle en était bien un, car pour lui rien n'était sûr. Comme quelqu'un lui avais déjà dit : "C'est l'bordel dans ma tête !", Shin ne savait plus quoi penser et était un peu perdu, mais il savait que deux options s'offrais à lui, soit il partait sans se retourner, soit il combattait.

"Si j'ai raison, je reste, si j'ai tort alors je partirais à jamais vous laissant en compagnie de mes très chère amis hollows."

Lorsque Shin prononça ces paroles, son regard était terrifiant, il aurait pu faire peut à beaucoup de gens de la Soul Society avec un regard pareil, à mi-chemin entre la folie et l'envie de voir le sang coulé à flot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Espada #10 :.
.: Espada #10 :.


Messages : 132
Date d'inscription : 05/09/2011

JDR
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
55/350  (55/350)
Relations:


MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Mer 28 Sep - 1:38


Seika n'aimait pas du tout le visage qu'il venait de prendre.
Une expression d'indifférence pure, sans aucune émotion ni intérêt envers la jeune femme qui lui faisait face. Ce changement radical ne manqua pas d'attirer son attention. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Lui qui avait semblé si sympathique quelques minutes plus tôt, le voilà qui se refermait. Pourquoi ? La jeune Arrancar se le demandait bien. Elle avait pourtant joué son rôle à la perfection, personne n'aurait pu deviner ses origines de Hollow. Et elle masquait toujours son Reiatsu avec brio, alors que se passait-il ?

Tout à coup, le Shinigami se retourna. Ce geste attisa la curiosité de la Hyûga, qui se questionnait beaucoup sur les raisons de ce revirement de situation. Normalement son plan aurait dû fonctionné, Shin Ashikage aurait dû lui donner les réponses qu'elle attendait. Depuis le début elle jouait la petite fille snob, la pauvre âme errante qui avait vécu un traumatisme. Car oui, rencontrer un Hollow pouvait parfaitement choquer une jeune fleur comme elle, voir l'effrayer au plus haut point. C'était ce que l'actrice se disait, néanmoins le Shinigami paraissait penser autrement.

« Très bien, au vue des informations que vous venez de me donner, j'en conclus que ma mission est terminée, donc sur ce. Adieu très cher âme errante... »

Quoi ? Il venait vraiment de la repousser ? Il voulait la laisser en plan, elle ?
Là c'en était trop. Seika n'avait pas fait tout ce travail pour se faire rejeter par le premier venu, oh que non ! Il avait osé lui sortir cette excuse minable et effrontée, il allait payer. De toute façon, Seika se l'était promis : aucune réponse appropriée, elle s'énervait. C'était sans compter la question plus ou moins allusive que le Shinigami rajouta...

« À moins que je ne me tromperais sur vos origines ? N'ai-je pas raison ? »

Il s'était finalement retourné pour observer sa réaction, chose qui n'allait pas tarder d'ailleurs. Ayant toujours été contrôlée par ses émotions et ses caprices, l'Arrancar ne se fit pas prier pour montrer qu'elle perdait patience. Elle essaierait de maîtriser sa rage une autre fois, parce que la situation actuelle la mettait trop en rogne. Et qu'elle ne voulait pas faire d'efforts, surtout pour un Shinigami qui lui était inutile. Ce dernier n'avait jamais daigné vouloir répondre à ses questions, alors mieux valait ne pas perdre plus de temps...

Doucement, en même temps que Shin formulait une phrase, Seika laissa filtrer son énergie spirituelle.

« Si j'ai raison, je reste, si j'ai tort alors je partirais à jamais vous laissant en compagnie de mes très chère amis hollows. »

Bon, elle avait définitivement perdu patience. Dévoilant son Reiatsu d'un coup, Seika reprit sa personnalité initiale, c'est-à-dire une jeune fille arrogante, fière et confiante. Elle avait décroisé les bras et affichait maintenant un air irrité au visage pour montrer qu'elle était énervée.

« Quel petit ingrat fais-tu. Tu ne sais donc pas à qui tu t'adresses ? »

Elle avait prononcé ces paroles de sa voix habituelle, qui sonnait comme une douce mélodie aux oreilles. C'est avec cette voix flûtée qu'elle avait chanté autrefois, en tant qu'humaine. Depuis sa mort, elle ne s'était pas exercée, mais elle savait ses talents toujours aussi formidables.

Profitant de la surprise qu'avait engendré sa libération de Reiatsu, Seika alla ramasser son Zanpakuto qui se trouvait à cinq pas derrière elle. Une fois l'objet en main, elle le fit tournoyer entre ses doigts tout en toisant le lieutenant Shinigami devant elle. Avec un sourire qui se voulut provocateur, elle lança :

« Que tu aies raison ou non m'importe peu. Elle leva sa main droite et la positionna perpendiculaire au sol. Tu seras mort à la fin de la nuit. »

En une seconde, une boule d'énergie rouge se forma sur sa main. C'était un Bara qu'elle se préparait à envoyer sur l'ennemi et qui grossissait très rapidement. Au bout de quatre secondes d'attente, elle lâcha l'attaque en direction du Shinigami. Elle avait mis un peu plus de puissance qu'il en fallait, mais la rapidité était toujours la même. La jeune femme doutait que ce simple geste vienne à bout de l'Ashikage, car il possédait l'honorable grade de lieutenant. Du moins, c'est ce qu'il avait dit. Après, Seika ne pouvait réellement savoir s'il avait menti ou non. La seule chose qu'elle eut pu décréter était qu'il ne détenait pas encore le niveau de capitaine. Mais la route pour y arriver n'était peut-être pas si loin... surtout avec l'aide de trois Zanpakutos, qui, il faut l'avouer, sont de précieux atouts lors d'un combat.

Sauf que Seika avait toujours une stratégie de prévue pour une situation comme celle-ci. Une bataille avec un ennemi pouvait débuter n'importe où, à n'importe quel moment de la journée. Pour cela donc, il fallait être prêt. Et je le suis, se dit-elle en jetant un coup d’œil à sa valise.


Dernière édition par Seika Hyûga le Lun 7 Nov - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Lieutenant 7ème Division :.
.: Lieutenant 7ème Division :.


Messages : 106
Date d'inscription : 04/08/2011

JDR
Niveau:
27/100  (27/100)
Expérience:
220/250  (220/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Jeu 13 Oct - 19:27

La jeune femme montra enfin sa véritable apparence, et ce fut pour Shin le pire moment de sa mission, ce Reiatsu était tout simplement incroyable, il était à le fois écrasant et terrible, Shin avais encore une fois raison, ce n'était pas juste une âme errante, c'était bien un Arrancar et il ne pouvais rien contre elle, la différence de niveau était bien trop grand entre elle et lui, sa seule chance était de faire un replis stratégique.

*Bordel, qu'est-ce qu'on peut faire maintenant ?*

Ryumaro : *On fonce dans le tas !*

Kidomura : *T'est pas un peu malade ? On y arrivera jamais.*

Fujimaru : *Je suis d'accord avec Kido. Même si une solution assez défaitiste.*

Kidomura : *Je suis pas défaitiste, je suis juste réaliste.*

Fujimaru : *C'est moi l'intello du groupe, toi tes le petit couillons qui est juste bon à courir.*

*C'est pas bientôt fini vous deux ? On à pas le temps pour ça !*

La situation devenais critique pour Shin, la seule possibilité pour lui était la fuite, mais avant qu'il n’eut le temps de bouger, l'Arrancar leva sa main vers le haut et lui dis qu'il serais mort avant la fin de la nuit, ensuite une boule d'énergie rouge apparu dans sa main et la lança droit sur lui. Soudain Ryumaro pris le contrôle et couru droit vers la boule d'énergie et juste avant le contacte Shin s'abaissa, évitant ainsi habillement le projectile. Alors que Shin pensais faire demi-tour Ryumaro le fit continuer de courir accroupis.

*Ryumaro que fait tu ?*

Ryumaro : *On à pas l'avantage alors je créé l'effet de surprise en lui envoyant ta tête directement dans son estomac.*

*...*

Le plan de Ryumaro ne plaisais pas vraiment à Shin, mais il n'avait pas tout à fait tort, le fait de la charger tel un taureau était une tactique qui pourrais se montrer très constructive. Ensuite une fuite serais bien plus aisée. Il ne restais plus à Shin que de prier pour que le plan de Ryumaro fonctionne.

*Bon allez on y va, c'est pas aujourd'hui qu'on va mourir !*

Kidomura : *QUOI ???*

Ryumaro : *Yeah, that's rock baby !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Espada #10 :.
.: Espada #10 :.


Messages : 132
Date d'inscription : 05/09/2011

JDR
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
55/350  (55/350)
Relations:


MessageSujet: Et une envolée de Ceros, une ! Mar 8 Nov - 3:42


Elle avait tout prévu. Sauf ça. Une attaque de front.
Il était malade, ce type ? Foncer à cette vitesse vers une dame en simple robe bustier, c'était tout simplement irrespectueux ! Elle qui avait tenté de le pulvériser en un seul lancer de Cero, il aurait au moins pu prévoir autre chose que le corps à corps. Une attaque à longue portée, par exemple ? C'est ce que Seika aurait voulu qu'il utilise, une technique avec son Zanpakuto, n'importe quoi mais pas sa tronche qui s'approche dangereusement du ventre de la jeune femme. Heureusement qu'elle avait de bons yeux, parce que c'est ainsi qu'elle vit la surprise venir à elle : une tête grise et deux perles rouges. L'Arrancar eut tout juste le temps de donner un coup de pied vers la droite pour éviter un face-à-face qui se serait révélé assez violent pour lui couper le souffle en plus de lui faire perdre l'équilibre. Une fraction de seconde plus tard et c'était la catastrophe. Cette attaque lui était tellement inattendue que Seika sentit le corps du Shinigami frôler ses vêtements. Elle n'était pas habituée à faire preuve de tels réflexes, la jeune femme ayant pour manie d'utiliser la force au détritus de la vitesse. Dans son mouvement d'esquive, elle entendit sa veste craquer à cause de la tension qu'exerçaient ses bras. Ce bruit était de mauvaise augure. De très mauvaise augure.

Ça suffit !

La Hyûga détestait voir ses fringues rendre l'âme. Déjà que le soit-disant lieutenant de la Soul Society l'énervait pour ne pas avoir répondu à ses questions, là c'était la goutte qui fit déborder le vase. Son visage se déforma rapidement pour lui donner un air contrarié, voir démoniaque. Dès qu'il fut passé derrière elle, sa main droite lui balança trois Baras l'un à la suite de l'autre. Ce qu'elle aurait aimé qu'au minimum une boule d'énergie atteigne le crâne de ce Shin ! En se retournant vivement vers son adversaire, elle lia sa main gauche à sa droite et commença à concentrer une énorme quantité de Reiatsu. Son Zanpakuto tomba par terre, mais elle ne s'en soucia guère. La hauteur du Cero faisait trois fois sa taille lorsqu'elle le lâcha dans la direction qu'elle pensait avoir vu le Shinigami prendre.

Seika allait baisser les bras quand un cri étrange lui parvint juste à sa droite. En tournant les yeux, elle vit qu'il s'agissait d'un Hollow. Immédiatement, elle reprit sa main droite pour lancer un autre Bara. Celui-ci toucha directement la lourde carcasse de la créature, qui tomba à la renverse. Malheureusement (ou heureusement ?), il percuta la maison qui se trouvait à proximité. Celle-là même qui avait fait office de foyer au défunt homme dont le cadavre gisait devant la porte d'entrée. Pauvres petits enfants... ils devaient sûrement avoir entendu, ou même senti, le tremblement de leur maison. Ils devaient penser à une intrusion. Ils devaient avoir peur. Ils devaient souffrir, pour mieux mourir. Et leur mère ? Que faisait-elle ? Savait-elle que son faux mari venait de périr ? Non, bien sûr que non. Elle dormait à poing fermé. Elle n'avait aucune idée de ce qui passait à l'extérieur, ni de ce qui se passerait plus tard à l'intérieur.

Ce n'est que partie remise. Je reviendrai prendre vos âmes, leur promit mentalement Seika.

Après avoir utilisé plusieurs attaques nécessitant de son énergie spirituelle, Seika souffla un peu, puis se pencha pour ramasser sa lance. Elle en profita également pour enlever sa veste, qui ne serait qu'une entrave si elle devait exécuter des mouvements physiques. Un froid d'automne glissa sur ses épaules découvertes, mais cela ne la dérangeait pas le moins du monde. Au contraire, elle semblait apprécier le contact glacé de l'air sur sa peau. Elle était prête. Parce que le combat ne faisait que commencer, non ? Et son corps était chauffé, animé par toute sa haine. Par toute sa rage. Oh non, elle ne laisserait pas le Shinigami en paix. Du moins, pas tant qu'il n'était pas mort et vidé de tout son sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Lieutenant 7ème Division :.
.: Lieutenant 7ème Division :.


Messages : 106
Date d'inscription : 04/08/2011

JDR
Niveau:
27/100  (27/100)
Expérience:
220/250  (220/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Ven 18 Nov - 17:50

Alors que Shin arrivais tout près du but à atteindre, l'Arrancar fit une esquive rapide sur le coter, ce qui eut pour effet de ne pas arrêter la course folle que Shin venait d’entamer. Un nouveau problème se posais à lui, le fait de pouvoir ou non s’arrêter ne l'inquiétais pas plus que ça, la question qui occupais son esprit concernait l'Arrancar.

*Et mer** ont l'a raté ! ... Que faire maintenant ? ... L'attaquer de nouveau ? ... Fuir ? ... Que faire ? ...*

Ryumaro : *Pas le temps de réfléchir, on fonce !*

Fujimaru : *Au vue de l'adversaire, il vaut mieux éviter la distance, Ryumaro sera bien plus efficace, surtout combiné avec les déplacements de Kidomura.*

Shin était dans une impasse et il venait à peine de dépasser l'Arrancar. Sa vitesse était si importante qu'à ce rythme il serait bientôt encastré dans le mur d'une maison humaine. À un moment il crut entendre une voix, sans doute celle de l'Arrancar, il ne put comprendre ces paroles, mais cela s’arrêta très vite, comme une insulte, ou quelque chose dans ce style. Finalement Shin s’arrêta, il se retourna et n’eut pas le temps de réaliser que trois boule d'énergie fonçais sur lui, elles étaient bien plus rapide que la premier boule qu'il venait d'esquiver. Il n'eut malheureusement pas le temps d'esquiver la premier des trois, celle-ci le toucha ironiquement en plein estomac, juste à l'endroit où il comptait frapper son adversaire.

*Kidomura !*

Kidomura : *Compris ! Ryumaro ! Ne rate pas ton coup !*

Ryumaro : *Allons, tu me connais trop bien pour savoir que je ne rate jamais ce genre de manœuvre. C'est beaucoup trop facile.*

Ryumaro repris alors le contrôle du corps de Shin et utilisa la vitesse de déplacement de Kidomura, ainsi il put éviter les deux autres boule d'énergie, c'est alors qu'il remarqua qu'une quatrième qui était trois fois plus grande que l'Arrancar lui-même, il en fallut de peu pour qu'il ne soit pas capable de l'esquiver en le contournant, elle frôla tout de même Kidomura* avant d'aller se perdre dans la nature. En temps normal Shin s'en serais soucier, mais là, c'était différent. Shin était presque obsédé par l'Arrancar, car avant d'être un Arrancar, elle était un Hollow et Shin ne pouvais pas supporter les Hollows quel qu'il soit.

Shin ne le remarqua pas tout de suite, mais ils n'étaient pas seul car il entendit un étrange cri, en réalité un autre Hollow venais d'arriver, l'Arrancar lui lança directement une boule d'énergie comme celle qui l'avait touché, le Hollow alla s'écraser contre la maison de l'humain qui venait de mourir, Shin ressentais la présence d'une famille à l'intérieur de la maison, au vue de l'état du Hollow, elle ne craignait rien.

Le combat venait de s'officialiser, cette lutte sans merci qui l'opposait selon lui à la "pire des races existante", le combat serais difficile, voire peut être même impossible, mais Shin savait que ce n'était pas la douleur dans son estomac qui l'arrêterais, qui le ralentirais ou qui le gênerais. Il savait que ce n'était pas un simple entrainement, il s'agissait la d'un combat face à une réel menace pour la Soul Society. Soudain le stresse fit son apparition, et s'il n'était pas à la hauteur ? Et s'il échouait face à elle, qu'adviendrait-il de lui ? Mourrait-il ? Cela il ne le savait pas, mais il savait qu'il ne tomberait pas sans se battre de toutes ses forces.

"Alors mademoiselle l'Arrancar, que comptez-vous faire maintenant ?"

Le ton de sa voix était neutre, et son visage de marbre, le simple fait de dire ces quelques mots l'avais remotivé et avait fait disparaitre tout stresse, il était à nouveau totalement insouciant du danger qu'il risquait en affrontant un Hollow d'un niveau bien supérieur au sien.




*Kidomura est placé dans le dos.


[Hrp: Désolé du retard de réponse, j'ai eu quelques contre-temps ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Espada #10 :.
.: Espada #10 :.


Messages : 132
Date d'inscription : 05/09/2011

JDR
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
55/350  (55/350)
Relations:


MessageSujet: Le feu d'artifices ! Dim 27 Nov - 17:37


« Alors mademoiselle l'Arrancar, que comptez-vous faire maintenant ? »

Pas besoin d'en dire plus, la demoiselle en question se jeta brusquement vers le porteur de la voix. Arme en main, sourcils froncés, cheveux au vent, chapeau envolé, l'Arrancar apparut dans toute sa splendeur. Son masque de Hollow étant maintenant dévoilé, il était impossible de nier sa véritable nature. Celle d'une créature avide de sang, de chair et de désespoir. Celle d'une femme capricieuse et vengeresse. Celle d'un pur monstre, en fait.

Que peut-on dire du coup de Zanpakuto qui fut donné avec force et vigueur ? La mince lame translucide aurait découpé le corps d'Ashikage Shin en un trait net et précis s'il n'avait pas au même moment dévié l'attaque avec sa propre arme. De ce seul acte s'en suivit une longue série de coups échangés entre les deux personnages. L'un, à l'âme noble des Shinigamis, était accompagné de ses trois sabres, l'autre, à l'âme noire des Hollows, ne faisait que tournoyer sa lance rosé. Souvent, deux lames se rencontraient pour immédiatement se séparer et reprendre de plus bel leur danse enflammée. Les quelques minutes de corps-à-corps firent plus de mal que de bien. Seika se retrouva avec cinq coupures sur son bras droit, dont l'une, plus profonde, laissait échapper de grosses gouttes vermeille. Avec son empressement et sa rage grandissante, elle ne s'occupa pas d'utiliser le Hierro, une technique particulière qui épaississait sa peau. Elle n'avait pensé qu'à frapper, couper, déchiqueter l'être contre lequel elle se battait. Rien d'autre.

Tout le temps que dura leur duel, l'Arrancar fut la plus active des deux, enchaînant coup de Zanpakuto, coup de poing, coup de pied et autre. Chaque geste, chaque mouvement avait pour seul but d'atteindre l'adversaire, passant par de vastes cercles effectués par les jambes pour faire tomber ou déséquilibrer, à des manipulations rapides et répétées de la lance pour blesser. L'arme de Seika avait cette qualité d'être tranchante autant avec la lame que le manche. Qualité que la jeune femme s'acharnait à intégrer à l'intérieur de toutes ses attaques. Comment donc le Shinigami aurait-il pu prévoir qu'un objet aussi joli puisse se révéler mordant à ce point ? La Hyûga avait très bien remarqué que la puissance et l'expérience en combat manquait légèrement à l'appel du 'lieutenant de la septième division'. Sauf que la vitesse et les réflexes, il les possédait très bien. Habituellement l'Arrancar aurait terminé l'homme très facilement, mais dans ce cas-ci il évitait assez bien la plupart des attaques. Que croyez-vous qu'il s'est passé ? De l'agacement. Chez Seika Hyûga.

Je l'ai touché plusieurs fois, pourtant sa vitesse n'a pas diminué et il semble en parfait contrôle de ses moyens. Qu'est-ce qu'il a ce fichu type ? Pourquoi il ne tombe pas ? Son endurance est sur-développée ? Ou autre chose ? Raaah qu'il m'énerve, l'espèce d'enflure...


Ceci était les pensées de la fille vers la moitié du combat au corps-à-corps. Depuis, tout s'est détérioré, même le langage. Raison pour laquelle il serait inacceptable de vous dévoiler les mots qu'elle utilise maintenant pour penser. L'impatience, l'irritation et la contrariété. Trois états d'esprit qui la firent cesser son offensive, sans compter l'énorme masse noire et blanche qui se dirigeait paresseusement vers eux. Utilisant ses deux pieds, Seika se propulsa sur l'abdomen -déjà abîmé- du Shimigami ce qui eut pour effet de le faire reculer précipitamment vers la maison des humains pendant qu'elle s'éloignait de la scène. Heureusement, car le Hollow frappait nonchalamment l'habitation de sa grosse main au moment où elle atterrissait sur l'herbe fraîche de la nuit. À deux pas se tenait sa précieuse valise de couleur argent, ni trop petite ni trop grande. En la voyant, la Hyûga eut une idée : tenter une nouvelle expérience. Elle ouvrit brutalement le bagage, chercha quelques instants et ressortit une minuscule fiole où résidait un liquide orange et opaque. Les gestes de l'Arrancar étaient secs et violents, preuve des restes de la rancœur qu'elle vouait au Shinigami. Pour s'être fichu d'elle, pour ne pas avoir répondu à ses questions, pour ne pas être mort. Elle le détestait. Et elle allait le faire souffrir d'une manière ou d'une autre.

Son bras gauche s'écarta de son corps. Elle prit son élan. Elle visa. Puis elle lança, avec toute la force dont elle était capable, la fiole en direction de la maison en voie de destruction. Cette scène lui apparut au ralenti. Le verre transparent qui vola dans l'air en culbutant sur lui-même, qui frappa un mur et qui se brisa en mille morceaux. Le liquide qui s'écoula lentement sur le mur. Le trois secondes d'attente. Le sentiment d'échec qu'elle avait ressenti. L'explosion qui précéda. Un spectacle éblouissant, s'était-elle dit. Le feu jaillit de partout, enrobant bois, métal et chair humaine. Les délicieux cris d'un enfant en fumée, qui n'avait malheureusement pas eu la chance de mourir en une seule fois dans l'explosion, rassasièrent les oreilles de la méchante femme aux cheveux rose. Du corps désagrégé du Hollow émanait une puanteur atroce, mais significative de réussite. Nul part on ne voyait de vie. Tout était mort, noir et orange. L'Arrancar n'éprouva pas le besoin de s'assurer que le Shinigami y avait laissé la vie. Au contraire, elle était tellement emplie d'une joie immense qu'elle se dépêcha à créer un Garganta avant de s'y faufiler, laissant derrière elle destruction, chaos et désespoir. Un bazar total. De toute façon, des humains réveillés par le bruit finiraient par arrêter le brasier.

★ ★ ★
De l'autre côté, dans une autre dimension, un monde sans couleur s'étendait à perte de vue. La seule étincelle brillante de vie semblait se mouver vers le nord. Cette touffe de cheveux rose complètement en bataille, ce long bâton étrange teinté de rouge, cette robe blanche poussiéreuse légèrement déchirée, et ces deux perles bleues pétillantes de bonheur. Seika Hyûga était de retour au Hueco Mundo.

En chemin vers l'immense palais percevable au loin par ses grandes tours cylindriques, aucun Hollow ne tenta de lui barrer la route. Ou plutôt, elle ne vit personne. Ça lui laissait donc amplement le temps pour penser, pour réfléchir aux évènements qui venaient de se produire. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, elle ne songeait pas du tout au Shinigami, qui n'avait nulle valeur à ses yeux. Tout ce qu'il lui importait : sa récente découverte. La gelée orangée avait causé une explosion dans le monde des humains. Pas une grosse, mais une juste assez puissante pour y débuter un incendie. C'était dire que le matériel du Hueco Mundo pouvait interagir physiquement avec l'environnement des âmes humaines, voir pire, qu'elle pouvait y causer des dégâts. Bien sûr, Seika le savait déjà, sinon comment les Hollows feraient-ils pour détruire des bâtiments ou engendrer des tremblements sur Terre ? Sauf que cette expérience lui avait prouvé qu'il existait une relation chimique entre les deux mondes. Deux substances en différentes phases (ou non) pouvaient réagir ensemble et former un tout. Ce soir, son liquide devait s'être mélangé avec une particule précise de l'air et les atomes devaient s'être frappés entre eux. Trois secondes avaient suffis à enclencher une réaction. C'était carrément génial, non ?

Si j'arriverais à aller sur Terre quotidiennement pour faire quelques expériences, qui sait ce que je pourrais découvrir ?

Cette seule question restait malheureusement sans réponse. Pour l'instant, l'esprit scientifique de la jeune femme devait se contenter du palais de Las Noches et du Hueco Mundo. En fouillant dans sa valise, elle récupéra un objet qu'elle avait bien aimé du temps où elle était vivante : un éventail rouge aux dessins élaborés qu'elle avait subtilement subtilisé. Un peu d'air frais avant d'entrer dans ce palais et de se jeter au plein cœur d'expérimentations démentes. Depuis un long moment elle habitait Las Noches, pourtant elle ne connaissait personne ou presque. La raison ? Soit elle était confinée dans ses appartements, soit elle rendait une petite visite aux terriens. Malgré le fait qu'il soit agréable d'avoir une présence à ses côtés, ou de ne pas être seule, Seika reste toujours une excentrique. Elle se fiche des autres, car ils ne sont bons qu'à être cobayes. N'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.: Lieutenant 7ème Division :.
.: Lieutenant 7ème Division :.


Messages : 106
Date d'inscription : 04/08/2011

JDR
Niveau:
27/100  (27/100)
Expérience:
220/250  (220/250)
Relations:


MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé] Dim 4 Déc - 12:53

À peine avait-il terminé de prononcer ces mots que l'Arrancar se dévoila enfin, sont masque venait d'apparaitre et une puissance bien différente se fit ressentir sur le champ de bataille qu'était devenu ce petit quartier résidentiel humain. L'ennemi était à la fois terrifiant et magnifique, une tel puissance en quelques instants à peine, Shin bavais presque devant un tel spectacle, lui donnant presque envie d'être comme son adversaire.

Mais très rapidement il reprit son esprit car malgré le fait qu'il fut quelques instants aux abonnés absents, le combat lui ne s’arrêtait pas pour autant. Il avait une chance folle que Ryumaro lui était là, car sans lui Shin serait coupé en morceau par une mince lame translucide, sont zanpakuto était tout comme son manieur, à la fois terrifiant et magnifique. Il n'en avait encore jamais vu de ce genre la auparavant.

Une fois le premier coup dévié par Ryumaro le combat réel commença et une longue série de coup en découla, de nombreuse gerbes d’étincelles du au choc entre les lames volais dans tous les sens, c'en était presque à croire qu'un feu d'artifice avais lieux au sol. Shin remarqua très rapidement qu'il valait mieux rester sur la défensive, car s'il venait à attaquer il laisserait trop d'ouverture, ce qui avantagerais encore plus sont dangereux adversaire. De temps à autre Shin arrivais à toucher l'Arrancar et ce principalement au bras droit. Mais son adversaire était coriace, même plus que ce qu'il ne pensait, car malgré ses réflexes et sa rapidité il prenait des coups à divers endroit, même si la plupart d'entre eux était situé sur la région de l'abdomen.

Shin constata que Ryumaro se donnait à fond pour tout gérer, mais cela ne suffisait pas car il sentait bien que l'Arrancar ne lâchait pas le morceau et frappait encore et encore jusqu'au moment où elle s'arrêta avant de lui se propulser vers son abdomen, et ce bien trop vite pour qu'il puisse l'éviter, ce qui eut pour effet de l'envoyer dans la maison humaine où se trouvait le hollow qui n'avait pas vraiment l'air de se rendre compte de la situation.

Le corps de Shin vint traverser le mur sous la puissance du coup qu'il venait de recevoir, il n'eut pas le temps de rependre pleinement ses esprit qu'il vit au loin l'Arrancar lancer quelque de petit et d'orange, cet objet s'écrasa contre la maison en faisant un bruit de vers, Shin en conclus immédiatement qu'il s'agissait d'une fiole ou d'un tube à essai de laboratoire, enfin quelque chose dans ce gout-là.

Les trois secondes qui suivirent cet instant parurent extrêmement courtes, jusqu'au moment où le contenu explosa dans un immense brasier. Heureusement que Ryumaro lui avait compris quelques instant auparavant de quoi il s'agissait. Shin reprit ses esprit en pleine fuite face à la puissance du souffle dans les couloirs de la maison humaine, il constata très rapidement que Ryumaro venait de la conduire dans une impasse, il devait trouver une solution très rapidement sinon il y laisserait la vie pour sûr. Soudain L'idée arriva à pique, il plaça horizontalement Fujimaru devant lui.

"Ankokubusshitsu kajiritsuku !"

Sur ces mots quatre rayons violet presque noirs sortirent simultanément des "canons" de Fujimrau créant ainsi un trou suffisamment grand pour que Shin puisse s'y faufiler pour pouvoir sortir rapidement de la maison. Alors qu'il sortait par l'ouverture qu'il venait de faire, l'explosion qui se produisit derrière lui fut l'une des plus belles qu'il ait pu voir.


₪₪₪

Alors que les humain s'empressait autour de la maison en feu Shin chercha après son adversaire, mais en vain, elle avait tout simplement disparue, d'après lui elle était sans doute rentré au Hueco Mundo. Même si sa mission n'était techniquement pas terminée, vu son état il ne pouvait pas continuer ainsi, il n'avait donc gère d'autre choix que de rentré à la Soul Society. Ce qu'il venait de voir et de combattre le terrifiait et le fait de penser qu'il y en avait d'autres lui donna des frissons incontrôlable.

Fujimaru : *Qu'est-ce qui ne va pas Shin ?*

Ryumaro : *C'est vrai que t'est tout bizarre d'un coup.*

*Non ce n'est rien, c'est juste le fait de penser que malgré mon avantage sur les autres Shinigami, je n'ai pas pu la vaincre.*

Kidomura : *Estime toi heureux, certain n'y ont même pas survécu*

*Hum, tu dois sans doute avoir raison ...*

Kidomura : *Tu l'a dit que j'ai raison ! Ce type de combat j'en ai déjà vu pas mal, et crois-moi tu t'en sort plus bien, je pense même que tu as du lui donner du fil à retordre !*

Ryumaro : *C'est vrai que vu la tête qu'elle faisait, quelque chose devait la contrarié, sans doute nos capacité.*

*Merci les gars.*

Fujimaru : *Pas de quoi Shin, tu pourras toujours compter sur nous.*

C'est donc bien remotivé que Shin rentra à la Soul Society, déterminer à reprendre l'entrainement avec bien plus d'ardeur et un but bien précis en tête : éliminer cet Arrancar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Bel endroit pour une réunion, non ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» Un endroit pour réfléchir... Pas seule. | Pv Tempête Argentée | Libre pour les gens qui s'ennuient XD |
» [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
» Quel endroit pour Xp pokémon haut level !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach no Kôshin :: Playing on Earth :: .: Karakura Town :. :: Centre Ville :: Autres-